Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Jin ying zi


Crée le : 23 mars 2016 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Jin Ying Zi Rosa laevigata

Le jin ying zi connu en occident sous le nom de rosier des cherokees fait partie des plantes médicinales de la pharmacopée traditionnelle chinoise (MTC), il est préconisé pour stabiliser les fonctions rénales, cela comprend l’énurésie et les mictions fréquentes, et toutes formes d’incontinences. Le rosier des cherokees (rosa laevigata) est également une plante qui agit sur la diarrhées même chronique ainsi que sur la dysenterie.



Noms communs

:

Rosier des Cherokees.

Nom latin

:

Rosa laevigata.

De la famille

:

Famille des rosacées (rosaceae).

Nom anglais

:

Cherokee rose, cherokee rose hip, golden tassel seed.

Nom allemand

:

Cherokee-rose.

Nom chinois

:

Jin ying zi.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Jin ying zi propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le jin zing zi ou rosier des cherokees est une plante médicinale de la médecine ancestrale chinoise, il possède des propriétés thérapeutiques astringentes et antidiarrhéiques, antimicrobien et présente un effet anti athérosclérose.

Cette plante permet l’équilibre et la stabilisation du système rénal, il est efficace sur les incontinences urinaires allant des mictions fréquentes à l’énurésie (incontinence nocturne), il serait également bénéfique dans le prolapsus rectal (extériorisation d’une partie des intestins hors de l’anus).

Il relie les intestins et par conséquent soigne les diarrhées même chroniques, ainsi que la dysenterie.

Il agit sur de nombreux virus et bactéries, il agit sur le staphylocoque et l’Escherichia coli, le bacille pyocyanique, le tétanos ainsi que sur celui de la grippe.

Le rosier des cherokees (Rosa laevigata) serait aussi une plante médicinale agissant sur les organes génitaux, il traite la spermatorrhée (éjaculation involontaire nocturne) et la gonorrhée (chaude-pisse), de même qu’il est utilisé pour les femmes dans les métrorragies (saignements utérins excessifs), les leucorrhées (perte vaginale) ainsi que le prolapsus utérin (descente d’organe).

Haut

Principaux constituants

:

Le jin zing zi renferme des composés actifs incluant de l’acide citrique et malique, de l’acide ursolique et oléanolique ainsi que des tanins hydrolytiques, des triterpénoïdes.

Haut

Jin ying zi utilisation traditionnelles vertus

:

Le jin ying zi (Rosa laevigata ) fait partie des plantes médicinales impliquée dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC), il est préconisé dans leur pharmacopée en tant qu’herbe qui stabilise et fait la liaison, il est de saveur acide et sucrée et de nature neutre, agissant sur les méridiens de la vessie, du gros intestin et des reins.

Il est une plante qui stabilise le système rénal, traite efficacement les mictions fréquentes, voire même l’incontinence urinaire et agis sur l’énurésie.

Le jin zing zi calme les toux chronique, bénéfique dans l’hypertension artérielle et surtout sa vertu astringente lui permet de soigner les diarrhées ainsi que celle chronique de même sur les dysenteries, jusqu’au gonflement intestinal.

Il est dit que le rosier des cherokees était une plante traitant les maux des organes génitaux, il est employé dans les dysfonctions sexuelles masculines, mais aussi dans certains problèmes gynécologiques comme les saignements utérins excessifs, les pertes vaginales.

Haut

Description

:

Le jin ying zi est classer dans les espèces de rosiers sous le nom de rosier des cherokees, il est de type grimpant fait de tige sarmenteuse, longue et souple, il peut atteindre facilement les dix mètres de long ou de haut suivant le lieu où il c’est accroché et fait partie de la famille des rosacées.

Pour s’étendre, il a besoin d’un support comme un arbre à ses côtés ou tous autres appuis, par la force de ses larges épines, il s’accroche ainsi et s’étire avec rapidité.

Son feuillage est persistant fait de feuilles lisses et brillantes, qui dès son plus jeune âge prend une couleur dorée puis, elles tournent au bronze pour finir d’un superbe vert.

Son inflorescence est solitaire, mais très nombreuse, fait de fleurs simples d’un blanc immaculé et visible de mars à mai, de plus elle diffuse un agréable parfum, vint ensuite le fruit des cynorhodons de teinte rouge.

Haut

Habitat

:

Le jin ying zi est originaire de l’Asie précisément du sud de la Chine, mais aussi de Taiwan, ainsi que du Laos et du Viêt Nam, depuis il c’est répandu et naturalisé en Australie orientale et occidentale ainsi qu’au sud-est des USA, incluant le Texas et la Louisiane, le Mississippi ainsi que l’Alabama, la Géorgie et la Floride ainsi que dans la Caroline du Sud et du Nord et la Virginie ainsi qu’à Hawaï.

Haut

Jin ying zi : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est recommandé de prendre avis auprès d’un spécialiste en herboristerie chinoise avant toute utilisation du jin ying zi.

Si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Jin ying zi utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Astringentes, antidiarrhéiques, antimicrobien, anti athérosclérose, stabilise les reins, incontinences urinaires, mictions fréquentes, énurésie, incontinence nocturne, prolapsus rectal, relie les intestins, diarrhées, diarrhées chroniques, dysenterie, virus, bactéries, staphylocoque, Escherichia coli, bacille pyocyanique, tétanos, grippe, spermatorrhée, gonorrhée, métrorragies, saignements utérins excessifs, leucorrhées, perte vaginale, prolapsus utérin.

Haut

Jin ying zi : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le rosier des cherokees (jin ying zi) est assez apprécié pour la composition de clôture de séparation dans une version de tressage avec sa tige, bien qu’il présente l’inconvénient d’être munie d’épines, il recouvre très bien une palissade, mais aussi les murs et les pergolas.

Ce n’est qu’à la fin du 18e siècle que cette plante fut introduite sur le territoire américain, elle c’est très vite naturalisée, puis est devenue la fleur officielle de la Géorgie, puisqu’elle est associée à la Piste des larmes, territoire cherokee qui fut confisqué par les États-Unis et ont été synonyme d’une grande déportation de ce peuple indien (on estime qu’un indien sur quatre trouva la mort lors de cette période) et le nom donné à ce lieu provient des larmes versées par les femmes qui perdirent un être cher.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Jin ying zi

Ajoutez le votre !