Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Anémone des près


Crée le : 12 octobre 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Anémone des prés pulsatilla pratensis

L’anémone des près est une plante médicinale spécifique des affections féminines, elle traite les congestions veineuses et les varices, les troubles de la menstruation et de la grossesse. L’anémone des près soigne les maladies infantiles avec la coqueluche et la rougeole, la rubéole et les oreillons. L’anémone des près est efficace dans les rhumes et les bronchites, les fièvres et les douleurs articulaires. Cette plante est bénéfique dans les troubles de la digestion.



Noms communs

:

Anémone des près, pulsatille des prés, pulsatille noire, petite fleur pasque, coquelourde.

Nom latin

:

Pulsatilla pratensis, anemone pratensis.

De la famille

:

Famille des ranunculacées ou renonculacées (ranunculaceae, renonculaceae).

Nom anglais

:

Small pasque flower.

Nom allemand

:

Wiesen-Küchenschelle, Wiesen-Kuhschelle.

Nom néerlandais

:

Veldwildemanskruid.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Anémone des près propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L’anémone des près est une plante médicinale qui possède des propriétés thérapeutiques efficaces dans le traitement des ulcères et des inflammations oculaires, elle soigne les rhumes surtout accompagnés de sécrétions jaunâtres et épaisses.

Cette plante est principalement une plante pour les affections féminines, elle agit sur les congestions veineuses et les érythrocyanoses (gonflement du bas des jambes), les varices et les troubles de la menstruation (l’aménorrhée et l’hypoménorrhée, la dysménorrhée, la métrite, la métrorragie, la gonorrhée).

Elle est également préconisée dans le prolapsus utérin (descente de cet organe) et les troubles de la grossesse comme les rétentions placentaires et les grossesses nerveuses.

Ce végétal trouve son utilité dans les maladies infantiles, pour enrayer les symptômes dans les bronchites et la coqueluche, la rougeole et la rubéole, les oreillons et les leucorrhées, les conjonctivites et les fièvres, les maladies éruptives et les troubles de la digestion, efficace aussi dans les douleurs arthritiques.

Haut

Principaux constituants

:

L'anémone des près contient des saponosides et des tanins et de la ranunculoside.

Haut

Anémone des près utilisation traditionnelles vertus

:

L’anémone des près fait partie des plantes médicinales européennes depuis l’Antiquité.

Théophraste (philosophe grec) et Hippocrate (médecin grec) utilisaient cette plante comme remède pour déclencher la menstruation et apaiser les états d’angoisses hystériques.

Matthioles (médecin, botaniste italien) prescrivait cette plante dans le traitement de la fièvre et la pestilence.

D’autres médecins au fil du temps l’ont employé pour nettoyés les ulcères et dans les cataractes ou les glaucomes.

Dans les campagnes elle servait à détruire les vieux ulcères des chevaux.

Haut

Description

:

L’anémone des près est classée dans la famille des ranunculacées (renonculacées), c’est une plante herbacée vivace ayant un rhizome court et mesurant approximativement entre cinq et trente centimètres de hauteur.

Elle possède une tige velue et des feuilles divisées et filiformes recouvertes d’un duvet argenté.

Ces fleurs sont hermaphrodites ayant une palette de couleur suivant sa localisation de violette à verte, elle fleurit du début au milieu du printemps, son fruit est un akène.

Haut

Habitat

:

Elle est implantée dans les plaines sèches et sablonneuses, du nord de l’Europe avec l’Allemagne et le Danemark, ainsi que le nord de L’Asie avec la Turquie et à cheval entre ces deux continents, la Russie.

Haut

Anémone des près : précautions effets secondaires, contre-indications

:

L'anémone des près (lorsqu’elle est fraichement cueillie) est toxique, elle est irritante et vésicante voir même caustique à son contact, si elle est ingérée, les effets sont plus néfastes amenant une corrosion intérieure ainsi qu’une action en tant que stupéfiant du système nerveux.

Elle est à manier avec précaution, par contre dès qu’elle est mise sous la chaleur ou séchée tout simplement elle perd de cette toxicité. À n’utiliser que sous avis médical uniquement.

Haut

Anémone des près utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Ulcères, inflammations oculaires, rhumes, affections féminines, congestions veineuses, érythrocyanoses (gonflement du bas des jambes), varices, troubles de la menstruation, aménorrhée, hypoménorrhée, dysménorrhée, métrite, métrorragie, gonorrhée, prolapsus utérin (descente de cet organe), troubles de la grossesse, rétentions placentaires, grossesses nerveuses, bronchites, coqueluche, rougeole, rubéole, oreillons, leucorrhées, conjonctivites, fièvres, maladies éruptives, troubles de la digestion, douleurs arthritiques.

Haut

Anémone des près : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

L’anémone des près est selon la théorie des signatures (qui assimile le fait qu’une plante selon son apparence soigne une partie ressemblante du corps humain (les semblables soignent les semblables) est un traité médical de l’époque médiévale) avait déclaré qu’au vu de l’aspect de la fleur qui à tendance à pendre avait été prescrit pour les malades qui laissaient tomber la tête en terme clair les dépressifs et les mélancoliques.
Mise à jour le 08/07/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Anémone des près

Ajoutez le votre !