Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Fougère mâle


Crée le : 22 mai 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


La fougère mâle est une plante vermifuge, elle élimine efficacement le ver solitaire et les lombrics. Par voie externe, la fougère mâle en application soulage des troubles de la goutte et de la sciatique. De plus ce végétal est abortif et antimicrobien, antivirale et détergent.



Noms communs

:

Fougère mâle, Porte aigle, ptéris, falière.

Nom latin

:

Dryopteris filix-mas.

De la famille

:

Famille des Polypodiacées (polypodiaceae).

Nom anglais

:

Male fern ou Common male fern.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Fougère mâle propriétés thérapeutiques et médicinales

:

La fougère mâle est très efficace contre le ver solitaire (taenia saginata) et le bothriocéphale, mais moins, semble t-il, contre le ténia armé (taenia solium). On utilise généralement l'extrait éthéré pharmaceutique, commercialisé sous forme de capsules, où il est parfois associé à des purgatifs.
Toutefois, le remède semble être actuellement en disgrâce, son succès thérapeutique n'est pas toujours certain, et il donne lieu à des manifestations d'intolérance (nausées, vomissements, lipothymies : malaise sans perte de connaissance). Il existe plusieurs vermifuges efficaces et moins risqués, tels les graines de papayes ou le thé du Mexique.

Elle possède aussi des vertus antirhumatismales, en externe a appliquer sur les parties douloureuses, la goutte et la sciatique.

La fougère mâle est abortive (substances dont l'absorption passe pour provoquer l'avortement, et des stratégies destinées à interrompre la grossesse), anti- microbienne, antivirale, détergente.

Haut

Principaux constituants

:

Le rhizome renferme des composés phénoliques, dont la filicine, des triterpènes, des résines et une essence aromatique, des tanins, des sucres.

Haut

Fougère mâle utilisation traditionnelles vertus

:

Très ancien médicament, la fougère mâle était employée par les Anciens.
Théophraste (philosophe grec) et Dioscoride (élève de Théophraste puis médecin, pharmacologue et botaniste grec) la recommandaient conte les vers larges ou grêles.

Celse, médecin du siècle d'Auguste, dans son célèbre « De re medica », (livre de médecine) s'attachait lui aussi à ses propriétés vermifuges.

Longtemps négligée, la fougère mâle fut tirée de l'oubli par Louis XVI pour détruire le Ténia. Il acheta à Mme Nouffer, veuve d'un chirurgien suisse, le secret de son remède vermifuge, moyennant 1 800 F. Ce secret consistait en 12 g de poudre de rhizome de fougère dans 190 g d'eau de tilleul. Louis XVI chargea son ministre Turgot de répandre ensuite le remède dans le public.

Les frondes de la fougère mâle, comme d'ailleurs celles des autres fougères, étaient recommandées pour faire des paillasses sur lesquels on faisait coucher les enfants rachitiques et les rhumatisants.

Haut

Recherche

:

De nombreux travaux ont prouvé les grandes vertus vermifuges, dues à la filicine, de la fougère mâle contre les lombrics et contre certains vers parasites.

Haut

Origine

:

Cette fougère croît en abondance dans les lieux frais, les haies ou les bois, où elle forme parfois de belles touffes. Elle est commune en France sauf dans le sud-ouest et méditerranéenne, on en trouve aussi en montagne jusqu'à plus de 2 000 mètre.
Plante cryptogame (se caractérise par des organes reproducteurs cachés ou peu apparents), elles mesurent de 30 à 120 cm de long et ne donne jamais de fleurs et n'a pas de tiges aériennes.
Sa grosse tige souterraine est un rhizome noueux et écailleux, dont la partie inférieure porte de petites racines noires, et la partie supérieure, un grand nombre de feuilles enroulées en crosse, qui s'étalent au fur et à mesure de leur développement.
Ces feuilles, très découpées, portent sur chaque lobe, groupées surtout vers la base, deux rangées de « scores », tache brunes laissant échapper à maturité une fine poussière brune constituée de spores.
On utilise le rhizome qui doit être cueilli à la fin de l'automne ou en hiver et qu'il ne faut pas conserver en réserve plus d'un an.

Haut

Fougère mâle : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Le rhizome de fougère mâle est toxique. En plus des malaises qu'un excès provoque (manifestations d'intolérance, nausées, vomissements, lipothymies : malaise sans perte de connaissance), de graves conséquences peuvent s'ensuivre au niveau du foie et des yeux.

Haut

Fougère mâle utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Vermifuge, la goutte et la sciatique, douleurs rhumatismales, l'avortement, enfants rachitiques, arthrite, rhumatismes, plaies et blessures, ténia.

Haut

Fougère mâle : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

D'après les superstitions populaires une racine de fougère placée sous l'oreiller provoque des rêves et des visions.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Fougère mâle

Ajoutez le votre !