Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Bael


Crée le : 22 juillet 2015 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Bael Aegle marmelos

Le bael est une plante médicinale utilisée dans la médecine traditionnelle ayurveda sous le nom de Bilva depuis plus de 5 000 ans, on la trouve de nos jours en complément alimentaire, il est un remède très efficace dans les troubles liés à la digestion. Le bael ou bilva soigne les diarrhées et les constipations, la dysenterie et les flatulences, les vomissements et les colites ainsi que les coliques et les hémorroïdes.



Noms communs

:

Bael.

Nom latin

:

Aegle marmelos.

De la famille

:

Famille des rutacées (rutaceae).

Nom anglais

:

Bael tree.

Nom allemand

:

Bengalische quitte, madjobaum, belbaum.

Nom Sanskrit

:

Bilva, śalātu, hrdyagandha, karkata, samirasāraka, śivadruma, triśikha, śiveshta, dūrāruha, laksmī phala, śalya, mahākapithya.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Bael propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le bael fait partie des plantes médicinales impliquées dans la médecine traditionnelle ayurvédique, il connaît des propriétés thérapeutiques astringentes et rafraichissantes, carminatif et laxatif ainsi que stomachique.

Le bael ou bilva (nom sanskrit) est un traitement des troubles de la digestion, il soigne les colites et les dysenteries, les diarrhées et les flatulences, de même qu’il est bénéfique dans les coliques et les vomissements, il est aussi un régulateur du transit intestinal dans le cas de constipation et traite les hémorroïdes.

Il est efficace pour réduire les fièvres et est utilisé dans les cas de tachycardie.

Haut

Principaux constituants

:

Le bael renferme de nombreux composants, on y retrouve des tanins et des alcaloïdes, de la coumarine et des huiles essentielles, des vitamines aussi.

Haut

Bael utilisation traditionnelles vertus

:

Le bael est une plante médicinale utilisée en médecine traditionnelle ayurvédique depuis plus de cinq mille ans, il fait partie de leur pharmacopée sous le nom de Bilva.

De nombreuses parties de cet arbre incluant ses feuilles, son écorce et sa racine, son fruit et ses graines permettent de soigner de nombreux maux.

Pris sous forme d’infusion, sa pulpe séchée permet d’être un traitement pour enrayer la diarrhée et la dysenterie, ainsi que les parasitoses intestinales, de plus il est aussi un remède des constipations chroniques et du choléra.

Il est très efficace pour se remettre des affections respiratoires soigne le rhume et la sècheresse des yeux, il agit sur les morsures de serpent.

Haut

Recherche

:

Il fut fait de nombreuses études concernant le bael qui ont mis à jour son efficacité contre une vingtaine de bactéries, mais aussi pour rétablir les intestins des personnes souffrant de constipation.

Haut

Description

:

Le bael fait partie des plantes à fleurs, c’est un arbre fruitier aromatique qui est de taille moyenne allant de huit à douze mètres de hauteur, il fait partie de la famille des rutacées.

Il présente un tronc de courte taille et assez fin possédant une écorce grise bleutée ayant un port ouvert et des branches courtes munies d’épines droites, de son tronc, il exsude une gomme arabique irritante pour la gorge.

Son feuillage est caduc avec des feuilles alternées munies de trois folioles et composées et opposées.

Son inflorescence diffuse un parfum très odorant et réuni en panicule érigée en cyme terminale présentant des fleurs d’un blanc crème à l’intérieur et blanc verdâtre à l’extérieur et visible d’avril à juillet puis vint le fruit de forme ovale de couleur jaune orangée et contenant dans sa pulpe une quinzaine de graines ovale et aplati.

Haut

Habitat

:

Le bael est un arbre originaire de l’Inde du Sud et du centre, il est présent aussi en Birmanie et au Pakistan, ainsi qu’au Bangladesh, on le voit aussi au sud du Népal, ainsi qu’au Sri Lanka et dans la péninsule indochinoise avec Myanmar et Viêt Nam, le Laos et le Cambodge ainsi que la Thaïlande.
Il est cultivé depuis près de 800 ans avant notre ère.

Haut

Bael : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Bael utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Astringentes, rafraichissantes, carminatif, laxatif, stomachique, troubles de la digestion, colites, dysenteries, flatulences, coliques, vomissements, transit intestinal, diarrhées, constipation, hémorroïdes, fièvres, tachycardie.

Haut

Bael : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le bael fut longtemps utilisé en tant que plante comestible, ces jeunes feuilles étaient servies soit en légumes soit comme épice, son fruit était prisé, soit frais, soit après avoir été séché, sa pulpe était généralement associée avec du sucre ou en jus de fruit.

Cette même pulpe fait partie d’une boisson rafraichissante que l’on nomme le Sharbat fait avec du lait, du sucre et parfois du jus de citron en plus.

On en fait aussi de la confiture, du sirop ou de la gelée.

D’autres usages sont faits avec les parties de cet arbre, par exemple les fleurs servent à faire du parfum, de la substance extraite de son fruit, il était possible de faire un adhésif.

Son fruit à une action détergente très efficace pour laver la vêture.

Cette plante fait partit des rituels religieux hindous, selon leur croyance, il est dit que chaque jour la déesse Lakshmi (déesse de la fortune, de la richesse inhérente, et de l'abondance) avait pour habitude de cueillir 1000 fleurs et de les déposer auprès de Shiva (statut), seulement un beau jour elle ne put rassembler le nombre de fleurs il en manqua deux alors par dévotion elle décida de se couper les seins afin de remplacer celle manquante.
Après avoir coupé le premier et offert au pied de la statue, Shiva apparu et ému par cette offrande et dévotion décidée de transformer ce sein coupé en fruit de Bael et l’envoya sur terre près des temples pour qu’ils fleurissent chaque année.

Une autre tradition concernant cet arbre et concernant le peuple népalais, était que le bael faisait partie du rituel féminin de la fertilité dont le nom est bel baha.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Bael

Ajoutez le votre !