Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Coca


Crée le : 23 août 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Coca Erythroxylum coca

La coca est une plante médicinale et une drogue classée en tant que stupéfiant, elle possède pourtant de nombreuses propriétés thérapeutiques. Les feuilles de coca sont préconisées en traitement pour aider à la digestion et comme cicatrisant cutanée, elles sont bénéfiques pour la circulation sanguine. Elle est un anesthésique des tissus internes et externes et efficace dans le diabète.



Noms communs

:

Coca, cocaïne.

Nom latin

:

Erythroxylum coca.

De la famille

:

Famille des érythroxylacées (erythroxylaceae).

Nom anglais

:

Coca.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Coca propriétés thérapeutiques et médicinales

:

La coca fait partie des plantes médicinales ancestrales dont l’implication dans les pharmacopées traditionnelles se chiffre en milliers d’années.

Les principes actifs des feuilles de coca ont des vertus thérapeutiques des plus variés, elle favorise la digestion en l’accélérant, elle est un cicatrisant cutané, elle a des vertus sur la circulation sanguine, facilitant l'oxygénation.

Elle est bénéfique particulièrement pour le cerveau, et protège du mal des montagnes, elle évite la formation de caries.

La coca amène un effet déshydratant au niveau des voies respiratoires, elle est un absorbant au niveau intestinal, est aussi efficace comme antidiarrhée.

Cette plante contient une protéine cardiotonique, qui optimise le travail du cœur, évitant la tachycardie et l'hypotension, qui constituent la réponse physiologique immédiate à une haute altitude supérieure à 3 000 m.

C'est aussi un remède efficace et indispensable pour le traitement de la maladie des hautes altitudes (également appelé le mal aigu des montagnes), elle réduit la haute pression sanguine.

La coca possède des effets anesthésiques, qui agissent sur les tissus externes et internes qui sont blessés, elle agit au niveau du métabolisme des glucides, générant de l'énergie, elle est un complément aux régimes.

Cette plante à une action rafraîchissante et augmente le fonctionnement du foie, la sécrétion de la bile et son accumulation dans la vésicule, diurétique, aide à l'élimination des substances nocives et toxiques non physiologiques.

La coca semble être utile pour l'associer à un régime amaigrissant, à un régime de préparation à l'effort physique et l'utiliser comme antidépresseur d'action rapide.

Il fut fait état de son utilité pour aider au sevrage de substance stimulante plus forte.

La coca régularise le métabolisme glucidique et pourrait être à l'origine d'une nouvelle approche thérapeutique du diabète ou de l’hypoglycémie.

Haut

Principaux constituants

:

La feuille de coca contient des alcaloïdes et plus précisément 14 principes actifs dont la papaïne, la higrine, la quinoléine, l’atropine, la benzoïne, la pectine, la globuline, la pyridine, la réserpine, la cocamine, la coniine, la cocaïne, l’ecgonine, l’inuline.

Ainsi que de l’huile essentielle riche en salycate de méthyle, des flavonoïdes, des tanins. Elle contient également des glucides (amidon, dextrine, sucre et cellulose) et un peu de protéines.

Haut

Coca utilisation traditionnelles vertus

:

La coca fait partie des bases la culture d’Amérique latine et son usage remonteraient à prés de 5 000 ans.

Les Indiens Aymaras et Quechuas des Andes utilisent les feuilles de coca comme tonique pour lutter contre la fatigue, le froid et la malnutrition.

Les feuilles de coca sont mâchées avec de la cendre ou de la chaux qui permet de libérer plus rapidement les principes actifs.

Cette habitude a, par ailleurs, un effet protecteur au niveau des dents et des gencives.

Les feuilles de coca étaient prescrites contre l’asthme et les nausées, en infusion à la saveur aromatique agréable.

On les employait aussi en gargarisme pour anesthésier la douleur des maux de gorge.

Haut

Recherche

:

Lors d’un symposium réunissant de nombreux scientifiques et médecins, il fut fait état de la coca par le Dr Andrew T’Weil, médecin et ethnologue américain, sur les possibilités d’employer la feuille de cette plante en médecine contemporaine.

Haut

Description

:

La coca est un arbrisseau de moins de 3 mètres de hauteur, elle fait partie de la famille des érythroxylacées.

Les nombreux rameaux rougeâtres portent des feuilles ovales vert-clair et mesurant de 2.5 à 7.5 cm, persistants, et de petites fleurs d’un blanc jaunâtre qui donnent des fruits charnus de couleur rouge.

Haut

Habitat

:

Elle pousse à l’état sauvage en Amérique du Sud (entre 300 et 2000 m d’altitude), originaire de la Bolivie et du Pérou, est fréquemment cultivé dans la Cordillère des Andes, ainsi qu’à Java et au Sri Lanka.

Haut

Coca : précautions effets secondaires, contre-indications

:

La cocaïne extraite des feuilles fut longtemps utilisée comme anesthésique local.

Elle est essentiellement utilisée, à l’heure actuelle, comme stupéfiant.

On utilise surtout le chlorhydrate de cocaïne en prise nasale, parfois aussi une base pure que l’on fume ou un mélange explosif, « le crack ».

Le sentiment d’euphorie, la stimulation intellectuelle et l’hyperactivité sont suivis par de l’insomnie et une dépression.

La drogue provenant de la coca crée rapidement une grave dépendance psychique.

Les excès entraînent le coma et des troubles cardiaques.

Haut

Coca utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


La digestion (accélérant), cicatrisante pour la peau, vertus sur la circulation sanguine, protège du mal des montagnes, evite la formation de caries dentaires lorsqu'elle est mélangée avec du calcium et du phosphore, effet déshydratant au niveau des voies respiratoires, efficace comme anti diarrhée, cardiotonique, optimise le travail du cœur, évitant la tachycardie et l'hypotension, effets anesthésiques, energisant, rafraîchit et améliore le fonctionnement du foie.

Haut

Coca : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

La consommation traditionnelle de la coca en Amérique du Sud est par la mastication de sa feuille qui amène une stimulation légère et l'absorption de tisane de ses feuilles, aux effets également limités.
Cette plante la coca, est réputée dans le monde pour son utilisation sous forme de drogue et les trafics qui en sont la conséquence.

C'est en raison de cet usage que l’Amérique essaie d’éradiquer sa culture en Amérique latine.

L'ONU a d'ailleurs demandé en mars 2008 aux gouvernements de la Bolivie et du Pérou d'interdire la production de coca, que ce soit pour l'usage traditionnel ou non.

Il est rapporté que la coca aurait même une valeur sacrée pour certains peuples amérindiens et andins, lors de nombreux rituels.
Mise à jour le 31/08/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Coca

Ajoutez le votre !