Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Faux coqueret


Crée le : 11 septembre 2013 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Faux coqueret nicandra physalodes

Le faux coqueret ou pomme du Pérou est une plante médicinale originaire de la cordillère des Andes, elle est comme la grande majorité des solanacées une espèce toxique, mais qui est très réputée surtout pour son emploi en culture biologique en tant que répulsif des mouches blanches. La pomme du Pérou est utilisée en phytothérapie sous forme de fumigation ou cataplasme pour soulager l’asthme et les maux de dents.



Noms communs

:

Faux coqueret, nicandre, poc poc, physalis du Pérou, nicandre faux-coqueret, pomme du Pérou, poc poc fleur bleue.

Nom latin

:

Nicandra physaloides.

De la famille

:

Famille des solanacées (solanaceae).

Nom anglais

:

Apple of Peru, shoo-fly, shoo-fly plant.

Nom allemand

:

Giftbeere.

Nom espagnol

:

Manzana del Perú.

Nom italien

:

Nicandra.

Nom brésilien

:

Joá-de-capote, quintilho, balão, bexiga.

Nom néerlandais

:

Zegekruid.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Faux coqueret propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le faux coqueret (pomme du Pérou) est une plante médicinale essentiellement préconisée en usage externe, elle possède des propriétés thérapeutiques diurétiques et fébrifuges, anti-inflammatoires et analgésiques.

Son utilisation en tant que remède est fort peu répandue en Europe, sa plus grande notoriété est essentiellement sur son aspect répulsif sur certains insectes et que l'on utilise en culture biologique.

Elle est pourtant en phytothérapie dans certains pays utilisés pour soigner l'asthme et éliminer les poux, elle soulage les migraines et maux de tête, ainsi que les douleurs dentaires, très efficaces contre certaines dermatoses, cela se fait en règle générale sous forme de fumigation ou en cataplasme.

Haut

Principaux constituants

:

Le faux coqueret contient des stéroïdes et un alcaloïde toxique la solanine.

Haut

Faux coqueret utilisation traditionnelles vertus

:

Le faux coqueret (poc poc) est utilisé dans la pharmacopée traditionnelle andine (ce sont les peuples situés sur la Cordillère des Andes avec la Colombie et le Pérou, la Bolivie et le Chili, ainsi que le Venezuela) pour ses propriétés thérapeutiques en tant que diurétiques et antitussifs.

À cette fin, il utilisait les feuilles pour en faire un cataplasme dit suppuratif qu'il appliquait sur les plaies et abcès, et en fumigation pour traiter l'asthme, les graines préparées en décoction étaient un remède que l'on plaçait sur la tête pour éliminer les pellicules.

Haut

Origine

:

Le faux coqueret est une plante herbacée annuelle considérée comme une sous-frutescente (la tige ayant les caractères principaux d'un sous-arbrisseau), il mesure en moyenne moins d'un mètre et fait partie de la famille des solanacées. Sa tige est creuse et anguleuse avec un feuillage à l'aspect gaufré et des feuilles alternées de grandes tailles et de forme ovale aux marges dentelées. Son inflorescence est visible du printemps à l‘été avec des fleurs hermaphrodites campanules et de teinte rose violacée, il en émane un parfum désagréable et répulsif, elle amène à un fruit sous forme de capsule et renfermant une petite baie qui contient de nombreuses graines.

Cette herbacée est originaire du Pérou et s'est répandu dans de nombreux pays aux climats tropicaux avec le Brésil et Madagascar, mais aussi plus au nord avec l'Amérique et le Canada, l'Angleterre et la France.

Haut

Faux coqueret : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est recommandé de ne pas ingérer les graines et les fruits, car ils sont toxiques, comme beaucoup d'espèces de la famille des solanacées.

Haut

Faux coqueret utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Diurétiques, fébrifuges, anti-inflammatoires, analgésiques, asthme, poux, migraines, maux de tête, maux de dents, dermatoses.

Haut

Faux coqueret : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le faux coqueret est classé depuis 1998 parmi les plantes dites envahissantes aux États-Unis.

Son nom latin de « Nicandra » physaloides, est en rapport à ce poète médecin grec qui vécut au 1 er siècle monsieur Nicandre de Colophon.

La particularité de cette plante est son parfum qui a la faculté d'être un répulsif sur certaines espèces d'insectes et surtout les aleurodes (mouches blanches), ce qui en fait une herbacée intéressante dans un potager. Par exemple dans certaines zones tropicales on les installe prés des pieds de tomate pour éloigner ces nuisibles, c'est se que l'on appelle de la culture biologique.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Faux coqueret

Ajoutez le votre !