Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Ivraie


Crée le : 5 février 2014 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


L’ivraie est une plante médicinale toxique pour l’organisme, elle entraîne un effet d’ivresse d’où son surnom d’herbe d’ivrogne, mais peut conduire à la mort. L’herbe à couteau aurait des propriétés thérapeutiques non vérifiables contre les blessures et un grand bénéfice dans les insomnies. Elle apaise les maux d’estomac et aurait un effet contre les vertiges.



Noms communs

:

Ivraie, herbe d'ivrogne, herbe à couteau, zizanie, ivraie annuelle, ray-grass enivrant, ray-grass commun.

Nom latin

:

Lolium temulentum.

De la famille

:

Famille des poacées (graminées, poaceae).

Nom anglais

:

Bearded darnel, darnel ryegrass, drake.

Nom allemand

:

Taumel-lolch, taumel-raygras.

Nom espagnol

:

Cizaña común.

Nom italien

:

Loglio inebriante, loglio ubriacante, zizzania.

Nom néerlandais

:

Dolik.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Ivraie propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L'ivraie est une plante médicinale d'une grande toxicité, due à un champignon qui vit en symbiose avec elle, elle est purement déconseillée de nos jours, même si elle est reconnue pour ses vertus vulnéraires et émollientes.

Elle aurait été efficace, mais rien ne permet de le vérifier, pour soigner certains vertiges (bien que sa consommation en crée), bénéfique contre les insomnies, soulagerait les douleurs de l'estomac et efficace dans les cas de blessures.

Haut

Principaux constituants

:

Ceux sont les graines de l'ivraie qui contiennent les composées actifs, ils renferment des alcaloïdes comme la loline et la témuline.

Haut

Ivraie utilisation traditionnelles vertus

:

L'ivraie était déjà mentionnée durant l'Antiquité par Aristote et Théophraste (tous deux étant des philosophes grecs), Pline (écrivain et naturaliste romain)) et Dioscoride (médecin, pharmacologue et botaniste grec) ainsi que Columelle (agronome romain) qui tous la classaient parmi les plantes nuisibles.

Au onzième siècle il fut fait mention de la triste ivraie comme étant un véritable fléau par un moine nommé Glaber.

Haut

Origine

:

L'ivraie est une plante herbacée de type annuelle pouvant mesurer entre une trentaine de centimètres à plus d'un mètre de hauteur, elle fait partie des graminées (poacées). Elle se compose de racine de fibre grisâtre, à laquelle s'échappe une tige cylindrique, striée et articulée avec un feuillage linéaire et des feuilles grises enroulées à l'état jeune. Son inflorescence est faite d'épis épillets de forme aplatis avec près de huit fleurs sur chacun et visible de mai à août.

Elle est d'origine européenne et on la retrouve à présent surtout dans les régions tempérées et chaudes de l'Europe. Elle est fort répandue dans les champs cultivés surtout de blé puisqu'elle est pratiquement similaire à lui.

Haut

Ivraie : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Les graines que contient l'ivraie ont un effet convulsant et narcotique, pouvant entraîner des tremblements et des vertiges, des irritations de la muqueuse intestinale, et des convulsions pouvant conduire dans certains cas la mort.

Il est bon de préciser que cette plante seule est inoffensive, mais sa toxicité est due au fait qu'elle soit contaminée par un champignon qui se nomme endoconidium temulentum (c'est un champignon parasitaire qui vit en symbiose avec l'ivraie).

Il est évident de ne surtout pas en absorber, cette plante est toxique.

Haut

Ivraie utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Vulnéraires, émollientes, vertiges, insomnies, douleurs de l'estomac, blessures.

Haut

Ivraie : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

L'ivraie est une plante devenue trop rare au point ou elle est classée dans le livre rouge des espèces menacées d'extinction en France. La législation française interdit toute commercialisation de matière première alimentaire qui pourrait contenir plus d'un gramme par kilos de cette graminée.

Depuis l'époque médiévale, il y eut de nombreux empoisonnements du bétail qui mangeait directement la plante et des hommes se rapportant à la farine de blé contaminé par de l'ivraie. Fort heureusement de nos jours, cela n'est plus grâce à la mécanisation de l'agriculture.

Mais à l'époque, c'était monnaie courante que de l'ivraie se retrouve associer à de la farine de blé, puisqu'elle poussait au milieu des champs et qu'ils étaient des plus difficiles de pouvoir l'identifier, mais certains paysans de cette lointaine période y trouvait quelques avantages puisqu'une pratique était assez courante celle d'administrer cette plante à un cheval trop fougueux pour le rendre docile avant d'aller le vendre, c'était des pratiques peu recommandables.

Elle servit aussi de poison pour l'homme, il suffisait de faire manger un morceau de pain fait du mélange de cette plante avec le blé et la victime se comportait comme si elle avait bu de l'alcool d'où son surnom d'herbe à ivrogne, titubait et pouvait suivant la dose consommée entraîner la mort.
Elle servait aussi à aromatiser certaines bières.

L'église quant à elle condamnait l'ivraie, cette plante diabolique, n'avez-vous jamais entendu l'expression « Il faut séparer le bon grain de l'ivraie », elle proviendrait du Nouveau Testament (Évangile selon Saint Mathieu chapitre 13). Extrait de la Bible :
24 - Il leur proposa une autre parabole, disant: " Le royaume des cieux est semblable à un homme qui avait semé de bonnes semences dans son champ.
25 - Or, pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l'ivraie au milieu du froment par dessus, et il s'en alla.

Dans certaines régions de France, il était rapporté certaines légendes et croyances concernant cette plante, elle faisait disparaître les verrues si pour cela on jetait par-dessus son épaule le nombre de grains correspondant aux nombres de verrues. D'autres la plaçaient comme une plante magique associée à des pratiques de sorcellerie.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Ivraie

Ajoutez le votre !