Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Mélilot


Crée le : 5 juillet 2012 par Nathalie 3 Commentaires


Le mélilot est surtout une plante médicinale des veines, il est un tonique utilisé dans l’insuffisance veineuse chronique. Le mélilot est le traitement des varices et des hémorroïdes, il réduit les risques de phlébite, de thrombose et d’embolie. Il fait partie de la composition de nombreux collyres pharmacologiques pour soigner les inflammations des yeux.



Noms communs

:

Mélilot, trèfle de cheval, mélilot jaune, mélilot officinal, petit-trèfle jaune, couronne royale, luzerne bâtarde, trèfle des mouches, herbe aux puces.

Nom latin

:

Melilotus officinalis.

De la famille

:

Famille des fabacées (fabaceae, légumineuses).

Nom anglais

:

Sweet clover.

Nom allemand

:

Honigklee.

Nom italien

:

Meliloto.

Nom arabe

:

الحندقوق الطبي, إكليل الملك

Haut

Mélilot propriétés thérapeutiques et médicinales

:

De nos jours, le mélilot s'emploie particulièrement comme tonique veineux, à l'instar du marron d'inde, dans le traitement de l'insuffisance veineuse chronique.

La plante est efficace en cas de varices et d'hémorroïdes, elle diminue les risques de phlébite et de thrombose, et embolies.
On l'emploie contre la fragilité capillaire cutanée, par exemple contre les ecchymoses et les pétéchies (petites taches rouges sur la peau).

Il est un antispasmodique ayant une grande réputation comme calmant et somnifère.

On l'emploie dans les cas d'excitation nerveuse et de manque de sommeil, et comme sédatif des névralgies, mais il rend aussi de bons services contre la toux quinteuse et les inflammations intestinales et stomacales avec fermentations.

Il possède aussi des vertus diurétiques, car il augment le volume des urines, tout en clarifiant, et se montre un bon antiseptique des voies urinaires.

Il possède également une action positive sur les troubles digestifs mineurs.

Le mélilot est utilisé en Allemagne, en usage externe, sur les foulures et les plaies superficielles.

Il est utilisé aussi dans les inflammations oculaires, l'eau distillée de mélilot est à la base de certains collyres vendus en pharmacie.

Haut

Principaux constituants

:

La plante renferme des flavonoïdes, des acides-phénols, des saponosides triterpéniques et du mélilotoside, qui donne par hydrolise de la coumarine, une résine et de la vitamine C.

Haut

Mélilot utilisation traditionnelles vertus

:

Le mélilot fit son apparition comme antispasmodique et anesthésique dans les vertiges et les vomissements, nous le devons à Galien, père de la pharmacie dite galénique au ii siècle de notre ère.
Les médecins s'y sont référés jusqu'au XVII siècle.
Par voie externe, il est depuis longtemps employé en bains, en Europe centrale, pour lutter contre les rhumatismes et la goutte.
On l'employait couramment à l'époque de la renaissance contre les inflammations des yeux, conjonctivite, orgelet.

Haut

Recherche

:

L'ESCOP préconise l'emploie du mélilot comme tonique veineux, dans le traitement de l'insuffisance veineuse chronique.

Haut

Origine

:

Le mélilot est une plante herbacée, bisannuelle de 40 à 80 cm de hauteur, très commune dans les lieux incultes et le long des chemins dans toutes nos régions.
On la rencontre en Europe et en Asie occidentale.
Ses tiges longues et frêles, aux nombreux rameaux, portent des feuilles divisées en trois folioles à la façon de celle du trèfle ou de la luzerne.
Ses petites fleurs jaunes se réunissent en grappes posées comme des chandelles à l'extrémité de minces pédoncules et ces fruits sont des gousses droites non arquées, vert noirâtres à maturité.
Malgré son aspect négligé, le mélilot recèle des merveilles, car il dégage, lorsqu'on le fait sécher, tout comme l'aspérule odorante, un suave parfum vanillé.

Haut

Mélilot : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Si le mélilot est attaqué par des moisissures, la coumarine se transforme en dicoumarol, substance toxique utilisée pour tuer rats et souris par hémorragie interne, alors soyez prudent.

Haut

Mélilot utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Tonique veineux, l'insuffisance veineuse chronique, varices, d'hémorroïdes, phlébite, thrombose, fragilité capillaire cutanée, les ecchymoses, les pétéchies, comme calmant, comme somnifère, d'excitation nerveuse, manque de sommeil, sédatif des névralgies, la toux quinteuse, les inflammations intestinales et stomacales avec fermentations, antiseptique des voies urinaires, les troubles digestifs mineurs, les foulures, les plaies superficielles, d'inflammations oculaires, couperose, blépharite.

Haut

Mélilot : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Les graines de mélilot ont servis autrefois d'épice, essentiellement pour parfumer certains fromages.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

3 avis, ou info sur Mélilot

  1. Thony - Le 9 avril 2013, 17:12

    On trouve des mélilot jaune faisant parfois 120cm de haut en europe centrale! Saviez-vous aussi que c’est la coumarine qui lui donne son odeur particulièrement agréable?

  2. hakim - Le 27 août 2016, 00:26

    Mélilot en arabe
    الحندقوق الطبي ou
    إكليل الملك

  3. Nathalie - Le 29 août 2016, 07:00

    Bonjour Hakim,

    Merci à vous pour cette information, mise à jour de la plante.

    Bonne et agréable journée à vous

Un avis, une info ou un commentaire sur Mélilot

Ajoutez le votre !