Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Cordyceps


Crée le : 21 juin 2013 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Cordyceps cordyceps sinensis

Le cordyceps est une plante médicinale, ce champignon parasitaire asiatique est intégré dans les pharmacopées de la médecine traditionnelle chinoise et tibétaine depuis plus de mille ans. Il connait une renommée pour ces vertus thérapeutiques antifatigues et protectrices du foie, des reins et des poumons, il est employé dans le traitement de certaines maladies respiratoires et d’un grand bénéfice dans les troubles cardiaques. Il est un remède contre la cirrhose du foie.



Noms communs

:

Cordyceps, champignon caterpillar, champignon chenille, yarsagumbu, cordyceps chinois, fungus à chenille.

Nom latin

:

Cordyceps sinensis.

De la famille

:

Famille des brassicacées (crucifères, brassicaceae).

Nom anglais

:

Caterpillar fungus.

Nom chinois

:

Dong chong xia cao, jinshuibao.

Nom japonais

:

Semitake.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Cordyceps propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le cordyceps est une plante médicinale asiatique, ce champignon parasitaire est utilisé en médecine traditionnelle chinoise et tibétaine depuis plus de mille ans. Les pays occidentaux prirent conscience de ces valeurs qu'au début des années 90, suite aux victoires impressionnantes des athlètes chinois dans les courses à pied, obtenus après avoir consommé ce champignon, et c'est seulement après cette découverte, qu'une expansion phénoménale de sa culture eu lieu en Asie.

Les propriétés thérapeutiques de cette plante médicinale sont d'être un antifatigue et un antiviral, un stimulant des fonctions sexuelles et un protecteur du foie, des reins et des poumons, un antitumoral, un antioxydant et un immunostimulant.

Il est préconisé dans le traitement de certaines maladies respiratoires tel que les bronchites et l'asthme, il est bénéfique dans les troubles cardiaques, il élimine la fatigue et favorise l'activité cérébrale (mémoire et concentration).

Ses fonctions sur le foie permettent d'agir en retardant voir d'éviter, la venue de la cirrhose, il est une solution pour réduire le mauvais cholestérol et les triglycérides, il est un remède dans les troubles rénaux, il agit sur la circulation sanguine et renforce les défenses immunitaires.

Il est un apport considérable d'énergie physique, très intéressante dans le domaine sportif et chez les sujets âgées, de plus on lui prête des vertus aphrodisiaques efficaces pour la stimulation des organes féminin et masculin.

Haut

Principaux constituants

:

Le cordyceps renferme des polysaccharides et de la cordycépine, des amino-acides et des polyamines, des stérols et des acides gras, de glycosides et des peptides.

Haut

Cordyceps utilisation traditionnelles vertus

:

L'utilisation de ce champignon remonterait à plus de mille ans, le cordyceps est intégré dans la pharmacopée de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) et tibétaine, il est dans la catégorie des tonifiants surtout du Yang, il est de nature chaude et de saveur douce, il agit sur les reins et les poumons.

En terminologie traditionnelle, il connait une fonction médicinale en avantageant les reins et en tonifiant les poumons, il arrête les saignements et transforme les mucosités.

Son implication dans la médecine traditionnelle de ces deux pharmacopées est d'être aphrodisiaque et tonifiant, il était utilisé en traitement dans certaines affections cardiaques et rénales et aussi pour augmenter la virilité masculine. Il apporte son appui en soutenant les convalescents, il agit sur la stimulation du système immunitaire, apporte son aide dans la fonction sexuelle autant homme que femme et renforce considérablement le fonctionnement des reins, du foie et des poumons.

Il était employé comme remède dans les cas de tuberculose, de la toux et de l'anémie, il soulageait les douleurs dorsales et des genoux, il fut même identifié comme étant similaire au ginseng pour son augmentation sur la résistance de l'organisme face au stress.

Haut

Recherche

:

Les vertus allouées à ce champignon qu'est le cordyceps, sont étayées par de nombreuses études médicales faîtes pour la plupart en Chine et non répertorier dans le MedLine (Medical Literature Analysis and Retrieval System Online) c'est la base de données bibliographique rassemblant toutes les parutions des sciences biologiques et biomédicales.

Ces différentes études, on préciser les vertus de cette plante en tant que stimulant sexuel surtout en cas de déficience, effet adaptogène pour augmenter l'énergie vitale et les performances physiques principalement chez les sujets âgées. Il permet d'augmenter les performances sportives chez les athlètes, stimuler le système immunitaire et soutenir les convalescents.

Des essais cliniques ont démontré une amélioration à soulager les symptômes dans les maladies respiratoires (bronchite et asthme), et de protéger le système rénal des toxines occasionner par certains médicaments, et il agirait en stimulant les reins dans les insuffisances rénales, il est même rapporté qu'il permettrait de réduire les rejets et les complications après une transplantation rénale. Il serait bénéfique pour le foie et les poumons en les renforçant et les protégeant.

Haut

Origine

:

Le cordyceps est un champignon comestible qui à la particularité d'être parasitaire, il est ascomycète (spore contenue dans asques), il fait partie de la famille des brassicacées (crucifères). La spécificité de ce champignon est de parasiter la larve de l'hepialus armoricanus, en clair, il parasite une chenille, l'envahit totalement, ce qui fini par la tuer et la momifier pour pouvoir pousser sur sa tête. Ce champignon est de teinte marron et mesure moins de dix centimètres, il se présente sous forme de tige. Fort heureusement de nos jours sa culture se fait sur un substrat (base) de riz ou de fève de soja.

Il est originaire des hauts sommets de la Chine précisément le Tibet, à plus de trois mille ou quatre mille mètres d'altitude et à présent on le cultive au Niger et dans les Provinces du Sichuan et du Quighai, de Guise et du Yunnan.

Il est récolté au début de l'été, dès que le champignon est sorti de terre, mais bien avant que les spores ne soient éjectées, puis il est séché et on le débarrasse de ces impuretés.

Haut

Cordyceps : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est fortement conseillé de prendre avis auprès d'un praticien spécialiste en MTC (médecine traditionnelle chinoise) pour l'obtention d'un traitement spécifique à la personne.
Cette plante peut occasionner, un assèchement de la cavité buccale, des éruptions de la peau, des cas de somnolences ont été aussi rapportés, des nausées et des diarrhées.
Il est recommandé de ne pas consommer ce champignon pour les femmes enceintes ou allaitantes, pour les personnes sous prescription médicale et chez les enfants mineurs.

Haut

Cordyceps utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Antifatigue, antiviral, stimulant des fonctions sexuelles, protecteur du foie, des reins et des poumons, antitumoral, antioxydant, immunostimulant, maladies respiratoires, bronchites, asthme, troubles cardiaques, fatigue, mémoire, concentration, cirrhose, mauvais cholestérol, triglycérides, troubles rénaux, circulation sanguine, défenses immunitaires, énergie, sport, aphrodisiaques.

Haut

Cordyceps : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le cordyceps, de par sa notoriété, est devenu une source importante de revenus au Tibet, surtout dans les coins ruraux, cette participation, ce monte à près de quarante pour cent des budgets annuels de ces familles, il est même préciser, qu'il serait de 8.5 % du PIB dans ce pays (en 2004), il en serait produit près d'une centaine de tonnes par an. La culture de cette plante fut légalisée en 2001 au Népal et les plus gros consommateurs sont les pays asiatiques avec la Chine et la Thaïlande, la Corée et le Japon.

À présent pour diminuer les couts de production concernant ce champignon, il est cultivé sur des substrats de riz ou de fèves de soja dans les serres chinoises et sans en diminuer les propriétés médicinales de ce type de champignon.

Dans les temps anciens au Tibet et en Chine, seuls les plus hauts dignitaires de ces deux pays, le Dalaï-Lama et l'Empereur et sa cour pouvait consommer ce champignon, pour cela il était associé à une farce dans le canard, il était d'une telle rareté que même l'armée chinoise était mandatée pour aller le récolter.

Une ancienne légende circule chez les peuples vivant en Himalaya et conte la découverte de cette plante, il est dit dans des temps reculés, qu'un beau jour alors que des tribus emmenaient paître leurs chèvres et leurs yacks dans les pâturages des montagnes, ils observèrent un fait étrange. Leurs animaux broutant une sorte champignon de teinte marron qui s'était installée sur la tête de chenille, devenaient tout à coup joueurs, pleins de vie, et surtout ils décuplaient une vigueur charnelle, ce qui amena ces tribus, voyant les vertus impressionnantes de ces petits champignons à vouloir eux aussi les consommés, et c'est ainsi qu'aurait débuté la réputation de cette plante.

Source(s)

:


Référence
- National Library of Medicine (Ed). PubMed, NCBI.
- Natural Standard (Ed). Herbs & Supplements - Cordyceps, Nature Medicine Quality Standard.
- The Natural Pharmacist (Ed). Natural Products Encyclopedia, Herbs & Supplements - Cordyceps, ConsumerLab.
- Utah State University. Caterpillar Fungus: A Traditional Medicine, États-Unis, 2003.
Cordyceps-Passeportsanté

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Cordyceps

Ajoutez le votre !