Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Mauve indienne


Crée le : 15 juillet 2015 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Mauve indienne Abutilon indicum

La mauve indienne fait partie des plantes médicinales ayurvédiques, elle est des plus renommée dans leur médecine traditionnelle pour soigner différentes maladies et troubles de la santé. La Mauve indienne nommée atibala en ayurvéda est un traitement thérapeutique présentant de nombreuses propriétés thérapeutiques dont la possibilité de traiter les maladies pulmonaires comme la bronchite, mais aussi les fièvres.



Noms communs

:

Mauve indienne, fausse guimauve satinée, guimauve, herbe de douze heures, mauve du pays.

Nom latin

:

Abutilon indicum.

De la famille

:

Famille des malvacées (malvaceae).

Nom anglais

:

Country mallow, indian abutilon, indian lantern flower, indian mallow, chinese bell flower.

Nom allemand

:

Indische schönmalve.

Nom espagnol

:

Botón de oro, malva amarilla.

Nom italien

:

Abutilone, fiore di dodici ore.

Nom portugais:

Abutilo.

Nom Sanskrit

:

Atibalaa, atibala, kantika.

Nom chinois

:

Mo pan cao.

Nom brésilien

:

Abutilão.

Nom grec

:

Avutilon to indikon.

Nom thaï

:

Khrop chak krawaan.

Nom vietnamien

:

Cây coi xay, coi xay.

Nom japonais

:

Takasago ichibi.

Nom arabe

:

Khitmi hindi.

Haut

Mauve indienne propriétés thérapeutiques et médicinales

:

La mauve indienne est une plante médicinale ancestrale et impliquée dans la médecine traditionnelle Âyurveda, elle est réputée pour ses propriétés thérapeutiques analgésiques et anti-inflammatoires, antihelminthique et astringente, adoucissante et digestives, diurétique et expectorante ainsi que laxative et aphrodisiaque.

Cette plante soigne les maladies de type pulmonaires comme la bronchite et la tuberculose, les rhumes et les fièvres qui accompagnent généralement ses problèmes de santé.

Elle agit sur les infections urinaires comme la cystite, son action se porte aussi sur les diarrhées.

Elle anesthésie les douleurs dentaires, elle est bénéfique aussi contre les lumbagos, la goutte et différents troubles du saignement.

Haut

Principaux constituants

:

La mauve indienne renferme de nombreux composés actifs avec du fructose et galactose, de l’acide glutamique et aspartique ainsi que galacturonique, de même qu’il y a du mucilage et des tanins, des minéraux tels que le magnésium et le phosphate et le carbonate de calcium.

Haut

Mauve indienne utilisation traditionnelles vertus

:

La mauve indienne est une plante médicinale impliquée dans la médecine traditionnelle ayurvédique depuis des siècles déjà ainsi que dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC).

Elle était utilisée pour ses vertus médicinales en tant que plante émolliente et laxative, diurétique et sédatif, astringent et expectorant, tonique et anti-inflammatoire vermifuge et analgésique et il est même rapporté qu’elle serait aphrodisiaque.

Cette herbacée soignait de nombreuses maladies et troubles de la santé, cela allait de la lèpre en passant par les ulcères, des migraines, mais aussi la gonorrhée et les infections du système urinaire.

La mauve indienne était préconisée dans la pharmacopée Siddha (médecine traditionnelle Âyurveda) par le peuple des Tamouls (population résidant dans le sud de l’Inde) pour ce faire, ils récoltaient l’intégralité de la plante la faisait sécher et la réduisait en poudre.

Les différentes implications de la mauve indienne étaient utilisées couramment par différentes populations.

Ses feuilles prisent sous forme de décoction, étaient préconisées pour le nettoyage des plaies et des ulcères cutanés, en lavement vaginal aussi, mais aussi pour réduire les fièvres et traiter la bronchite et la diarrhée.

Ces graines étaient un remède contre la cystite et différentes infections urinaires, de plus elles servaient efficacement contre les troubles de la surdité et des otites, la tuberculose et l’urticaire.

Haut

Recherche

:

La mauve indienne fut l’objet de nombreuses études et recherche scientifiques au fil du temps et ses différentes propriétés hépatoprotectrices furent approuvées, ainsi que ses vertus hypoglycémiantes et immunomodulatrices, antimicrobiennes ainsi qu’antipaludiques.

Haut

Description

:

La mauve indienne est une plante herbacée de type annuelle ou persistante, dont la hauteur peut aller d’un mètre à deux mètres cinquante de haut, elle fait partie de la famille des malvacées.

Son feuillage est pétiolé avec des feuilles alternées, recouvert d’un fin duvet très court ayant des bords crénelés.

Son inflorescence est solitaire avec des fleurs de teinte jaune visible d’avril à septembre puis laissant la place au fruit en forme de capsule qui vire au noir à maturité.

Haut

Habitat

:

La mauve indienne est originaire des zones tropicales et subtropicales, dans de nombreuses provinces chinoises, mais aussi en Birmanie, au Cambodge, on la voit aussi en Inde et en Indonésie, au Laos et au Népal, le Sri Lanka ainsi qu’en Thaïlande et au Viêtnam.

Haut

Mauve indienne : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Mauve indienne utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Analgésiques, anti-inflammatoires, antihelminthique, astringente, adoucissante, digestives, diurétique, expectorante, laxative, aphrodisiaque, maladies pulmonaires, bronchite, tuberculose, rhumes, fièvres, infections urinaires, cystite, diarrhées, douleurs dentaires, lumbagos, goutte, saignement.

Haut

Mauve indienne : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

La mauve indienne est considérée dans de nombreux endroits comme c’est le cas dans certaines iles tropicales comme étant une plante envahissante ainsi qu’une mauvaise herbe et ailleurs, elle serait au contraire cultivée comme plante ornementale.

Il était en des temps reculés un usage très particulier concernant la mauve indienne, les jeunes filles prêtes à marier se devaient de consommer une cuillère par jour de la poudre obtenu de cette plante durant une période de six mois avant la date de l’union afin de garantir une grossesse rapide.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Mauve indienne

Ajoutez le votre !