Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Les tubercules sont d’une grande aide pour la santé


Crée le : 25 mars 2015 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Quelques espèces de tubercules santé

TuberculesLa pomme de terre, les crosnes du Japon et le topinambour sont les principaux.

 

Retrouver les autres espèces de légumes pour une meilleure santé :

1 – Les légumes, différentes variétés, excellent pour la santé

3 – Les différents fruits légumes

 

La pomme de terre

Que dire de la pomme de terre qui ne soit pas déjà connue ?
Toute personne la voit paraître, sans dégoût, une fois par jour au moins, sur sa table.
On compte près d’un millier de variétés de pommes de terre que Vilmorin-Andrieux a classées en huit catégories (jaunes rondes, jaunes longues, jaunes longues panachés, rouge ronde, roses, rouges longues lisses, rouges longues entaillées, panachés violettes).
La pomme de terre se caractérise par sa richesse en «sucres » et en sels de potassium.
Sa valeur nutritive varie beaucoup avec sa préparation : la plus nutritive, celle qui garde le mieux la qualité du tubercule est la cuisson au four, la plus pauvre est la purée.
Le Parisien, né badaud, admira beaucoup, l’an 1613, les danses de quelques Indiens Tupinambus que la pudeur des temps avait fait vêtir pour l’occasion !
C’était le grand explorateur Champlain qui avait ramené en France ces « sauvages », lesquels devaient mourir peu de mois après.
Du Canada, Champlain rapportait aussi les quelques tubercules auxquels les Français donnèrent le nom de la peuplade indienne : le topinambour.
Son goût de fond d’artichaut, à condition d’être accommodé, le fit rapidement passer pour un mets très délicat.
Malgré qu’il soit beaucoup plus pauvre que la pomme de terre, il a pu la remplacer.
Les variétés cultivées sont peu nombreuses (t. ordinaire, patate, blanc amélioré, rose, fuseau).
Seule la dernière est consommée.

Introduit en France en 1887 (l’année où Eiffel fit pousser sur le Champ-de-Mars sa tour !), le crosne du Japon doit sa vogue à un adroit subterfuge.
Se souvenant de Parmentier, M. Pailleux, ayant obtenu une superbe récolte de ces tubercules, leur donna le nom du village de Seine-et-Oise et le qualificatif de « Japon» qui les fit, en quelques mois, rechercher de tout ce que la gastronomie a de « snob ».
Le crosne pousse si bien en France qu’il fallut limiter sa culture!
C’est un légume d’hiver, passablement riche en sucres.

Pomme de terre : informations supplémentaires

 

Les réceptacles sont aussi bon pour la santé

On consomme essentiellement la partie connue, par les botanistes, sous le nom de «réceptacle» de la fleur, ainsi que ce qui s’en détache avec les « bractées », en somme, ce que nos pères appelaient « les feuilles et le cul ».

 

L’artichaut

Les Anciens consommaient, non l’artichaut (connu en Europe seulement à partir du XV siècle), mais le cardon (lequel se payait une fortune et ne paraissait que sur les tables les plus opulentes).
On connait toujours le cardon de Tours, le cardon épineux, le blanc amélioré, le blanc d’ivoire, le pavis, le cardon d’Espagne, le camus de Bretagne, le violet hâtif, le perpétuel et le vert de Provence.
Nous avons dit ailleurs les propriétés biliaires de l’artichaut.

Artichaut : information complémentaire

 

La carline

Elle est un ersatz d’artichaut sauvage.
Véritable chardon, il en faut soigneusement écarter les nombreuses bractées, dures et piquantes avant d’en découvrir le « fond ».
La carline pousse dans les endroits montagneux (Massif Central et Jura).
Elle est aussi agréable que l’artichaut.

Carline : information complémentaire 

 

Les tiges un met santé raffinée

Les tiges le plus souvent consommées sont les asperges.

 

L’asperge

Ce succulent légume, existe en trois variétés (violette de Hollande, asperge d’Argenteuil, asperge verte de Saint-Ouen), mais citons les quelques asperges sauvages moins connues telles :
les jeunes pousses de houblon, cueillies là où elles se cassent à la main, les toutes jeunes pousses de fougères (mâles et grand Aigle) encore enroulées en crosses et cueillies à la fin de l’hiver, le panais, dont il a déjà été question, et les toutes jeunes pousses de prèles, cueillies dans les huit premiers jours de leur sortie de terre.

Asperge : info complémentaire

 

Les bulbes, les légumes que l’on trouve sur sa table

L’ail

(Ail blanc, rose, rocambole, échalote, ciboule, civette).
Nous avons assez dit les avantages médicaux de cette plante pour vous inviter à l’utiliser.
Mais à cela il n’y a pas besoin d’encouragement : qui en aime la saveur le sait bien.

Ail : info complémentaire

 

L’oignon

Cousin rustique du lis, l’oignon est un médicament décongestif et diurétique, utile aux pléthoriques et aux hypertendus, aux emphysémateux.
Il en existe de très grandes variétés, les uns fort petits (blanc petit extra hâtif de Barletta, blanc très hâtif de la Reine), les autres de grandes tailles (oignons d’Espagne, Madère rond). Les sphériques (blanc rond dur de Hollande, rouge globe), allongés (piriforme jaune hâtif), aplatis (jaune de Cambrai, rosé de bonne garde), les uns blancs nacrés (blanc hâtif de Paris), pourpre intense (rouge foncé), jaune paille (jaune de Strasbourg), incarnat tendre (très hâtif de Port-Sainte-Marie) ou saumoné (jaune brun de James).
La soupe ou la purée d’oignons sont des plats très recommandables.

 

Voici une formule de vin d’oignon :
Prendre 300 grammes d’oignon mur et cru ordinaire, le réduire en l’écrasant le mêler à 100 grammes de mie blanc liquide et à 600 grammes de vin blanc.
Continuer à écraser et à mêler, puis passer à travers un tamis.
Agiter avant de servir, prendre 2 à 4 cuillères à soupe par jour.

Oignon : info complémentaire

 

Le poireau

Il en existe deux groupes (les poireaux longs : de Bulgarie, très long d’hiver, long de Mézières où la partie blanche domine et les poireaux courts, plus rustiques : gros du Midi, jaune du Poitou, très gros de Rouen, monstrueux de Carentan).
Ils sont relativement riches en sucres et en protides.

Poireau : information complémentaire



IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Les tubercules sont d’une grande aide pour la santé

Ajoutez le votre !