Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Herbe aux écus


Crée le : 19 mai 2014 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


L’herbe aux écus ou lysimaque nummulaire est une plante médicinale qui fut utilisé en médecine chinoise et européenne, elle connut une renommée comme étant une herbe aux cent maux, étant capable de soigner de nombreuses pathologies. Cette herbacée est d’une grande efficacité pour cicatriser et guérir les blessures et les plaies, de même qu’elle agit en tant qu’hémostatique.



Noms communs

:

Herbe aux écus, lysimaque nummulaire, monnoyère, lysimaque rampante, chasse bosse, tue mouton, herbe aux cent maux.

Nom latin

:

Lysimachia nummularia.

De la famille

:

Famille des primulacées (myrsinacées, primulaceae).

Nom anglais

:

Creeping charley, creeping jenny, moneywort, herb twopence, twopenny thot.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Herbe aux écus propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L'herbe aux écus ou herbe aux cent maux est une plante médicinale européenne qui connait des propriétés thérapeutiques astringentes et anti-rhumatismales, vulnéraires et fébrifuges.

Ces différentes vertus lui confèrent la notoriété de soigner de nombreux maux, elle permet d'aider à la cicatrisation et la guérison des plaies et blessures.

Hémostatique, elle n'a pas son pareil pour freiner les saignements surtout dans les cas d'hémorragies.

Elle agit en calmant les douleurs liées aux contractions musculaires et à celle des rhumatismes et des articulations, de même elle soigne la goutte et les troubles de la diarrhée.

Haut

Principaux constituants

:

L'herbe aux écus renferme des acides phénoliques et des tanins, du mucilage et des sels minéraux.

Haut

Herbe aux écus utilisation traditionnelles vertus

:

Ce fut Lysimachos un médecin qui officiait durant l'Antiquité qui découvrit la Lysimachia nummularia et ces propriétés et l'utilisa dans la pharmacopée traditionnelle pour soigner ses patients.

Ce fut par la suite au Moyen-âge, qu'elle fut considérée comme étant une plante qui pouvait soigner de nombreux maux, d'où son appellation d'herbe aux cent maux, elle était un remède pour aider à la cicatrisation des plaies, pour traiter les rhumatismes et la goutte et pour faire tomber les états fiévreux.

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) s'en servit également dans le traitement des calculs biliaires et de la vessie.

Haut

Origine

:

L'herbe aux écus (lysimaque nummulaire) est une plante herbacée rampante de type vivace elle peut s'étendre de vingt à soixante centimètres et fait partie de la famille primulacées (myrsinacées). Son feuillage est d'un beau vert doré avec des feuilles rondes et caduques, persistantes. Son inflorescence est présente en solitaire à l'aisselle des feuilles et présente des petites fleurs jaunes hermaphrodites visibles les trois à quatre mois que compose l'été et laissant la place son fruit une sorte de capsule.

Cette plante est originaire de l'Europe et de la partie nord des États-Unis, à présent on la voie assez communément autour du bassin méditerranéen et de celui de l'Atlantique. Elle affection les zones humides, comme les forêts.

Haut

Herbe aux écus : précautions effets secondaires, contre-indications

:

L'herbe aux écus doit être utilisée sous un suivi médical.

Haut

Herbe aux écus utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Astringentes, anti-rhumatismales, vulnéraires, fébrifuges, cicatrisation, plaies, blessures, hémostatique, saignements, hémorragies, contractions musculaires, douleur, rhumatismes, articulations, goutte, diarrhée.

Haut

Herbe aux écus : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

L'herbe aux écus ou lysimaque nummulaire (nummularia = petite monnaie) porte ce nom dû à la singularité de forme de ces feuilles, elles ont l'aspect d'une pièce, tandis que lysimaque provient de Lysimachos le nom du premier médecin (le fil d'un monarque de la Sicile) durant l'Antiquité qui s'en est servi.

Cette herbacée est reconnue comme étant une plante envahissante dans certaines zones d'Amérique du Nord, sa manière de se propager est particulièrement agressive.

Elle connait une utilisation culinaire, ces fleurs servent à la composition de salade ou bien pour décorer, ces feuilles sont un met dès plus agréable en salade, associée dans des soupes qui se consomme froide ou avec des plats composés d'œufs.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Herbe aux écus

Ajoutez le votre !