Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Lamier pourpre


Crée le : 28 mars 2014 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


Le lamier pourpre est une plante médicinale qui est considérée comme étant une mauvaise herbe dans les champs, son usage thérapeutique permet de contrôler les hémorragies, d’aider à la transpiration et de nettoyer les reins. L’ortie rouge autre nom du lamier pourpre est d’une grande efficacité en cataplasme sur les plaies et blessures, les coupures et les brulures, il permet de désinfecter et de cicatriser.



Noms communs

:

Lamier pourpre, ortie rouge, lamier rouge, pain de poulet, consoude tubéreuse, ortie puante, ortie morte.

Nom latin

:

Lamium purpureum.

De la famille

:

Famille des lamiacées (labiés, lamiaceae).

Nom anglais

:

Red dead-nettle, purple archangel, purple dead-nettle, purple deadnettle.

Nom allemand

:

Rote taubnessel, acker-taubnessel, purpurrote taubnessel, roter bienensaug.

Nom espagnol

:

Ortiga muerta, lamio púrpura, ortiga roja.

Nom italien

:

Falsa ortica purpurea.

Nom portugais:

Lâmio-roxo.

Nom néerlandais

:

Paarse dovenetel, purper netel.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Lamier pourpre propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le lamier pourpre ou ortie rouge est une plante médicinale moyennement connue, pourtant très commune dans de nombreux pays européens, elle possède des propriétés thérapeutiques astringentes et dépuratives, diurétiques et vulnéraires, diaphorétiques et purgatives, ainsi qu'hémostatiques.

Sous forme de décoction, elle connait une bonne efficacité pour contrôler les hémorragies, en tisane ou thé, les feuilles séchées favorisent la transpiration tout en agissant bénéfiquement sur les reins et en feuilles fraîches elles permettent de réguler le transit intestinal (constipation ou diarrhée).

En usage externe, elles sont appliquées sous forme de cataplasme pour aider à désinfecter et cicatriser les blessures, les plaies, les coupures et brûlures.

Haut

Principaux constituants

:

Ce sont les sommités fleuries du lamier pourpre qui renferment les composés actifs, vous avez des saponines et des tanins, du mucilage et une essence, une grande richesse en fer et en fibres, ainsi qu'en diverses vitamines.

Haut

Lamier pourpre utilisation traditionnelles vertus

:

L'utilisation du lamier pourpre en tant que plante médicinale était fort connu des populations depuis bien des siècles, les feuilles étaient considérée comme astringente et vulnéraire, anticatarrheuse (contre l'inflammation des muqueuses) et antiscrofuleuse (fistule purulente).

En externe, les feuilles lavées et broyées étaient d'une grande efficacité pour désinfecter et cicatriser les plaies et blessures.

Une décoction de la plante permettait de réguler toute sorte d'hémorragie, et calmait les diarrhées.

Haut

Recherche

:

Il fut fait des recherches sur l'huile de graine du lamier pourpre qui ont démontré qu'il possédait des activités antioxydantes assez importantes et pouvait être employé en tant qu'additif alimentaire sur de produits dans le futur.

Haut

Origine

:

Le lamier pourpre est une plante herbacée annuelle parfois vivace est reconnue comme étant malodorante, elle est de petite taille entre dix à quarante centimètres tout au plus et fait partie de la famille des lamiacées (labiées). Elle présente une tige robuste et fétide de teinte rougeâtre, son feuillage est muni de pétioles avec des feuilles opposées et crénelées le plus souvent de couleur mauve. Son inflorescence visible d'avril à octobre (très longue floraison) en corolle bilabié avec des fleurs pourpres (d'où son nom de lamier pourpre) qui entraîne ensuite un fruit de type tétrakène de couleur gris/brun et lisse.

Elle est originaire Eurasie (Europe et Asie) très commune dans tout le pays français, on la retrouve principalement au bord des chemins, dans les près et les lieux incultes.

Haut

Lamier pourpre : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune n’est rapportée à ce jour.

Haut

Lamier pourpre utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Astringentes, dépuratives, diurétiques, vulnéraires, diaphorétiques, purgatives, hémostatiques, hémorragies, transpiration, reins, transit intestinal, constipation, diarrhée, blessures, plaies, coupures, brûlures.

Haut

Lamier pourpre : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le lamier pourpre (ortie morte) est certes considéré comme étant une mauvaise herbe, mais qui peut avoir son utilité surtout en hiver, il est un recouvre sol d'une grande facilité à éradiquer pour laisser la place à vos plantations, il sert à protéger l'intégralité de la terre contre les pluies violentes qui tassent souvent le sol et forment ensuite une sorte de croûte difficile à enlever. De surcroît par sa présence, il aère la terre ce qui augmentera la simplicité de nouvelle plantation.

Cette plante est comestible et d'une grande utilité pour la santé, les feuilles de saveur douce sont très agréables associé à des salades, il est plausible de les faire cuire pour faire de la soupe, poêlé, et même haché dans une sauce.

Il est de tradition qui remonte à bien des siècles et colportée par les femmes âgées, si un champ présentait du lamier pourpre, c'était un fléau envoyé par les divinités pour punir les personnes injustes.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Lamier pourpre

Ajoutez le votre !