Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Bouillon-blanc


Crée le : 3 septembre 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Bouillon blanc verbascum thapsus

Les fleurs du bouillon-blanc possèdent des propriétés calmantes de la toux et adoucissantes, émollientes et pectorales. Le bouillon-blanc est une plante médicinale des inflammations de poitrine et des bronches, les enrouements et les pharyngites. Il est préconisé dans les hémorroïdes et les irritations anales.



Noms communs

:

Bouillon-blanc, herbe de saint fiacre, molène, molène vulgaire, molène bouillon blanc, grand chandelier, bouillon ailé, queue de loup, oreille-de-loup, cierge-de-notre-dame, bonhomme, tabac du diable.

Nom latin

:

Verbascum thapsus.

De la famille

:

Famille scrofulariacées (scrofulariaceae).

Nom anglais

:

Great mullein, verbascum, beggar's blanket, common mullein, flannel plant, flannel-flower, jupiter's staff.

Nom allemand

:

Kleinblütige königskerze, kleinblütiges wollkraut.

Nom espagnol

:

Candelera, gordolobo, hierba jabonera.

Nom italien

:

Tassobarbasso, verbasco tasso-barbasso.

Nom néerlandais

:

Koningskaars.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Bouillon-blanc propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le bouillon blanc fait partie des plantes médicinales de nombreuses médecines traditionnelles.

Les fleurs de bouillon-blanc ont la faculté d’être l’un des calmants de la toux (action expectorante) et des voies respiratoires.

Les plus anciennement connus, sont avant tout émollientes (relâchent les tissus, calment l'inflammation), adoucissantes et pectorales.

Elles font merveille dans toutes les inflammations de poitrine, celle des bronches (qu’elles soient aiguës ou chroniques), les enrouements, les trachéites, les pharyngites, les laryngites, pneumopathie virale.

Leurs vertus adoucissantes, dues au mucilage qu’elles contiennent, les font aussi employer contre les inflammations internes provoquant des douleurs intestinales.

Le bouillon-blanc présenté en infusion est très réputé pour réduire les petites hémorroïdes et irritations anales.

Haut

Principaux constituants

:

Les fleurs du bouillon-blanc renferment du mucilage émollient et adoucissant, des flavonoïdes, des saponosides, des iridoïdes, des lignanes hétérosidiques et une essence aromatique, et un fort pourcentage d’hydrate de carbone.

Haut

Bouillon-blanc utilisation traditionnelles vertus

:

Dioscoride recommandait déjà, au premier siècle après J.C, le bouillon-blanc contre toutes les affections pulmonaires, ainsi que Pline l’Ancien, son contemporain. Ils n’étaient toutefois pas d’accord sur la partie de la plante à utiliser.

L’un prescrivait les feuilles, l’autre la racine.

Au XII siècle, sainte Hildegarde employait ses fleurs en tant que remède incontournable de l’enrouement.

Le bouillon-blanc qui faisait d’ailleurs partie de la « tisane des quatre fleurs » pectorales, qui en comprend en réalité sept (mauve, guimauve, gnaphale, tussilage, coquelicot, violette et bouillon-blanc), facilite la toux et est un bon calmant pour les asthmatiques.

Haut

Description

:

Le bouillon-blanc est une grande plante bisannuelle qui peut atteindre 2 mètres de hauteur, il fait partie de la famille des scrofulariacées.

Sa robuste tige dressée, recouverte de poils blancs, porte de larges feuilles molles, cotonneuses, presque blanches (d'où le nom de bouillon "blanc").

Ses belles fleurs jaunes, qui s’épanouissent en juillet-août et dégagent une odeur suave et miellée, sont disposées en un gros épi compact terminant la tige.

Les fruits sont des capsules globuleuses.

Haut

Habitat

:

Cette plante est très commune dans les terres incultes, les sols pierreux et les décombres de toutes nos régions.

On la rencontre dans l’Europe entière, en Asie, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord, où elle est subspontanée (plantes introduites involontairement et qui se reproduisent).

Haut

Bouillon-blanc : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Bouillon-blanc utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Calmant de la toux (action expectorante), des voies respiratoires, des bronches (qu'elles soient aiguës ou chronique), les enrouements, les trachéites, les pharyngites, les laryngites, pneumopathie virale, contre les inflammations internes provoquant des douleurs intestinales, résorbe les petites hémorroïdes et irritations anales.

Haut

Bouillon-blanc : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le bouillon blanc peut-être utilisé soit en infusion soit en sirop, en tisane il fait partie des plus anciennes plantes médicinales pectorales.
Mise à jour le 05/08/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Bouillon-blanc

Ajoutez le votre !