Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Bara nimbu


Crée le : 19 août 2015 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Bara nimbu citrus médica

Le bara nimbu fait partie des plantes médicinales ayurvédique, il est l’ancêtre du citron communément nommé cédrat dû au parfum de l’écorce de son fruit qui ressemble à du cèdre, il est un antibiotique efficace contre les maladies respiratoires comme la bronchite. Le bara nimbu ou citrus medica possède une vertu qui le rend très utile contre le diabète, son action se porte aussi contre les nausées et vomissements.



Noms communs

:

Bara nimbu, cédrat, cédratier, cidratier, citronnier des juifs.

Nom latin

:

Citrus medica.

De la famille

:

Famille des rutacées (rutaceae).

Nom anglais

:

Citron.

Nom allemand

:

Zitronatzitrone, cedrat, zedrate, medischer apfel, apfel aus medien, judenapfel, cedrizitrone, zedernfrucht, cedernfrucht, zedrat-zitrone.

Nom espagnol

:

Cidro, cidra, poncil, poncidre, cedro limón, limón cidra, limón Francés.

Nom italien

:

Cedro, cedrone.

Nom portugais:

Cidrao.

Nom Sanskrit

:

Bara nimbu, bijapura, turanj.

Nom chinois

:

Kou-yuan.

Nom thaï

:

Som-mu, manao som ou som ma-ngua.

Nom vietnamien

:

Remercie-yen, chanh.

Nom néerlandais

:

Citroen.

Nom arabe

:

Itranj.

Haut

Bara nimbu propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le bara nimbu (citrus medica) fait partie des plantes ancestrales de la médecine traditionnelle ayurveda ainsi que bien d’autres pharmacopées, il possède des propriétés thérapeutiques vermifuges et apéritives ainsi que toniques et cardiovasculaires.

Le cédrat connaît une bonne réputation sur le diabète, il agit sur les nausées et vomissements, les diarrhées et la dysenterie, de nombreux troubles intestinaux, les flatulences et les hémorroïdes de même qu’il est bénéfique contre le mal de mer.

Il est aussi un traitement antibiotique des infections ciblant les poumons comme la bronchite.

Il aide dans les soifs excessives et aurait une efficacité sur les maladies de peau en éliminant et éradiquant les germes.

Haut

Principaux constituants

:

Le bara nimbu renferme du limonène et du citral ainsi que des coumarines.

Haut

Bara nimbu utilisation traditionnelles vertus

:

Le bara nimbu est une plante médicinale impliquée dans de nombreuses médecines traditionnelles à travers le monde, mais la principale étant l’ayurvédique.

Depuis des temps anciens, on le préconise dans divers traitements thérapeutiques concernant surtout les organes des poumons et de l’intestin.

L’huile extraite de cette plante possède une vertu antibiotique utilisée en remède contre les bronchites et différentes maladies respiratoires.

Il est aussi un remède contre l’excès d’acidité gastrique, bénéfique dans les tumeurs du tractus gastrique, une aide pour le foie et efficace contre la constipation.

Il agit contre le cholestérol et prisée pour son aide dans le diabète.

Puis son action sur de nombreux troubles et maux le privilégie contre l’insomnie et le stress, l’hypertension et l’anxiété, les convulsions et les migraines, de même qu’il permet de stopper les saignements de nez et des gencives.

Un remède qui a fait son temps, était de l’associer dans du vin comme antidote d’une grande efficacité sur différents poisons.

Haut

Description

:

Le bara nimbu est un arbuste ou petit arbre épineux de type persistant et ne mesurant pas plus de quatre à cinq mètres de hauteur et faisant partie de la famille des rutacées.

Il présente une croissance lente, cette plante possède des branches et des rameaux raidis ainsi que des épines à la base de son feuillage, dont les feuilles coriaces sont ovales et lancéolées et diffusant un agréable parfum citronné.

Son inflorescence est visible de manière aléatoire suivant le climat et la richesse du sol avec des fleurs violacées à blanches puis laisse la place au fruit (agrume voisin et ancêtre du citronnier) est de grosse taille de forme ovale et bosselée qui peut peser jusqu'à quatre kilos d’une teinte verte à jaune renfermant peu de jus avec une pulpe acide et de nombreuses graines.

Haut

Habitat

:

Le baru nimbu est originaire de l’Asie principalement de l’Inde, il fut découvert lors de fouille en territoire mésopotamien des traces de cet arbre datant de quatre mille ans avant J.C, d’ailleurs, c’est l’un des premiers agrumes à se disperser dans tous les pays asiatiques, puis ce fut le tour de l’Europe au 3e siècle av. J.-C.

Ensuite, on le cultiva en Afrique, au Maroc et en Algérie ainsi qu’aux États-Unis, incluant aussi les iles du Pacifique et les Philippines.

Haut

Bara nimbu : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Bara nimbu utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Vermifuges, apéritives, toniques, cardiovasculaires, diabète, nausées, vomissements, diarrhées, dysenterie, troubles intestinaux, flatulences, hémorroïdes, mal de mer, antibiotique, bronchite, soifs excessives, maladies de peau.

Haut

Bara nimbu : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le baru nimbu est son nom sanskrit, il porte le nom de cédrat en français qui découle du parfum qui s’échappe de l’écorce de son fruit, qui diffuse une odeur de cèdre.

Le bara nimbu (citrus medica) est employé à de nombreux usages autres que médicinaux, en premier lieu, alimentaire, rarement consommé à l’état frais le zeste de son fruit peut-être cuit ou bien confit, on le retrouve dans des pâtisseries et confiseries, en confiture ainsi que pour aromatiser des liqueurs, de nos jours cette utilisation fait partie intégrante de l’industrie agroalimentaire.

Il est extrait une huile essentielle ou essence de ses feuilles et de ses brindilles ou bien de ses fleurs qui connaît une utilisation en parfumerie.

Dans les coutumes d’autrefois de certains pays, il est un emploi précis de cette plante, par exemple en Chine principalement au nord et au centre, il fallait porter un fruit à maturité dans la main ou dans un plateau dans chaque pièce afin de parfumer l’air ambiant.

Une fois séchée, on le plaçait dans les armoires à linge comme antimite, où alors avec le jus extrait, ils s’en servaient pour laver les vêtements en lin.

De ses branches, il est fait un bâton de marche en Inde, ainsi que des outils pour l’agriculture.

Le cédrat en hébreu se traduisant par Etrog est aussi très prisé lors des cérémonies religieuses juives, mis comme symbole de son peuple, il fait partie de la fête des Tabernacles (célébration de la récolte et de l’aide divine lors de l’exode des enfants d’Israël).

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Bara nimbu

Ajoutez le votre !