Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Alkékenge


Crée le : 12 juillet 2012 par Nathalie 2 Commentaires

Alkékenge physalis alkekengi

Les baies de l’alkékenge possèdent des propriétés thérapeutiques diurétiques, elles sont utilisées pour traiter les crises de gouttes. L’alkékenge est une plante médicinale conseillée pour ses vertus dans la fièvre intermittente et les infections urinaires. Il est aussi anesthésiant et anti-inflammatoire, idéal pour soulager les douleurs des crises hémorroïdaires.



Noms communs

:

Alkékenge, coqueret, Coqueret alkékenge, amour en cage, cerise d'hiver, herbe à la pierre, herbe aux lanternes, Lanterne, groseille, cerise des juifs.

Nom latin

:

Physalis alkekengi.

De la famille

:

Famille des solanacées (solanaceae, genre physalis).

Nom anglais

:

Winter cherry, bladder cherry, cape gooseberry, japanese-lantern, strawberry groundcherry.

Nom allemand

:

Blasenkirsche, gewöhnliche judenkirsche, lampionblume.

Nom espagnol

:

Alquejenje común, tarolito.

Nom italien

:

Alchechengi comune, palloncini.

Nom néerlandais

:

Lampionplant.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Alkékenge propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L'alkékenge est une plante médicinale dont les baies sont diurétiques et employées contre la goutte et le rhumatisme ainsi que l’œdème généralisé, les calculs rénaux.

Elles réduisent la proportion d’acide urique dans le sang et lui permettent ainsi de s’éliminer par les urines.

Les tiges et les feuilles sont fébrifuges et dépuratives (purifiant l’organisme) et c’est pour cette raison qu’on la conseille contre les fièvres intermittentes, l’ictère et la congestion du foie, les infections urinaires.

L’alkékenge a aussi un effet anesthésiant et anti-inflammatoire contre les douleurs causées par les hémorroïdes en usage externe, ainsi que pour les furoncles.

Haut

Principaux constituants

:

Les baies renferment des flavonoïdes de la provitamine a, de la vitamine c et un principe amer. Elle contient également de l'acide citrique, l'acide malique et des glucides, huile grasse, tanins, mucilages, caroténoïdes, des sels minéraux, en particulier du fer et du phosphore.

Haut

Alkékenge utilisation traditionnelles vertus

:

L’alkékenge fait partie des plantes médicinales depuis des siècles, Dioscoride, au premier siècle après J.C et Galien conseillait déjà les baies d’alkékenge contre la rétention d’urine, contre la jaunisse.

Arnaud de Villeneuve, au Moyen-âge, l’utilisait contre la pierre et la gravelle (calculs rénaux).

Sainte Hildegarde l’utilisait contre les troubles oculaires et les maux d’oreilles.

C’est un médecin de campagne du XIX siècle qui mit au point et surtout officialisa le traitement des rhumatismes, de la goutte et des oedèmes et de l’oligurie (raréfaction du volume des urines chez un individu) par l’alkékenge.

Haut

Description

:

L’alkékenge est une plante herbacée vivace, qui mesure entre 20 à 60 cm, elle fait partie de la famille des solanacées.

Au premier abord c’est un végétal peu remarquable, avec ses tiges ramifiées, ses feuilles ovales, groupées par deux, un peu molles, d’un vert mat et ses petites fleurs d’un blanc jaunâtre, solitaire à l’aisselle des feuilles, qui apparaissent en juin-juillet.

Mais lorsque les fruits mûrissent, en automne, l’alkékenge resplendit.

Le calice se développe progressivement pour prendre l’aspect d’une lanterne chinoise d’un orange vif emprisonnant une baie charnue rouge, orangé, luisante.

Au cours de l’hiver, les parties tendres se décomposent et la baie devient visible à travers les fines mailles du tissu fibreux résiduel.

Haut

Habitat

:

L’alkékenge est un hôte peu fréquent des champs et des vignes sur terrain calcaire, et pousse jusqu'à 1500 m d'altitude.

Elle est commune en France, en Corse, Europe centrale et Asie occidentale, au Japon et en Afrique du Sud.

Haut

Alkékenge : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Prenez garde les fruits sont légèrement toxiques, du moins à l'état cru, du fait de la présence d'alcaloïdes.

Haut

Alkékenge utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Diurétique, sédative, dépurative, émolliente, fébrifuge, la goutte, les rhumatismes, l'ictère.

Haut

Alkékenge : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le nom d’alkékenge viendrait de l’ancien français « alquequange » ou « alcacange », et son appellation latine « Physalis » viendrait du nom grec de la plante qui signifie vessie.

Elle est cultivée dans les jardins pour la beauté de ses fruits.
Mise à jour le 27 mai 2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

2 avis, ou info sur Alkékenge

  1. dauphin - Le 23 juillet 2013, 14:26

    martine
    bonjour vous avez fait un travail formidable mais ou trouver sur un site les plantes comme alkékenge
    cordialement

  2. Nathalie - Le 23 juillet 2013, 14:47

    Bonjour Martine,

    Merci pour le compliment, concernant votre demande sur l’Alkékenge, si c’est pour simplement en planter dans votre jardin, nombreux sont les botanistes qui en vendent sur le Net.

    Mais en usage médicinal plus précisément en teinture mère, je n’en ai aucun à vous conseiller si ce n’est de taper teinture mère d’Alkékenge sur un moteur de recherche et de voir les différentes boutiques qui en vendent.

    Bonne et agréable journée à vous

Un avis, une info ou un commentaire sur Alkékenge

Ajoutez le votre !