Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Hellébore vert d’Amérique


Crée le : 16 décembre 2013 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


L’hellébore vert d’Amérique ou vérâtre est une plante médicinale et toxique américaine, elle n’est que peu usitée en herboristerie de nos jours jugée trop dangereuse pour l’organisme, mais reste tout de même hypotenseuse et efficace pour ralentir les rythmes cardiaques. La vérâtre fut d’une grande utilité pour soigner certains troubles cutanés ainsi que les plaies.



Noms communs

:

Hellebore vert d'Amérique, tabac du diable, vérâtre, faux hellébore, vérâtre vert.

Nom latin

:

Veratrum viride.

De la famille

:

Famille des liliacées (melanthiacées, liliaceae).

Nom anglais

:

Bear corn, big hellebore, corn lily, devils bite, duck retten, indian hellebore, itch-weed, itchweed, poor annie, blue hellebore, and tickleweed.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Hellébore vert d’Amérique propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L'hellébore vert d'Amérique (vérâtre) est une plante médicinale d'une grande toxicité, très peu usitée de nos jours dans l'herboristerie moderne, car elle est très dangereuse pour l'organisme, on lui prête des propriétés thérapeutiques antiparasitaires et hypotenseuses, analgésiques et diaphorétique, émétique et expectorant, fébrifuge et stupéfiant ainsi que sédative.

Malgré cette toxicité, elle reste une plante ayant un fort potentiel de guérison, elle permet de traiter en diminuant les troubles de l'hypertension, en abaissant la pression artérielle et dilatant les vaisseaux périphériques, efficaces dans les palpitations nerveuses et les convulsions épileptiques. Il en est de même pour calmer les névralgies et les paralysies.

Elle est bénéfique pour soigner la coqueluche et la goutte ainsi que l'hydropisie (insuffisance cardiaque congestive), il paraitrait qu'elle serait d'un grand secours pour diminuer les pulsations cardiaques surtout dans certains cas.

Cette herbacée élimine les poux et soulage grandement des rhumatismes.

Haut

Principaux constituants

:

C'est dans le rhizome de l'hellébore vert que l'on retrouve ses composés actifs avec des alcaloïdes, de la vératrine (veratridine), des matières minérales et des acides organiques (acide chélidonique).

Haut

Hellébore vert d’Amérique utilisation traditionnelles vertus

:

L'hellébore vert était employé en médecine traditionnelle amérindienne, ceux sont surtout les tribus Cherokee et iroquois qu'ils l'employaient pour ses propriétés analgésiques dans le traitement des rhumatismes, pour soigner les états grippaux et pour enrayer les problèmes cutanés ainsi que les plaies et orthopédiques.

Bien que dans la décennie de 1950 à 60, il y eut un regain pour cette plante, elle n'est pratiquement pas utilisée dans l'herboristerie moderne due à sa trop grande toxicité. Mais à cette époque, elle servait pour les cas d'hypertension artérielle et pour calmer le rythme cardiaque.

Il fut mentionné des prescriptions pour les cas aigus de pneumonie et de péritonite, en décoction de la racine pour soigner les toux chroniques et les cas de constipation. Si le patient mâchait une petite partie de la racine, cela soulageait des douleurs de l'estomac.

En lavage pour la peau et en compresse contre les contusions, en utilisation externe uniquement il apaisait les douleurs des entorses et des fractures.

Haut

Origine

:

L'hellébore vert d'Amérique est une grande plante herbacée et vivace de près de deux mètres de hauteur son rhizome forme la plupart du temps des colonies qui conduise à d'autres tiges très feuillues, il fait partie de la famille des liliacées (melanthiacées). Son feuillage de teinte vert très sombre est sessile avec des feuilles pratiquement linéaires et de grandes tailles presque une trentaine de centimètres. Son inflorescence est rassemblée en panicules rameuses avec des fleurs de couleurs vert lime à jaune citron donnant un fruit une capsule ovoïde.

Il est originaire d'Amérique comme son nom l'indique et précisément du Nord à l'Ouest, et c'est répandu dans presque tout le Québec, tout le nord des États-Unis et l'Europe occidentale et centrale. Il préfère pousser du côté des rivières sur tous les sols humides, les marais et les pâturages.

Haut

Hellébore vert d’Amérique : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Attention l'hellébore vert d'Amérique, comme toutes les espèces d'hellébore d'ailleurs (hellébore blanc ou noir) sont très toxiques, seulement sur avis médical et un strict contrôle médical.

Son ingestion entraine des brulures d'estomac et des vomissements, des nausées, qui permettent effectivement de rejeter tout le poison, mais s'il devait en persister dans l'organisme, des sueurs froides et des vertiges s'empare de la personne, cela peut aller à des difficultés de respiration, essoufflements, asphyxie et arrêt cardiaque. Il est à préciser que même un usage externe peut entrainer des effets secondaires.

Haut

Hellébore vert d’Amérique utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Antiparasitaires, hypotenseurs, analgésiques, diaphorétique, émétique, expectorant, fébrifuge, stupéfiant, sédative, hypertension, pression artérielle, palpitations nerveuses, convulsions épileptiques, névralgies, paralysies, coqueluche, goutte, hydropisie, pulsations cardiaques, poux, rhumatismes.

Haut

Hellébore vert d’Amérique : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

De tout temps on retrouve des traces d'utilisation de l'hellébore vert d'Amérique, tous d'abord malgré sa grande toxicité elle connut un usage alimentaire, que nous déconseillons totalement, ces feuilles ont été employées pour faire de la soupe.

Les racines séchées et mises à l'état de poudre étaient un insecticide efficace de plus il éliminer les chenilles et éloignait les grands mammifères.

Cette même racine mélangée avec de l'eau permettait de nettoyer les vêtements.
Il est dit que la tige quant à elle servait pour tisser des besaces, portefeuilles et bien d'autres encore.
Dans les coutumes ancestrales des peuples indiens telles que les Cherokee et les iroquois, cette plante toxique était utilisée pour élire le chef de la tribu, pour cela les candidats devaient ingérer sa racine et le dernier malheureux qui vomissait était élu en tant que chef.

Source(s)

:


Référence :
- Ken Fern Tasting Notes observations, etc. in plants for future trips.
- C. Chittendon. RHS Dictionary plants and supplement. 1956.
- Complete list of species and how to grow them. Bit outdated, it was replaced in 1992 by a new dictionary (voir [200]).
- Grieve. A Herbal moderne.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Hellébore vert d’Amérique

Ajoutez le votre !