Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Chiendent


Crée le : 16 août 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Chiendent Elymus repens

Le chiendent à pour réputation d’être une mauvaise herbe, pourtant il est diurétique, émollient et calmant des inflammations des voies urinaires. Le chiendent est une plante médicinale préconisée pour les calculs rénaux et les cystites, en tisane il rafraichit dans les états fiévreux. Il est un adoucissant, idéal dans les infections urinaires et hépatiques et le diabète.



Noms communs

:

Chiendent officinal, chiendent rampant, petit chiendent, herbe à deux bouts, blé-rampant, laitue de chien, froment rampant, tranuge.

Nom latin

:

Elytrigia repens (l.) desv. ex nevski (synonyme agropyron repens (l.) p. beauv.).

De la famille

:

Famille des poacées (graminées, poaceae).

Nom anglais

:

Dog grass, couch grass, common couch, quack grass, quicken, scutch, twitch-grass.

Nom allemand

:

Ackerqueke, gemeine quecke, gewöhnliche quecke, kriechende quecke, queke.

Nom espagnol

:

Grama del norte.

Nom italien

:

Caprinella, gramaccia, gramiccia, gramigna commune.

Nom néerlandais

:

Kweek, kweekgras.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Chiendent propriétés thérapeutiques et médicinales

:

De nos jours, on emploie le chiendent en tant que plante médicinale, pour ses propriétés thérapeutiques de diurétique doux, émollient, et comme calmants des états inflammatoires de l’appareil urinaire (calculs, cystites).

On lui reconnait, en outre, la propriété d’empêcher la formation des calculs rénaux.

Le chiendent fourni aussi une tisane rafraîchissante, utile dans les maladies fébriles (maladies porteuses de fièvres), elle est un excellent facteur de drainage, est un breuvage très salutaire.

Elle désaltère les malades tout en favorisant le travail rénal dont la bonne marche est un facteur important d'amélioration.

Le chiendent permet les actions suivantes par une action cardiaque (par injection intramusculaire et sous-cutanée d'extrait de racines de chiendent), pour baisser la pression artérielle.

Il est efficace pour augmenter l'irrigation sanguine rénale et développer légèrement l'élimination urinaire.

Cette plante est aussi un lénitif (adoucissant) et bénéfique dans les infections urinaires, les affections hépatiques et les états fébriles, il agit sur le diabète et la sécheresse de la bouche.

Grâce à ses propriétés antibiotiques et adoucissantes, le chiendent est anti dyscrasique (contre la mauvaise constitution, le mauvais tempérament).

Haut

Principaux constituants

:

Le rhizome du chiendent renferme des sucres, du mucilage et une essence aromatique.

Haut

Chiendent utilisation traditionnelles vertus

:

Dioscoride et Pline, déjà, utilisaient le chiendent pour faciliter l’émission d’urines, dissoudre les calculs urinaires et guérir les inflammations de la vessie.

Furetière (auteur de romans et d’un dictionnaire, académiciens), au XVIII siècle, la considérait propre à « rafraichir » l’organisme.

Haut

Description

:

Le chiendent est une plante herbacée, vivace bien connue, atteignant parfois près de 1 mètre de hauteur, il fait partie de la famille des poacées.

Ces tiges souterraines très ramifiées, très longues, de couleur blanche, qui assurent la reproduction végétative de la plante de manière très efficace.

Ses tiges très fines et noueuses portent des feuilles linéaires, plates et nervurées.

Son épi est vert pâle.

Il possède des fleurs en épis dressés, aplatis, formés d'épillets assez espacés, disposées sur deux rangs (distiques) de couleur verte à vert glauque.

Haut

Habitat

:

Il est originaire d'Europe, d'Asie (du Moyen-Orient à la Sibérie et à la Chine, à l'Inde et au Pakistan), et d'Afrique du Nord, très répandue, y compris en montagne, naturalisée et envahissante en Amérique du Nord et dans tout l'hémisphère sud.

Le chiendent est répandu dans tout l’hémisphère nord.

Il abonde dans les lieux incultes et les cultures, qu’il envahit grâce à son long rhizome rampant.

Haut

Chiendent : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Chiendent utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Diurétique doux, émollient, comme calmants des états inflammatoires de l'appareil urinaire calculs, cystites, d'empêcher la formation des calculs rénaux, rafraîchissante utile dans les maladies fébriles (maladies porteuses de fièvres), elle désaltère les malades, action cardiaque (par injection intramusculaire et sous-cutanée d'extrait de racines de chiendent), baisse la pression artérielle, augmente l'irrigation sanguine rénale, augmente légèrement l'élimination urinaire, lénitif (adoucissant), infections urinaires, affections hépatiques, états fébriles, diabète, sécheresse de la bouche, antibiotiques et adoucissantes, anti dyscrasique (contre la mauvaise constitution, le mauvais tempérament).

Haut

Chiendent : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le chiendent est considéré comme une mauvaise herbe des cultures, voire carrément envahissante.

Son rhizome fut consommé lors des grandes périodes de disette, il était alors séché et mis à l’état de poudre pour en faire une bouillie.

Il était également utilisé pour fabriquer des brosses il y a bien longtemps de cela.
Mise à jour le 25/08/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Chiendent

Ajoutez le votre !