Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Ginseng rouge


Crée le : 1 juin 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Ginseng rouge panax

Le ginseng rouge est un stimulant des défenses immunitaires et du système nerveux, des fonctions physiques (aphrodisiaque) et intellectuelles. Le ginseng rouge est préconisé dans les dysfonctionnements sexuels, érectiles et stimule l’activité féminine. Il a la particularité de diminuer le taux de glycémie après le repas car il a un effet antidiabétique.



Noms communs

:

Ginseng asiatique, ginseng coréen, ginseng chinois, ginseng américain, ginseng canadien, ginseng sibérien (Eleutherococcus senticosus) Korean Ginseng.

Nom latin

:

Panax Ginseng (espèce asiatique), Panax quinquefolius (espèce nord-américaine).

De la famille

:

Famille des araliacées (araliaceae).

Nom anglais

:

Ginseng, korean red ginseng.

Nom chinois

:

Ren Shen.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Ginseng rouge propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le ginseng rouge a la particularité d'être anti-inflammatoire, antioxydant et anticancéreux, ces qualités on été reconnu grâce à ces principaux constituants bioactifs que sont les ginsénosides.

Stimulant immunitaire et nerveux.

Il est un stimulant du système nerveux, physique et intellectuel car il décuple la résistance de l'organisme. C'est un stimulant, vaso-moteur, il agit à la base de l'organisme. Il a un caractère adaptogène, il traite les divers stress.

La Commission E et l'OMS approuve l'utilisation du ginseng rouge, dans les états d'organisme fatiguées ou affaiblies, dans le rétablissement des capacités de travail physique et de concentration intellectuelle et aider les convalescents à reprendre des forces.

Fonctions sexuelles.

Le ginseng rouge est incorporé dans de nombreuses préparations médicinales rétablir les dysfonctionnements sexuelles (entre autre le dysfonctionnement érectile). Le ginseng rouge permet de soulager la dépression associée à la ménopause, augmenter le bien-être et améliorer l'état de santé des femmes tout en stimulant l'activité sexuelle.

Ce ginseng possède des qualités thérapeutiques pour les diabétiques, il diminue la glycémie après le repas et par conséquent il est antidiabétique.

Haut

Principaux constituants

:

La variété qui est le plus usité et la meilleure en qualité est le Ginseng Panax C.A. Meyer.
La racine renferme des polysaccharides, des glycopeptides, des triglycérides, des acides aminés (forte proportion d'arginine), des stérols, des saponosides triterpéniques et une essence aromatique riche en sesquiterpènes.
Une étude chimique prouve que l'on doit les qualités thérapeutiques de la racine sont des saponosides (ginsénoside), plus la plante est tardivement récolté (minimum 5 à 6 ans de culture) plus le taux de ginsénosides augmente.
Des élément minéraux tels que le cobalt, cuivre, fer, manganèse, phosphore, potassium, silice et vanadium, ainsi que de la vitamine B1 (thiamine), B2, B3-PP, B5, B8-H, B12 et enfin vitamine C et E.

Haut

Ginseng rouge utilisation traditionnelles vertus

:

Le ginseng rouge est le remède universel des Chinois qui l'utilisent depuis plus de 7 000 ans, et auquel ils attribuent de merveilleuses vertus, dont celle de prolonger la vie. Les ouvrages médicaux de l'époque Tang (Pen ts'ao) lui attribuent une action sur l'énergétique générale.
C'est un fortifiant et un stimulant efficace dans la tuberculose, les hémorragies et les anémies. On l'employait aussi dans la cataracte, les rhumatismes, la stérilité, les troubles colitiques, les maladies fébriles.
Mais surtout, les Asiatiques le considèrent comme le plus puissant aphrodisiaque (il est curieux de noter que l'analyse du ginseng a révélé un constituant chimiquement voisin des hormones sexuelles). C'est aussi un élixir de longue vie et de rajeunissement d'autant plus recherché que la longue existence qu'il procure n'est pas pour autant privée des plaisirs sexuels.
Les Européens connurent le ginseng dès 1610, mais ce n'est que cent ans plus tard qu'il fut décrit par le jésuite Jartoux.

Haut

Recherche

:

Une étude à permit de vérifier que la prise de ginseng rouge permet une plus grande résistante immunitaire contre les virus tels que l'influenza, le rhume, le risque de contracter une infection respiratoire aiguë pendant une épidémie de grippe.
Des recherches récente démontraient que la plante agit à la fois sur le système nerveux central et sur les tissus des gonades (organe reproducteur).
En 2001 des chercheurs d'Honolulu on établit que la prise de ginseng rouge stimulait l'activité sexuelle chez les femmes autant que chez les hommes (retardement de l'éjaculation).
Des chercheurs de l'Université de Toronto on publier en 2000 et en 2001 que la prise de ginseng rouge pouvait atténuer la glycémie postprandiale (après le repas), et en juin 2003 deux études au Canada ont été présentées au cours d'une assemblée de l'Américain Diabète Association prouvant que la prise de cette plante contribuer à normaliser le taux de glycémie dans le sang, et donc aurait une activité anti-diabétique.

Haut

Origine

:

C'est une plante vivace devenue extrêmement rare à l'état sauvage. Le ginseng rouge est natif dans le nord de la Chine, la Sibérie orientale, la Mandchourie et la Corée. Il vit dans les endroits obscurs et humides, au flanc escarpé des montagnes couvertes d'épaisses forêts.
Sa tige est droite, de teinte rouge foncé, porte des feuilles composées de cinq folioles toutes attachées au même point et de petites ombelles terminales de fleurs verdâtres qui donnent des fruits rouge vif.
On utilise uniquement, la racine au parfum exquis et de saveur à la fois amère et sucrée, récoltée au bout de sept ans au minimum car il a une croissance lente. Elle affecte souvent une forme curieuse, se bifurquant en deux branches fusiformes à la façon des cuisses humaines. D'autres ramifications peuvent figurer les bras et les organes génitaux mâles.
Les tubercules les plus appréciés sont ceux qui évoquent un homme et une femme accouplés. Le « ginseng blanc » est la racine simplement séchée ou parfois traité au dioxyde de souffre, tandis que, pour obtenir le « ginseng rouge », celle-ci est préalablement étuvée.

Haut

Ginseng rouge : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Demander conseil auprès de votre praticien ou pharmacien pour les diabétiques.

Haut

Ginseng rouge utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Anti-inflammatoire, antioxydant et anticancéreux, stimulant du système nerveux, physique et intellectuel, décuple la résistance physique, traite les divers stress, contre les virus tels que l'influenza, le rhume, le risque de contracter une infection respiratoire aiguë pendant une épidémie de grippe, rétablir les dysfonctionnements sexuelles, le dysfonctionnement érectile, retardement de l'éjaculation, soulage la dépression associée à la ménopause, augmenter le bien-être et améliorer l'état de santé des femmes, normalise le taux de glycémie dans le sang, une activité antidiabétique.

Haut

Ginseng rouge : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le ginseng sauvage est classé parmi les espèces végétales en voie de disparaitre, dans certains pays, il est interdit de le cueillir.

Haut

En savoir plus

:


Achat vente et vendu en france

Où trouver du ginseng rouge panax, où acheter du ginseng ? :

  • Ginseng rouge panax

  • IMPORTANT

    :

    L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

    Avis consommateurs

    Un avis, une info ou un commentaire sur Ginseng rouge

    Ajoutez le votre !