Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Antibiotiques ressources thérapeutiques


Crée le : 18 mars 2015 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Les antibiotiques

AntibiotiquesNous le savons tous la médecine « par les plantes » (phytothérapie) consistait, en l’utilisation du tout de la, plante, il peut sembler anormal que nous parlions ici des substances extraites.
En réalité, les grandes ressources thérapeutiques ne s’excluent pas.
L’importance de connaitre les avantages des plantes médicinales.
Mais nous ne saurions négliger les drogues si actives que l’on a pu extraire des plantes.
L’essor des antibiotiques est récent, il a été rapide.
En 1940, la réunion des spécialistes de cette question groupa une dizaine de personnes, à peine.

Vous avez aussi comment utiliser des antibiotiques :

Bien comprendre l’emploi des antibiotiques

 

Aux sources des antibiotiques

Entrevu par Pasteur, en 1877, l’antagonisme possible entre les organismes microscopiques fut constaté par un certain nombre de savants, avant de prendre la place que l’on sait dans la médecine (Duchesne, Vaudremer, en France).
Fleming lui-même, lorsqu’il découvrit, en 1929, la Pénicilline, de façon d’ailleurs accidentelle, ne conçut pas l’application industrielle si extraordinaire qu’à la suite des travaux de ses collaborateurs Florey et Chain, et poussés par la guerre, les États-Unis devaient faire de cet extraordinaire médicament.
Depuis cette date, tous les végétaux (et non seulement les champignons et les moisissures) ont été l’objet d’une exploration systématique à la mesure de formidables moyens Américains.
De cette extraordinaire recherche n’ont été retenus qu’un très petit nombre de substances actives et non toxiques chez l’homme.
Leur nombre est cependant élevé, il augmente rapidement avec les années, en même temps qu’on précise mieux les possibilités et les limites de leur action.

 

Les antibiotiques comprendre leur nature

Nature et définition

Substances antimicrobiennes produites par des végétaux le plus souvent microscopiques, et chimiquement très divers, les Antibiotiques agissent essentiellement en empêchant le développement, des microbes.
Les microbes, en effet, se multiplient en se divisant, cette reproduction exige un certain nombre de conditions favorables.
En s’opposant à celles-ci, les Antibiotiques laissent l’organisme se défendre contre des microbes peu nombreux et rapidement vieillis.
Cependant, à certaines doses, certains Antibiotiques peuvent tuer directement quelques microbes.
Ces antibiotiques exercent leur action sur certains groupes de microbes bien, définis.
C’est là ce qu’on appelle le « spectre » d’action des antibiotiques, lequel définit leur action.
C’est ainsi que les antibiotiques sont indiqués dans telle maladie et non dans telle autre.
Plusieurs peuvent cependant avoir la même action et se renforcer.
Ils peuvent ainsi se compléter. Mais aussi il leur arrive de se neutraliser !

D’autre part, il existe des substances opposées à l’action des antibiotiques.
Certaines d’entre elles sont des médicaments dont il faut se garder.
Certaines existent normalement dans le sang, empêchant ainsi l’action de l’antibiotique chez l’homme.
D’autres, enfin, sont sécrétées par les microbes eux-mêmes qui luttent contre la drogue.
C’est ce qu’on appelle la « résistance ».
Certains microbes sont ainsi devenus « résistants » à certains antibiotiques, qui, il y a peu d’années, leur étaient nocifs.
Le degré de sensibilité des microbes aux antibiotiques est, lui aussi, assez variable.
C’est pourquoi il est de règle, avant tout traitement antibiotique, de recueillir quelques-uns des germes là où ils se trouvent et de déterminer, au laboratoire, quel antibiotique est réellement actif dans le cas donné.
Cette recherche est toujours difficile et coûteuse.
Elle devrait cependant précéder tout traitement antibiotique.
Elle impose aussi de pénibles ponctions ou sondages pour recueillir les microbes.
C’est pourquoi le traitement antibiotique, si on le veut correct et efficace, est, en réalité, un traitement pénible et onéreux.

 

Les composants se trouvant dans les antibiotiques

Certains sont produits par des microbes.
Tels la Tliyrotricine, isolée par Dubos, à Lyon, produite par certains Bacillus brevis et utilisée en application locale contre les pneumocoques, streptocoques et bacilles diphtériques, la Gramicidine, la Bacitracioe, obtenues de certaines souches de Bacillus brevis et de Bacillus subtilis.
D’autres sont tirés des champignons.
C’est le cas de la Pénicilline de Sir Fleming issue de Pénicillium notatum et P. Chrysogenum, dont la structure chimique a été précisée par Vincent du Vigneaud, au Canada.

 

Les actinomycètes

Les Actinomycètes sont actuellement une des plus importantes sources d’antibiotiques, puisqu’on y trouve :
La Streptomycine (Actinomyces griseus) isolée par WAKSMAN en 1944.
L’Auréomycine (Streptomyces ouréofociens) due à DUGAR (1948), le premier antibiotique actif sur des virus.
La Chloromycétine (Tifomycine ou Chloramphénicol}, issue de Streptomyces Venezuelae, due à EHRLICH et GOTTLIEB (1947), qui a transformé le traitement de la fièvre typhoïde.
La Terramycine (Streptomyces rimosus) découverte par FI NLA Y et HOBBY (1950).
L’Erythromycine (Streptomyces erythréus) découverte par WAKSMAN en 1952.
La Magnamycine et la Soframycine.

En réalité, la majorité des végétaux fabriquent des substances antibiotiques, et il est bien curieux qu’on en ait trouvé jusque dans la tomate, la feuille de bardane, etc.
L’une des découvertes récentes est celle d’antibiotiques actifs sur les levures, notion importante à un moment où les maladies à levures semblent prendre plus de fréquence (souvent même sous l’influence des antibiotiques).
Telle est la Candicidine, provenant d’une race de Streptomyces griseus.



IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Antibiotiques ressources thérapeutiques

Ajoutez le votre !