Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Courbaril


Crée le : 1 juillet 2013 par Nathalie 4 Commentaires

Courbaril Hymenaea courbaril

Le courbaril (jatoba) est une plante médicinale amazonienne, cet arbre tropical fut en son temps un remède efficace dans des nombreux troubles de la digestion et des saignements. Le jatoba était employé en traitement thérapeutique de la diarrhée et de la dysenterie, il favorisait l’élimination des gaz intestinaux et soignait la dyspepsie, il freinait considérablement les saignements dans les urines et ceux occasionner par des quintes de toux. Le courbaril soigne et soulage les douleurs provenant des rhumatismes et les douleurs musculaires.



Noms communs

:

Courbaril, caroubier des Antilles, copal, jatoba, cerisier brésilien.

Nom latin

:

Hymenaea courbaril.

De la famille

:

Famille des fabacées (légumineuses, sous-famille des césalpiniacées, fabaceae).

Nom anglais

:

Courbaril, locust, brazilian cherry.

Nom allemand

:

Courbaril.

Nom espagnol

:

Algarrobo.

Nom néerlandais

:

Locust, rode locust, witte locust, west Indian locust.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Courbaril propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le jatoba ou courbaril est une plante médicinale de provenance amazonienne, elle est connue surtout en Amérique tropicale et au Brésil pour ses propriétés thérapeutiques pectorales et antiasthmatiques, sédatives et cicatrisantes.

Certains éléments de cet arbre tropical sont un remède de la toux et de l'asthme, il est employé pour soulager les douleurs rhumatismales et musculaires.

Haut

Principaux constituants

:

Le courbaril ou jatoba renferme des flavonoïdes, des terpènes et de la résine.

Haut

Courbaril utilisation traditionnelles vertus

:

La médecine traditionnelle du peuple amazonien utilisait l'écorce, la résine et les racines du courbaril ou jatoba pour le traitement des diarrhées et des dysenteries, pour enrayer l'asthénie et éliminer les gaz intestinaux, pour soigner la dyspepsie, l'hématurie (sang dans les urines) et l'hémoptysie (rejet de sang lors de quinte de toux). Dans les années 30, un célèbre médecin est cité dans le célèbre recueil de « Brazilian herbal médicine » pour ses recommandations de cette plante médicinale dans les troubles digestifs et sanguins.

La résine, l'écorce et les feuilles macérées sous forme de thé, fut très populaire en son temps pour ses actions thérapeutiques comme remède de bons nombres de maladies respiratoires avec la bronchite et la toux, mais aussi sur l'asthme, puisqu'il lui était accordé des vertus antimicrobiennes et antifongiques. Une décoction de son écorce était un traitement préventif et pour éviter la prolifération de certains champignons (candida albicans).

Haut

Recherche

:

Le jatoba ou courbaril fait l'objet actuellement de nombreuses études se rapportant à d'éventuelles possibilités sur ses vertus antitumorales et anticancéreuses.

Haut

Origine

:

Le courbaril ou jatoba est un arbre tropical immense qui peut aller atteindre facilement la quarantaine de mètres de hauteur il fait partie de la famille des fabacées (légumineuses). Il possède un tronc cylindrique ayant une teinte de son cœur allant du brun au rouge voir violacé, son feuillage d'un beau vert éclatant est fait de feuilles alternées et présentant des folioles asymétriques. Il a une inflorescence rassemblée à l'extrémité de ses rameaux en grappe avec des fleurs blanchâtres parfumées plus ou moins discrètes et fleurissantes d'avril à mai qui donne en fruit une gousse brune d'une grande dureté de forme arrondie et enflée, elle contient une huitaine de graines dissimulées dans une pulpe farineuse de teinte verte à jaune et dont l'odeur est quelque peu désagréable rappelant plus ou moins des matières fécales ou la puanteur nauséabonde des pieds, d'où son surnom dans certaines contrées de caca-chien ou pieds qui puent.

Cet arbre tropical provient d'Amérique tropicale, il s'est répandu au Mexique, en Amérique du centre et aux Caraïbes, les Antilles, la Guyane et Cayenne.

Haut

Courbaril : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est déconseillé de prendre en usage interne du courbaril ou jatoba après 18 heures, son effet stimulant pourrait être néfaste pour le sommeil.

Haut

Courbaril utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Pectorales, antiasthmatiques, sédatives, cicatrisantes, toux, asthme, douleurs rhumatismales, douleurs musculaires.

Haut

Courbaril : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le courbaril ou jatoba est très prisé par les peuples amazoniens pour son bois très dur, il est utilisé principalement en ébénisterie pour ses capacités mécaniques.

La pulpe de son fruit est un aliment tonifiant apprécié consommé cru surtout lors des balades en forêt, dans d'autres pays avec le Brésil notamment, cette pulpe est mise sous forme de poudre et associée dans diverses boissons énergétiques.

La sécrétion extraite du jatoba que le nomme la gomme de copal est précieuse pour son implication en tant que vernis. Les gousses quant à elles sont utiles pour la fabrication de petites boites et même transformée en poudre pour la production d'une bière locale, cette résine sert aussi comme encens et comme masticatoire.

Durant la deuxième guerre mondiale, la farine nécessaire à faire le pain vain à manquer, et les autochtones n'eures d'autres choix que d'utiliser celle extraite de sa pulpe pour la fabrication de ce pain.

Une tradition ancestrale rapporte que dès la fin du jour lorsque la nuit arrive il fallait se mettre entre un fromager et ce grand arbre pour faire le souhait d'aller ou bon vous semble et que cela se réalise, enfin ne pas oublier suivant le lieu de votre destination d'avoir les même conditions pour faire le chemin en sens inverse et rentré chez vous.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

4 avis, ou info sur Courbaril

  1. Bastien - Le 22 mai 2015, 04:54

    Merci d’avoir rassembler ces informations sur cet arbre fort utile pour la santé et la régénération. Son pouvoir anti-saignement est due à ses anti-oxydants et son astringence (ressérement des tissus et aspiration des toxines), qui permettra de bien rétablir la fonction intestinale (assimilation) et côlonique (élimination), en plus de son effet carminatif (éviter l’accumulation des gaz). Posologie : 30g / L, comme la plupart des écorces.
    Vous n’êtes pas obligé de signaler la mauvaise odeur de la pulpe, car nous la consommons ici (crue, en pudding ou boissons) malgré son prix (15€ les 250 g) et les enfants en raffolent.
    Bastien, Martinique

  2. Nathalie - Le 22 mai 2015, 06:56

    Bonjour Bastien,

    Merci à vous pour toute ces informations, sur les vertus du courbaril.

    Bonne et agréable journée à vous

  3. serge - Le 14 octobre 2015, 20:10

    où en acheter par correspondance ?
    Merci pour vos réponses,

  4. Nathalie - Le 16 octobre 2015, 17:38

    Bonsoir Serge,

    Vous pouvez en effet acheter du Hymenaea courbaril (courbaril) sur internet.

    A moins que vous n’ayez un herboriste près de chez vous et que vous lui demandiez de vous en procurer.

    Bonne et agréable fin de journée à vous

Un avis, une info ou un commentaire sur Courbaril

Ajoutez le votre !