Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Aubépine


Crée le : 6 août 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Aubépine crataegus oxyacantha

L’aubépine est une plante médicinale du coeur, elle est reconnue pour ses qualités tonifiantes cardiaques et un excellent antispasmodique. L’aubépine est le traitement thérapeutique préconisée pour régularisé le rythme cardiaque et diminuer l’excitabilité nerveuse. Son écorce est fébrifuge et ses baies sont astringente, efficace contre les maux de gorge.



Noms communs

:

Aubépine, cenellier, senellier, bois de mai, bonne de nuit, épine de mai, poire d'oiseau, valériane du cœur, aubépine épineuse, aubépine à un style, épine blanche, noble épine, aubépine monogyne.

Nom latin

:

Crataegus oxyacantha, syn. C. laevigata, C. monogyna.

De la famille

:

Famille des rosacées (rosaceae).

Nom anglais

:

Hawthorn, cheese tree, mayblossom, common hawthorn, english hawthorn, may tree, quickthorn.

Nom allemand

:

Eingriffliger weißdorn, spitzdorn.

Nom espagnol

:

Arto blanco, espinalbo, espino albar, espino majuelo.

Nom italien

:

Azaruolo selvatico, biancospino comune.

Nom néerlandais

:

Eenstijlige meidoorn.

Nom arabe

:

Za3rour.

Haut

Aubépine propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Plus personne ne doute à présent des vertus médicinales de l’aubépine, qui est à la fois un tonique pour le cœur et un antispasmodique efficace.

Elle régularise le rythme cardiaque et réduit l’excitabilité du système nerveux.

L’aubépine est utilisée comme hypotenseur et sédatif.

Elle rétablit la tension artérielle à un niveau normal, qu’elle soit trop haute ou trop basse.

Elle traite l’insuffisance cardiaque congestive en renforçant les fonctions cardiaques et circulatoires.

La plupart de ces propriétés sont dues aux flavonoïdes, qui augmentent le flux sanguin vers le cœur en dilatant les artères coronaires.

L’écorce des jeunes rameaux de l'aubépine peuvent-être employées comme fébrifuge, et les baies, astringentes, sont recommandées en gargarisme contre les maux de gorge.

Haut

Principaux constituants

:

Les feuilles, les fleurs et les fruits de l’aubépine renferment des flavonoïdes, dont l’hypéroside, le rutoside et le spiréoside, des acides triterpéniques, des acides-phénols, des proanthocyanidols, des hétérosides cyanogénétique et des amines aromatiques, en particulier de la triméthylamine dans les fleurs.

Ces dernières contiennent aussi des traces d’essences aromatiques.

Haut

Aubépine utilisation traditionnelles vertus

:

L’aubépine fait partie des plantes médicinales qui étaient déjà réputées et utilisées à l’époque de la Grèce antique depuis au moins l’an 100 de notre ère.

L’aubépine est également employée en Médecine traditionnelle chinoise depuis environ 650 ans avant notre ère, notamment pour traiter les troubles cardiovasculaires.

Les Anciens appréciaient sa fleur contre la goutte, la pleurésie, la leucorrhée (perte blanche).

Mais déjà, au XVII siècle, on la préconisait contre la tension artérielle.

Bonnejoy, médecin de campagne au XIX siècle, signala ses propriétés antispasmodiques.

Haut

Recherche

:

La Commission E, l’Organisation mondiale de la Santé et l’ESCOP approuvent l’utilisation de l'extrait d'aubépine (feuilles et fleurs) pour traiter l’insuffisance cardiaque congestive de classe 2.

L’action de l’aubépine, d’ailleurs validée par l’ESCOP est souvent très lente à se faire sentir.

Il faut compter parfois huit semaines, mais elle dure longtemps, même après l’arrêt du traitement.

Haut

Description

:

L’aubépine est un arbrisseau pouvant mesurer entre deux à trois mètres de hauteur, il fait partie de la famille des rosacées.

Ses rameaux à l’écorce claire sont munis de robustes et longues épines.

Ils portent des feuilles divisées en trois ou cinq lobes peu profonds et dentés en scie.

Les fleurs, blanc crème, odorantes, groupées en bouquets le long des rameaux, apparaissent au printemps.

Elles présentent de nombreuses étamines rose vif au centre de leurs cinq pétales fragiles.

Les fruits mûrissent d’août à octobre, ce sont des drupes rouges appelées « cenelles », renfermant deux ou trois graines.

L’aubépine peut vivre plusieurs siècles.

Haut

Habitat

:

Cet arbrisseau est commun dans les haies et les lisières des bois.

Il est originaire de la quasi-totalité de l’Europe et de l’Asie occidentale qui va jusqu’en Inde, il est aussi présent en Afrique septentrionale.

Haut

Aubépine : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucun effet secondaire n’a été décelé.

Haut

Aubépine utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Tonique pour le cœur, antispasmodique, régularise le rythme cardiaque, réduit l'excitabilité du système nerveux, hypotenseur et sédatif, les troubles congestifs de la ménopause, les palpitations, les bouffées de chaleurs, l'insomnie, l'irritabilité, les bourdonnements des oreilles, rétablit la tension artérielle, insuffisance cardiaque congestive, fébrifuge, les maux de gorges.

Haut

Aubépine : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

On emploie le plus souvent les fleurs d’aubépine en médecine, mais on peut également mettre à profit les feuilles et les fruits.

Les formes utilisées sont l’infusion, la teinture, les gélules, les comprimés et les gouttes à base d’extrait sec.

L'aubépine est également une plante ornementale très appréciée en tant que haies vives, ou comme porte-greffe du Néflier voir du Poirier.
Mise à jour le 21/07/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Aubépine

Ajoutez le votre !