Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Belladone


Crée le : 29 mai 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Belladone Atropa belladonna

La belladone est un analgésique et un antispasmodique de toutes les douleurs de nombreux troubles et maladies. La belladone est préconisée dans l’asthme, les constipations, les crampes gastro-intestinales et les coliques urinaires. Elle permet par son action en ophtalmologie certains examens ayant besoin d’agrandir les pupilles.



Noms communs

:

Belladone, belle-dame, morelle furieuse, herbe au diable, empoisonneuse, cerise empoisonnée, bouton-noir, cerise du diable, guigne de côte, herbe empoisonnée, mandragore baccifère, morelle marine, permenton.

Nom latin

:

Atropa belladonna (L).

De la famille

:

Famille de solanacées (solanaceae).

Nom anglais

:

Belladonna, black cherry, devil's herb, deadly nightshade, dwale, raging nightshade.Belladonna, black cherry, devil's herb, deadly nightshade, dwale, raging nightshade.

Nom allemand

:

Tollkirsche, schlafkirsche, wolfsbeere.

Nom espagnol

:

Belladona.

Nom italien

:

Belladonna.

Nom néerlandais

:

Wolfskers.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Belladone propriétés thérapeutiques et médicinales

:

À très petites doses, la belladone qui est une plante médicinale ne présente pas de danger, mais elle n’est plus guère utilisée sous cette forme, puisque la chimie moderne a permis d’en extraire ses principes actifs, qu’il est bien plus facile d’ordonner sans risque.

La belladone est un analgésique et un antispasmodique qui réduit aussi la plupart des sécrétions.

Elle est préconisée pour combattre la douleur dans plusieurs maladies, contre les contractions spasmodiques de certaines affections, surtout celle de l’appareil digestif, contre les sueurs profuses des tuberculeux et contre certains types de toux.

La belladone sert essentiellement en tant que parasympatholytique (substance qui s'oppose à l'action du système nerveux), antispasmodique et narcotique, analgésique et antiasthmatique, inhibiteur de la sécrétion et traitement anti cholinergique (neurotransmetteur du système nerveux).

Ainsi la belladone est d’une aide précieuse contre les crampes gastro-intestinales ou abdominales, pour réduire l’asthme et la constipation.

Elle agit également sur les contractures musculaires, les douleurs des coliques urinaires, la douleur liée au problème de vésicule biliaire, diminution des sueurs nocturnes, mydriatique (augmente l'ouverture du calibre des pupilles) utilisé en ophtalmologie.

On ne peut l’utiliser uniquement que sous strict contrôle médical, se présente en général sous forme de gouttes.

Haut

Principaux constituants

:

La belladone est une plante qui renferme de puissants alcaloïdes tropaniques, l’hyoscyamine, la scopolamine et l’atropine, scopolétol (une coumarine), de l’amidon du tanin, des flavonoïdes et de la belladonine.

Haut

Belladone utilisation traditionnelles vertus

:

La belladone fait partie des plantes médicinales ancestrales, les Anciens l’utilisaient comme poison, mais aussi comme narcotique et pour composer certains fards.

Elle était aussi, avec d’autres plantes dangereuses, l’un des éléments du « baume tranquille » (le baume tranquille s'emploie en friction dans le cas de rhumatisme chronique douloureux.).

Ainsi que de l’ « onguent populéum » (contre les tumeurs inflammatoires extérieures, et principalement contre les hémorroïdes très douloureuses, dont il est regardé comme le calmant spécifique.)

Soigneusement dosé, ce poison peut aussi être un médicament.

Ainsi la belladone est un calmant et un antidouleur puissant (à cause de l'atropine qu'elle contient) et fut donc utilisée pour insensibiliser des malades (souvent pour une opération chirurgicale), elle continue d'ailleurs à être utilisée dans la médecine moderne.

Haut

Recherche

:

Un professeur de médecine clinique allemand au début des années 1800 fit des études très précises sur la belladone et ses résultats permirent son utilisation dans l’ophtalmologie.

Haut

Description

:

La belladone est une étrange plante herbacée vénéneuse, vivace haute de 1 mètre environ, voire 1.50m, elle fait partie de la famille des solanacées.

Ses larges feuilles, molles et un peu visqueuses, dégagent au froissement une odeur désagréable.

Elles sont insérées deux à deux au même point, mais, curieusement, l’une d’entre elles est plus petite que l’autre.

Les inquiétantes fleurs brun-rouge en cloche donnent de grosses baies noires, luisantes, de la taille d’une cerise, entourées d’un calice persistant à cinq lobes.

La saveur des fruits est douceâtre, trompeuse.

Haut

Habitat

:

Elle est courante dans les bois des pays calcaires.

Elle se rencontre dans le centre et le sud de l’Europe, l’Asie occidentale et l’Afrique du Nord.

Haut

Belladone : précautions effets secondaires, contre-indications

:


La plante belladone est entièrement et extrêmement toxique.

Les fruits, sont souvent responsables d'intoxications, l'ingestion provoque une symptomatologie caractéristique, rougeur du visage, sécheresse buccale et des muqueuses, soif incontrôlée, faiblesse musculaire, tachycardie, et beaucoup d’autres symptômes.

La mort peut survenir par paralysie des voies respiratoires.

Haut

Belladone utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Analgésique, antispasmodique, la douleur dans diverses maladies, contre les contractions spasmodiques de certaines affections, contre les sueurs profuses des tuberculeux, contre certains types de toux, parasympatholytique (substance qui s'oppose à l'action du système nerveux), narcotique, antiasthmatique, inhibiteur de la sécrétion, traitement anti cholinergique (neurotransmetteur du système nerveux), contre les crampes gastro-intestinales, abdominales, asthme, constipation, relâchement des contractures musculaires, réduction des douleurs des coliques urinaires, réduction de la douleur liée au problème de vésicule biliaire, diminution des crises d'asthme, réduction des sueurs nocturnes, mydriatique (augmente l'ouverture du calibre des pupilles).

Haut

Belladone : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

La belladone est une plante très toxique pour l’homme, déjà au 13e siècle la très célèbre Hildegard von Bingen (religieuse bénédictine mystique) avait précisé dans un de ses recueils qu’il était dangereux pour l’homme de consommer de n’importe qu’elle manière de la belle dame, puisqu’elle frappe l’esprit et le tue en quelque sorte.

Son nom générique, Atropa, correspond à celui de l'une des trois Parques (ατροπος, Atropos, inflexible), celle qui coupait le fil de la vie.

Les Parques (du latin parcae) sont, dans la religion romaine, les divinités maîtresses de la destinée humaine, de la naissance à la mort.

Elles sont généralement représentées comme des fileuses mesurant la vie des hommes.

Une autre utilisation, il y a bien longtemps fut fait avec cette belladone, les belle done vénitiennes usaient de cette plante pour dilater leurs pupilles et rendre l’œil brillant (la dilatation des pupilles est une des manifestations de l'excitation sexuelle et de l'admiration désirante, manifestation inconsciemment perçue par les hommes et qui les stimule).

Elle faisait légèrement loucher, ce qui était à cette époque caractéristique de la beauté, l'expression « avoir une coquetterie dans l'œil ».

La plante possède en effet des propriétés mydriatiques.
Mise à jour le 02/08/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Belladone

Ajoutez le votre !