Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Kousso


Crée le : 21 mars 2014 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


Le kousso est une plante médicinale toxique employé dans la médecine traditionnelle africaine, bien que néfaste voir dangereuse pour la santé elle fut durant des siècles utilisée par le peuple africains pour éliminer le ténia, qui était apporter par la consommation de viande crue. Il était fait à l’époque une infusion de ces fleurs, mais son dosage aléatoire avait des effets néfastes pour la santé du patient.



Noms communs

:

Kousso, cousso, kusso, cossoutier.

Nom latin

:

Hagenia abyssinica.

De la famille

:

Famille des rosacées (rosaceae).

Nom anglais

:

African redwood, east african rosewood, brayera, cusso, hagenia, kousso.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Kousso propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le kousso (cousso) est une plante médicinale qui fut très prisée à son époque dans la pharmacopée traditionnelle africaine, elle était utilisée en homéopathie pour ses propriétés thérapeutiques purgatives et vermifuges.

Cette plante était toxique pour l'organisme et c'est pour cette raison que malgré qu'elle était le seul remède suffisamment efficace contre le ver du ténia, son utilisation est devenue inutile remplacé par d'autres plantes moins néfastes pour la santé. Il était fait à l'époque une infusion de ces fleurs séchées et pilées et cela servit durant des siècles en Éthiopie.

Haut

Principaux constituants

:

Les fleurs du kousso contiennent de la gomme et une résine, des tanins et de la cosine (coussine), de la cosotoxine et de la protocosine, ainsi que du sucre et une huile volatile.

Haut

Kousso utilisation traditionnelles vertus

:

Le kousso est une plante médicinale de la médecine traditionnelle africaine, bien que cette plante soit toxique, elle était le seul remède efficace contre le ténia (taenia solium) qui sévissait à cette époque lointaine du 19e siècle. La grande consommation de viande crue conduisait invariablement à conduire à l'absorption du ténia contenu dans cette viande et obligeait malgré sa toxicité à avaler une infusion des fleurs de cet arbre.

Sa racine était cuite avec de la viande pour obtenir une soupe qui était un traitement contre le paludisme.

Son écorce soignait les diarrhées et les maux d'estomac.

Haut

Origine

:

Le kousso fait partie des plantes à fleurs, il est un arbre dioïque pouvant mesurer de vingt à vingt-cinq mètres de hauteur et faisant partie de la famille des rosacées. Son écorce est épaisse et d'un beau brun rouge, légèrement écailleux, montrant de grosses branches a laquelle son feuillage est imparipenné avec des feuilles alternées et finement dentelées. Son inflorescence est en forme de panicule terminale avec des fleurs de teinte orange à brune voir même blanche et démunie de pétales amenant à un fruit de type akène globuleux et ovoïde.

Il est originaire des terres africaines poussant naturellement à des hauteurs variant entre deux mille à trois mille mètres d'altitude, on le retrouve de l'est au centre jusqu'au sud de l'Afrique, comprenant l'Éthiopie et l'Érythrée, le soudan et le Kenya, la Tanzanie et le Rwanda et bien d’autres encore.

Haut

Kousso : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Tous les organismes de santé publique déconseillent fortement l'utilisation de l'infusion de kousso, le dosage ne pouvant être relativement contrôlé et au vu des effets secondaires néfastes qui on été rapporté.

Cette plante est toxique, mais elle fut tout de même utilisée contre le ténia, il y a longtemps de cela, elle occasionnait des irritations de l'estomac et des intestins, accompagnés de douleurs abdominales, une augmentation de la salive et des migraines, une grande faiblesse voir même des états inconscients.

Haut

Kousso utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Purgatives, vermifuges, ténia, paludisme, diarrhées, maux de ventre.

Haut

Kousso : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le kousso ou cousso est très prisée comme plante alimentaire pour certaines espèces de chenille de lépidoptères (papillons), il en va de même pour la mite de navet.

Le bois était précieux pour les africains il était employé pour la sculpture et la menuiserie pour la confection de meuble, de poteaux et de plancher et surtout comme bois de chauffage ainsi que de charbon de bois.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Kousso

Ajoutez le votre !