Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Gingembre sauvage à épis


Crée le : 21 septembre 2015 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Gingembre sauvage à épis Hedychium spicatum

Le gingembre sauvage à épis est une plante herbacée médicinale impliquée depuis des millénaires dans la médecine traditionnelle ayurvédique, il est considéré comme étant une plante antimicrobienne dans le traitement des maladies respiratoires. Le gingembre sauvage à épis est un remède des bronchites et apporte son aide dans les crises d’asthme, il soigne la toux et agit également sur les maladies du foie.



Noms communs

:

Gingembre sauvage à épis.

Nom latin

:

Hedychium spicatum.

De la famille

:

Famille des zingibéracées (zingiberaceae).

Nom anglais

:

Epi ginger lily.

Nom Sanskrit

:

Gandhapalashi, shati, kapur kachari, kappor katcheri, gandha sathi, sandharlika, gandhamulika.

Nom chinois

:

Cao guo yao.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Gingembre sauvage à épis propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le gingembre sauvage à épis est une plante médicinale impliquée dans la médecine traditionnelle ayurvédique, il possède des propriétés thérapeutiques antimicrobiennes et réparatrices, antioxydant et antifongique, fébrifuge et anti-inflammatoire, vermifuge et analgésique ainsi que vasodilatateur.

L’utilisation de cette plante se fait aussi en clinique pour sa capacité bénéfique en traitement de l’asthme, ainsi que sur l’éosinophilie pulmonaire tropicale (maladie pulmonaire parasitaire), il est d’une grande efficacité pour purifier les sécrétions bronchiques et traiter la bronchite.

Cette plante est employée dans certains problèmes liés au système digestif, cela comprend l’indigestion, les diarrhées et vomissements, certaines affections qui sont liées au foie.

Il réduit les états fiévreux, connaît un usage dans les maladies de la vision et surtout est d’une grande aide sur la mauvaise circulation qui découle d’un épaississement sanguin.

On le trouve sous forme de lotion pour tonifier le cuir chevelu et favoriser la repousse capillaire.

Haut

Principaux constituants

:

C’est dans le rhizome du gingembre sauvage à épis que l’on retrouve ses principes actifs, cela comprend une huile essentielle et de l’amidon, des résines et des glycosides, de l’albumine et des saccharides.

Haut

Gingembre sauvage à épis utilisation traditionnelles vertus

:

Le gingembre sauvage à épis fait partie des plantes médicinales de l’Âyurveda sous le nom de gandhapalashi ou kapur kachari en sanskrit, son utilisation dans cette pharmacopée ancestrale remonte à la nuit des temps.

La médecine traditionnelle ayurvédique le préconisait pour ses effets bénéfiques du système respiratoire, il est un traitement contre la toux et une grande aide pour l’asthme, il soigne les bronchites et un trouble assez commun qui est le hoquet.

Cette herbacée et efficace pour réduire les fièvres, il traite également de nombreux problèmes de santé, comme les ulcères cutanés, les plaies et les blessures, il est efficace sur les troubles de la digestion, incluant les mauvaises digestions et les diarrhées, ainsi que des vomissements, il agit sur les inflammations.

Il porte aussi son action sur les troubles oculaires et sur la mauvaise circulation sanguine, il est efficace sur les morsures de serpent, il est dit que de mâcher un morceau de son rhizome pouvait enrayer la mauvaise haleine.

Haut

Description

:

Le gingembre sauvage à épis est une plante herbacée de type vivace et dont la hauteur ne dépasse pas les uns mètre cinquante, il fait partie de la famille des zingibéracées.

Il présente un rhizome bien droit à laquelle s’échappe une tige possédant un feuillage assez important et dont les feuilles sont distiques et engainantes ainsi que lancéolées.

Son inflorescence est réunie en épis terminaux assez denses dont les fleurs de teinte blanches ou orangées distillent un parfum entêtant de juin à octobre puis laissent la place au fruit sous forme de capsule munie de trois valves qui explosent à maturité afin de libérer les graines.

Haut

Habitat

:

Le gingembre sauvage à épis est originaire de l’Asie, on le trouve en Chine, dans de nombreuses provinces et en Inde, au Tibet et au Yunnan, ainsi qu’en Himalaya et en Thaïlande, il apprécie surtout les hautes altitudes comprises en mille et mille trois cents mètres.

Haut

Gingembre sauvage à épis : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Gingembre sauvage à épis utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Antimicrobiennes, réparatrices, antioxydant, antifongique, fébrifuge, anti-inflammatoire, vermifuge, analgésique, vasodilatateur, asthme, éosinophilie pulmonaire tropicale, sécrétions bronchiques, bronchite, système digestif, indigestion, diarrhées, vomissements, affections du foie, fièvre, maladies de la vision, mauvaise circulation du sang, cheveux.

Haut

Gingembre sauvage à épis : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le gingembre sauvage à épis connaît de nombreuses utilisations autres que médicinales, en premier lieu, il fait partie de la cuisine traditionnelle asiatique, son fruit est un met appréciable lorsqu’il est cuit, ou bien la plante est associé à des plats salés.

Depuis la nuit des temps, ce gingembre, possède des capacités bienfaitrices et réparatrices sur la chevelure et la peau et de nos jours, cette plante fait partie de l’industrie cosmétologique comme lotion protectrice contre les UV sous forme d’écran solaire ou bien de lotion capillaire qui d’ailleurs parfume agréablement les cheveux.

Son rhizome aromatique était souvent employé à parfumer le tabac de mastication ou bien comme insectifuge (qui repousse les insectes), on le retrouvait généralement sous forme d’encens.

De ces feuilles, il était d’usage de fabriquer des nattes de plancher, et de l’huile essentielle extraite de son rhizome sert à parfumer les vêtements sur de très longues périodes.

Dans les usages ancestraux, il était courant d’employer le rhizome du gingembre sauvage à épis sous forme de poudre pour en faire une potion dite d’amour qui induisait un sentiment de bonne volonté à celui qui l’ingérait.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Gingembre sauvage à épis

Ajoutez le votre !