Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Akée


Crée le : 29 avril 2015 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Akée Blighia sapida

L’akée est un arbre classé dans les plantes toxiques tropicales, son fruit contient de nombreuses toxines, seules les airelles qui sont sur les graines peuvent être comestibles si bien entendu, le fruit est à complète maturité. L’akée peut entraîner à une hypoglycémie, car il réduit le glucose de l’organisme, il peut aussi conduire à des vomissements et des diarrhées, un coma et la mort.



Noms communs

:

Akée, aki, daki, kaha, ris de veau, arbre à fricassée, arille du pommier d'aki.

Nom latin

:

Blighia sapida.

De la famille

:

Famille des sapindacées (sapindaceae).

Nom anglais

:

Ackee, akee, akee apple, achee, vegetable brain.

Nom allemand

:

Akibaum.

Nom espagnol

:

Akí, huevo vegetal, seso vegetal.

Nom portugais:

Castanheiro da África.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Quelle toxicité peut-elle avoir ?

:

L'akée fait partie des plantes toxiques principalement son fruit qui s'il n'est pas totalement à maturité et débarrasser de certains éléments qui le composent peut se révéler très dangereux pour la santé humaine, seules les airelles qui sont juchées sur les graines sont comestibles.

Le reste de ce fruit y comprit les graines sont d'une grande toxicité, il peut conduire à une diminution du glucose dans l'organisme, ce qui a pour conséquence d'amener la personne à une hypoglycémie.

L'empoisonnement peut ensuite entraîner des vomissements aigus à répétition puis à des diarrhées, s'ensuit des somnolences et des convulsions puis un coma qui peut aller jusqu'à la mort surtout pour les enfants en bas âge.

Haut

Indications thérapeutiques

:

L'akée est utilisé sous forme de complément alimentaire encore de nos jours, mais uniquement dans les régions tropicales, ont lui connaît des propriétés thérapeutiques vermifuge et diurétique, fébrifuge et stomachique.

Son usage serait pour réduire la fièvre et soulager des maux de tête et pour l'élimination des parasites intestinaux.

Haut

Principaux constituants

:

L'akée renferme de nombreux composés actifs, dont deux qui sont des toxines qui sont les hypoglycines, A et B, pour le reste de ses composants, elle est d'une grande richesse en huile comestible, ainsi qu'en oligo-éléments, en minéraux et en protéines ainsi qu'en vitamines.

Haut

Akée utilisation traditionnelles vertus

:

L'akée est une plante médicinale qui fut utilisée dans de nombreuses médecines traditionnelles des régions tropicales, il y a des siècles de cela.

Le fruit doit être d'une grande maturité et sa consommation pouvait être un remède des fièvres et dans le traitement de la dysenterie.

Il était d'usage de faire un cataplasme avec ses feuilles et de les appliquer sur le front des personnes souffrant de migraines et maux de tête afin de les soulager, mais aussi, on pouvait placer cette préparation sur les ulcères cutanés pour les soigner.

Dans différents pays, comme le Brésil, il était préconisé un extrait aqueux de la semence pour éliminer les parasites, le peuple de Cuba avait pour coutume d'associer une partie du fruit avec du sucre et de la cannelle dans le traitement de la dysenterie et de la fièvre, en d'autre lieu, l'écorce mélangée à des épices fortes et piquantes mises sous forme de pommade pouvait être appliquée afin de soulager certaines douleurs.

Il était extrait un jus de ces feuilles et employé sous forme de collyre, qui était un remède de la conjonctivite et d'autres préparations fait de cet arbre calmait l'épilepsie et était usitée contre la fièvre jaune.

Haut

Description

:

L'akée est un arbre de taille moyenne, il varie de dix à dix-huit mètres de hauteur, il fait partie de la famille des sapindacées.

Il présente un tronc de courte taille et dont le houppier (couronne de l'arbre) est d'une forte densité, avec une écorce lisse et grisâtre, son feuillage est persistant et coriace avec des feuilles alternées et composées.

Son inflorescence est réunie en grappes axillaires avec des petites fleurs de teinte blanches et dont le parfum est fort odorant, elles laissent la place à un fruit de forme assez similaire à une poire d'une couleur rouge brillante à jaune orangé de type capsule déhiscente et renfermant des graines.

Haut

Habitat

:

L'akée prend ses origines dans l'Afrique occidentale et centrale, on le trouve au Cameroun et au Gabon, le Sénégal et la Côte d'Ivoire, puis cet arbre fut introduit en Guinée, aux Antilles et en Jamaïque, à présent, il est cultivé principalement pour son fruit (toxique non-mûr) dans de nombreuses régions tropicales de la planète.

L'akée à sa préférence pour les zones chaudes et humides, mais privilégie les faibles altitudes pas plus de sept cents mètres.

Haut

Akée : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Akée : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

L'akée prit le nom latin de Blighia pour honorer le vice-amiral de la marine britannique Monsieur William Bligh (1754 – 1817), il fut le commandant du HSM Bounty, pour le fait qu'il avait rapporté cette plante de la Jamaïque dans les jardins royaux à Londres.

Depuis cette lointaine époque, le fruit de cet arbre est devenu un élément intégré dans de nombreux plats typiques principalement aux Antilles.

Bien entendu, le fruit doit être mûr et préparer au préalable d'une certaine manière pour éviter toute intoxication, on le consomme ensuite dans des soupes ou frit dans l'huile voir le beurre, avec de la morue par exemple plat jamaïquain, et bien d'autres préparations culinaires.

Sinon l'akée est utilisé pour d'autres usages, son fruit non-mûr permet à la fabrication d'une mousse savonneuse, principalement employé pour la lessive.

Les feuilles écrasées sur les filets à poissons permettaient aux pêcheurs d'empoisonner leurs futures proies.

Le bois de cet arbre étant très résistant aux termites, sert à la composition d'articles et pour la construction.

Il est aussi un arbre ornemental et ses graines servent à éliminer les différents parasites.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Akée

Ajoutez le votre !