Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Colchique


Crée le : 23 août 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Colchique d'automne Colchicum autumnale

Le colchique est une plante médicinale ayant des propriétés thérapeutiques anti-inflammatoires et antimitotiques. Le colchique est spécifiquement préconisé depuis le premier siècle contre la goutte, mais il est d’une grande toxicité. Il aurait pu être employé grâce à ses qualités contre les tumeurs mais il est dangereux.



Noms communs

:

Colchique d'automne, safran des prés, tue-chien, veilleuse, safran bâtard, safran des pays, ail des prés, chenarde, mort chien, tue-loup, vachette, veillote, narcisse d'automne.

Nom latin

:

Colchicum autumnale (syn. colchicum multiflorum brot).

De la famille

:

Famille des liliacées (liliaceaes, colchicaceaes).

Nom anglais

:

Colchicum, meadow saffron, autumn crocus, naked ladies.

Nom allemand

:

Herbst-zeitlose, herbstzeitlose.

Nom espagnol

:

Azafrán silvestre, cólquico.

Nom italien

:

Colchico d'autunno.

Nom néerlandais

:

Wilde herfsttijloos.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Colchique propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le colchique est une plante médicinale anti-inflammatoire très puissante, il est le végétal de la goutte.

On se servait autrefois des bulbes, des fleurs et des semences.

Bien trop dangereux pour être utilisé en médecine populaire, seule l’officine l’emploie de nos jours dans certains nombres de spécialités contre la goutte, et seul un médecin peut le prescrire en raison de sa toxicité et de la délicatesse de son emploi.

Les préparations à base de colchique réagissent intensément sur l’intestin (c’est d’ailleurs à l’apparition de légers troubles gastro-intestinaux que l’accès de goutte se trouve guéri).

Aussi les administre-t-on à dose progressivement croissante jusqu’à la survenue de ces troubles.

La colchicine possède des vertus antimitotiques (médicament s'opposant à l'accomplissement des mitoses, c'est-à-dire à la division et donc la multiplication de certaines cellules) avérées.

Elle paralyse le fuseau qui devrait séparer les chromosomes lors de la division cellulaire.

Mais sa toxicité est trop importante pour qu’on puisse l’utiliser dans le traitement des tumeurs.

Il connait également un usage antidiarrhéique, apaise les nausées des femmes enceintes et surtout permet durant la grossesse d’être moins impacté par les odeurs gênantes comme celle de la cuisine.

Haut

Principaux constituants

:

Le colchique renferme une vingtaine d’alcaloïdes différents, dont la colchicine.

Haut

Colchique utilisation traditionnelles vertus

:

Le colchique était connu des médecins grecs comme plante thérapeutique, mais aussi comme poison.

C’est à Dioscoride, au I er siècle après JC, auteur d’un grand traité sur la matière médicale, que revient le mérite d’avoir découvert les propriétés du colchique dans le traitement de la goutte.

Il était aussi prescrit, parfois sous le nom d’ «hermodacte», par Jacques le Psychriste, médecin byzantin du V siècle.

Il fut plus ou moins délaissé par la suite.

C’est Störck, en 1763, qui attira de nouveau l’attention sur ce remède.

Dans les campagnes, les fleurs du colchique étaient parfois écrasées sur la tête des enfants pour éliminer la vermine, non sans accident occasionnel.

Haut

Recherche

:

La colchicine extraite du colchique fut isolée à la fin du XIX siècle et sa formule ne fut établie qu’en 1945.

Haut

Description

:

Le colchique est une curieuse plante vivace et qui ne mesure à peine qu’une quinzaine à une quarantaine de centimètre de haut, il fait partie de la famille des liliacées.

Ses feuilles, réunies par deux, ne paraissent que l’année suivante, au printemps.

Elles sont grandes, larges, dressées, d’un vert tendre, et ressemblent à un poireau ou à une tulipe.

Sa fleur mauve, inodore, a la forme d’une coupe allongée.

Elle ressemble à la fleur des crocus, mais ceux-ci s’épanouissent au tout début du printemps, accompagnés de fines feuilles, tandis que le colchique fleurit nu, en septembre.

Elles portent souvent en leur centre un fruit gros comme une noix verte qui contient beaucoup de petites graines de consistance cornée.

Le bulbe est profondément enfoncé dans le sol.

Haut

Habitat

:

Il est originaire du centre et du sud de l’Europe ainsi qu’en Afrique du Nord.

Le colchique croît dans les prairies humides de toutes nos régions.

Haut

Colchique : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Le colchique est une plante entièrement toxique qui agit sur le système nerveux central.

Il n’existe pas d’antidote à l’alcaloïde du colchique, et le pronostic d’un empoisonnement est réservé, même avec des soins, car la mort peut toujours survenir.

Haut

Colchique utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


La goutte, antidiarrhéique, les nausées des femmes enceintes, les odeurs gênantes.

Haut

Colchique : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

On emploie la colchicine extraite du colchique en horticulture pour obtenir des individus possédant un nombre double de chromosomes et développer ainsi de nouvelles variétés.
Mise à jour le 06/10/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Colchique

Ajoutez le votre !