Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Argousier


Crée le : 18 octobre 2012 par Nathalie 1 Commentaire

Argousier hippophaë rhamnoides

L’argousier est un arbuste de la famille des plantes des éléagnacées et qui renferment de nombreuses vertus thérapeutiques comme stimulants et toniques, antioxydants et anti-infectieux. L’argousier est idéalement préconisé dans le traitement des blessures et des brulures occasionnées par des radiations ou des ultra-violets, il régénère les cellules et les cicatrises. L’argousier est employé pour les convalescents grâce à sa forte teneur en oligo-éléments et en vitamines, efficace pour le système immunitaire. Cette plante rétablit les fonctions digestives et prévient des troubles cardiovasculaires.



Noms communs

:

Argousier, saule épineux, agasse, épine marine, olivier de Sibérie, argasse, grisset, épine luisante, épine marante, faux nerprun, bourdaine marine, ananas de Sibérie.

Nom latin

:

Hippophaë rhamnoides.

De la famille

:

Famille des éléagnacées (eleagnaceae).

Nom anglais

:

Sea-buckthorn, sallow Thorn.

Nom allemand

:

Sanddorn, gewöhnlicher sanddorn, seedorn, weidendorn.

Nom espagnol

:

Espino amarillo.

Nom italien

:

Olivello spinoso, olivella spinosa.

Nom chinois

:

Star-bu (nom tibétain).

Nom néerlandais

:

Duindoorn.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Argousier propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L’argousier est une plante médicinale pleine de ressources, qui présente des propriétés thérapeutiques diverses, stimulantes et toniques, adaptogène et astringente, antioxydant et vermifuge, anti-infectieuse et anti sclérotique, cicatrisante et régénératrice.

Il est surtout renommé pour son huile dans les blessures et les brulures occasionnées par les radiations et les ultra-violets, par sa grande richesse en divers éléments comme les minéraux et les vitamines, il est idéal pour se rétablir des fatigues, pour contrer les infections et les refroidissements tout en renforçant les défenses immunitaires, d’un grand bénéfice pour les convalescences.

Son rôle est d’agir sur le ralentissement du vieillissement (régénération et antirides) et de prévenir le cancer, il traite les troubles de la digestion, efficace dans la prévention des troubles cardiovasculaires et des infections des voies respiratoires.

L’argousier a une action bienfaitrice pour protéger le foie et dans les dermatites utopiques et le traitement des ulcères, il facilite l’expectoration et diminue l’inflammation pulmonaire, dans les grippes, les gingivites et les manques d’appétit, dans l’hypertension artérielle et dans l’eczéma, il est prescrit également dans l’artériosclérose et souvent il est associé dans des préparations pharmacologiques pour les troubles oculaires.

Haut

Principaux constituants

:

L’argousier contient de nombreuses vitamines et oligo-éléments, la vitamine A et celle du groupe B (B1, B2 et B6), la vitamine C et E, la vitamine F, la vitamine K et P, et de l’azote et du phosphore, du fer et du manganèse, du bore et du calcium.

Cette plante contient aussi des flavonoïdes et des phytostérols, des triterpènes et des acides organiques, des acides gras saturés et insaturés, les omégas 3 et 6, des acides aminés et des protéines, des sucres et des acides palmitiques.

Haut

Argousier utilisation traditionnelles vertus

:

L’utilisation de la plante médicinale argousier en tant qu’alimentaire ou pharmacologique remonte à l’Antiquité, que ce soit en Inde, au Japon, au Tibet et en Chine, il était employé comme tonique et curatif des problèmes de peau.

Certaines affections à l’époque préconisaient son emploi associé avec d’autres plantes, dans les troubles de la menstruation, cardiovasculaires, digestives et les inflammations pulmonaires.

Il fut retrouvé des écrits certifiant son emploi dans plus de 80 différentes préparations médicinales que ce soit en Grèce antique, du temps des Romains, en Mongolie et en Russie.

Ce sont les Grecs qui en premier se servaient de cette plante pour leurs chevaux afin de remédier à divers troubles de santé dont il était sujet et pour leur faire prendre du poids et embellir leur robe, tradition qui perdure encore chez de nombreux éleveurs.

Haut

Recherche

:

Actuellement l’argousier est toujours en cours de recherche, seuls quelques essais ont été pratiqué et on montré des résultats très satisfaisants, permettant la poursuite de ces investigations.

Cela concerne les brûlures et les blessures de la peau, l’eczéma, en tant que protection cardiovasculaire et sur l’hypertension artérielle, contre le cholestérol, et sur le système immunitaire et surtout pour se prémunir des radiations et de ces effets, ainsi qu’agent anticancer.

Haut

Description

:

L’argousier est un arbuste dioïque muni d’épines de la famille des éléagnacées, il peut atteindre presque trois mètres de haut.

Il possède des rameaux étalés et des feuilles lancéolées, alternes et caduques, qui sont de teinte rousse et argentée, avec des petites fleurs jaunes qui sont séparées et présentées sur un plant différent et amenant un fruit qui est une drupe globuleuse jaune-rouge ou orange vif et arrive à maturité en septembre – octobre, moment favorable pour sa récolte.

Haut

Habitat

:

Il est originaire des climats tempérés de l’Europe et de l’Asie, il est présent aussi dans les zones subtropicales et en altitude, comme en Amérique septentrionale.

Haut

Argousier : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il n’existe à ce jour aucune contre-indication sur l’argousier, si ce n’est d’éviter le soir, la prise en jus ou en sirop (stimulant avec vitamine C).

Haut

Argousier utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Stimulante, tonique, adaptogène, astringente, antioxydant, vermifuge, anti-infectieuse, anti sclérotique, cicatrisante, régénératrice, blessures, brulures, radiations, fatigues, infections, refroidissements, défenses immunitaires, convalescences, vieillissement, cancer, troubles de la digestion, troubles cardiovasculaires, infections des voies respiratoires, foie, dermatites utopiques, ulcères, expectoration, inflammation pulmonaire, grippes, gingivites, manque d'appétit, hypertension artérielle, eczéma, artériosclérose, troubles oculaires.

Haut

Argousier : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Dans de nombreux pays comme en France l’argousier est utilisé dans une production alimentaire, avec des spécialités locales et dans des confitures et de la gelée, des sorbets et des pâtes, des sirops et des jus.

Une légende raconte que Pégase (cheval ailé de la mythologie grecque) est friand de ses feuilles.

Actuellement les éleveurs de chevaux agrémentent leur fourrage pour embellir leur robe et pour les aider à grossir.

Il est associé dans l’alimentation des volailles pour accroître la pigmentation du jaune de l’œuf et de la masse graisseuse, il en est de même pour les truites arc-en-ciel.

De plus on retrouve dans certains produits à usage cosmétologies en tant que crèmes antirides et régénératrices et aussi en crème contre le soleil.
Mise à jour le 18/07/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Argousier

Ajoutez le votre !