Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Aralia


Crée le : 5 décembre 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Aralia aralia racemosa

La racine d’aralia fait partie des remèdes homéopathiques qui ont pour principale action d’agir sur la sphère ORL et les affections pneumologiques. L’aralia est le traitement thérapeutique des rhinites de tous genre, qu’elle soit bénignes ou de type allergiques avec le rhume des foins. L’aralia est d’une grande efficacité pour dégager les voies respiratoires et calmer les quintes de toux survenant la nuit. L’aralia est un expectorant et un diaphorétique.



Noms communs

:

Aralia, aralia à grappes, nard indien, racine indienne, salsepareille de Virginie, spignet, salsepareille à grappe, american nard.

Nom latin

:

Aralia racemosa.

De la famille

:

Famille des araliacées (araliaceae).

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Aralia propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L’aralia fait partie des plantes médicinales américaines, sa racine est un remède homéopathique depuis fort longtemps, elle est préconisée pour ses vertus sudorifiques et antirhumatismaux, expectorants et diurétiques, diaphorétiques et stimulantes.

Elle a pour fonction principale de soigner les troubles de la sphère ORL et les affections pneumologiques, elle est le remède des rhinites comprenant celle dite allergique et celle bénigne, le rhume des foins et la toux, elle permet de dégager les voies respiratoires et de faciliter la respiration.

Elle est prescrite pour les crises d’asthme surtout celle survenant au coucher et les transpirations nocturnes.

Elle est aussi un remède utilisé dans les diarrhées et le prolapsus du rectum (descente de cet organe), en cataplasme externe sur l’eczéma et les rhumatismes, et les problèmes féminins, la leucorrhée, l’absence de règles.

Haut

Principaux constituants

:

L’aralia contient des principes importants avec l’acide diterpénique et des béta-sistostérol, des tanins et des saponosides et une huile essentielle.

Haut

Aralia utilisation traditionnelles vertus

:

L’aralia est une plante médicinale ancestrale, il fut retrouvé des traces de son emploi par les Indiens, qui l’utilisait en tant que substitut de la salsepareille, puis les colons herboristes et éclectiques, la prenait en tant que remède contre les maladies atteignant les poumons avec la toux, catarrhe et la tuberculose.

Elle a été préconisée contre la leucorrhée et les troubles féminins, puis elle fut intégrée par les herboristes en homéopathie pour ses vertus diaphorétiques et antirhumatismaux, stomachiques et expectorants.

Elle permit aussi de soigner sous forme de cataplasme, les maladies cutanées avec l’eczéma et les ulcères, mais aussi les plaies et les brûlures, les démangeaisons et les gonflements.

Haut

Description

:

L’aralia est une plante herbacée vivace et aromatique de la famille des araliacées atteignant les deux mètres de haut.

Elle présente une grosse racine de teinte blanc jaune ayant l’aspect d’un tubercule ramifié charnu avec une texture spongieuse d’un suc jaune laiteux et une tige généralement ligneuse, cannelée et tortueuse formant une sorte de buisson.

Son feuillage est coriace et dentelé avec de grandes feuilles ovales épaisses et vert foncé, elle a des petites fleurs de couleur blanchâtre et verte rassemblées en grappes visibles de juillet à aout et laissant la place à des baies rouge sombre ou pourpres.

Haut

Habitat

:

Elle est née dans les montagnes d’Amérique du Nord, du Canada allant jusqu'à la Virginie (salsepareille de Virginie), elle préfère les bords des fleuves et apprécie la richesse des sols.

Sa racine est récupérer au début de l’automne, débarrasser de ces impuretés elle est découper et sécher.

Haut

Aralia : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Cette herbacée (aralia) ne doit pas être employée pour les femmes enceintes.

Haut

Aralia utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Sudorifiques, antirhumatismales, expectorantes, diurétiques, diaphorétiques, stimulantes, troubles de la sphère ORL, affections pneumologiques, rhinites allergiques, rhinites bénignes, rhume des foins, toux, asthme, transpirations nocturnes, diarrhées, prolapsus du rectum, eczéma, rhumatismes, leucorrhée, aménorrhée.

Haut

Aralia : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

La racine d’aralia d’utilisation homéopathique se présente sous le conditionnement de sirops antitussifs et de teinture mère, d’infusion et forme galéniques.

Cette belle herbacée est aussi une plante ornementale, pour l’embellissement des jardins.

Mise à jour le 11/07/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Aralia

Ajoutez le votre !