Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Melon d’hiver


Crée le : 17 janvier 2013 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Melon d'hiver benincasa hispida

Le melon d’hiver ou dong gua pi est un fruit utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique depuis l’antiquité, il est un remède en bien des domaines. Le melon d’hiver (dong gua pi) est une plante médicinale qui combat les toux et les fièvres et soigne les maladies pulmonaires. Le melon d’hiver (dong gua pi) est préconisé pour son action dans les dysfonctionnements urinaires puisqu’il en favorise la miction, très efficace pour éliminer les parasites intestinaux.



Noms communs

:

Melon d'hiver, pastèque de Chine, courge cireuse, courge à la cire, bidao, bénincasa, melon de garde, courgette velue, kushmanda (fruit).

Nom latin

:

Benincasa hispida.

De la famille

:

Famille des cucurbitacées (cucurbitaceae).

Nom anglais

:

Winter melon, winter melon skin, winter melon rind, cire gourd peel, ash gourd, wax gourd.

Nom allemand

:

Wachskürbis.

Nom espagnol

:

Calabaza blanca.

Nom chinois

:

Dong gua pi, dōngguā.

Nom coréen

:

Donggwapi.

Nom japonais

:

Tōkahi.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Melon d’hiver propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le fruit du melon d'hiver (dong gua pi) possède de nombreuses propriétés thérapeutiques, il est diurétique et laxatif, expectorant et fébrifuge, vermifuge et anti-inflammatoire, émollient et tonique, et il serait aussi un aphrodisiaque.

Il est utiliser en usage interne pour le traitement médicinal des toux et des fièvres, il élimine les parasites intestinaux, il favorise la miction dans les dysfonctionnements urinaires, en décoction il soigne les pertes vaginales, les abcès intestinaux. Ce fruit est un remède dans les maladies pulmonaires, il apaise les crises d'asthmes, il est préconisé dans certaines maladies du système nerveux, avec l'épilepsie et la démence.

En usage externe, sous forme de pommade adoucissante, il soulage les plaies douloureuses et facilite le drainage du pus.

Haut

Principaux constituants

:

Cette plante contient des saponines et des terpènes, des minéraux, avec le calcium et le phosphore, le fer et le magnésium, le sodium, le potassium et le zinc, des vitamines incluant celle du groupe B (B1 et B2, B3 et B6) et la vitamine C.

Haut

Melon d’hiver utilisation traditionnelles vertus

:

Le dong gua pi (melon d'hiver chinois) est une herbacée de référence dans la pharmacopée asiatique, en effet il est une herbe qui régule l'eau et vidange l'humidité préconisée en médecine traditionnelle chinoise depuis l'antiquité, il est de nature froide et de saveur douce et agit sur les méridiens des poumons et de l'intestin grêle.

Il est impliqué dans la terminologie chinoise pour favoriser la miction et clarifier la chaleur tout en drainant l'humidité, par définition cela se traduit pour un usage diurétique, il résorbe les oedèmes et les gonflements, traite les difficultés urinaires et les troubles associée aux chaleurs de l'été.

Selon la médecine ayurvédique (médecine indou), les textes anciens rapportent l'utilisation du kushmanda (fruit du melon d'hiver) pour son effet tonique du cerveau, sa pulpe soulage les brulures cutanées et les éruptions, les rougeurs, le jus pressée de ces feuilles apaise les irritations du à la peau sèche, il améliore la mémoire, ces graines sont vermifuge et élimine les parasites intestinaux. La consommation de ce fruit est bénéfique pour les patients atteint de tuberculose car il renforce l'organisme et les poumons, son action diurétique est efficace dans les cystites et contre les calculs rénaux, il est mêmes noté que l'ingestion de sa pulpe à maturité accroit la qualité et la quantité de sperme.

Haut

Recherche

:

Des études ont démontrés que ce fruit contenait des terpènes anticancéreux, son implication en ce domaine reste encore à étudier.

Haut

Origine

:

Le melon d'hiver chinois ou dong gua pi est une plante herbacée annuelle et rampante voir grimpante de la famille des cucurbitacées, en règle générale elle peut atteindre les deux mètre cinquante de long. Il possède un feuillage vert marbré d'un duvet blanc velouté, avec de grandes feuilles simples et alternées à nervations palmées, il présente des fleurs de grande taille jaune et solitaire que l'on peut voir de juillet à septembre. Donnant des graines qui ne mûrissent que d’août à novembre présentant un fruit sphérique de forme allongée ou cylindrique recouvert d'un duvet blanc avec des reflets bleutés, sa chair est ferme douce et savoureuse contenant des graines similaire à celle du concombre.

Il est originaire d'Asie, précisément de l'Ile de Sunda (pays comprenant le tiers occidental de l'Ile de Java) et il s'est implanté en Chine (époque de la Chine méridionale), le Japon et en Amérique, en Inde et en Afrique. Le fruit est récolté vers le début de l'automne quant il arrive à pleine maturité et sa peau doit être sécher.

Haut

Melon d’hiver : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il n'est rapporté aucune contre-indication à ce jour.

Haut

Melon d’hiver utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Diurétique, laxatif, expectorant, fébrifuge, vermifuge, anti-inflammatoire, émollient, tonique, aphrodisiaque, toux, fièvres, parasites intestinaux, miction, dysfonctionnements urinaires, pertes vaginales, abcès intestinaux, maladies pulmonaires, asthme, maladies du système nerveux, épilepsie, démence, plaies douloureuses, drainage du pus.

Haut

Melon d’hiver : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le melon d'hiver chinois est classé dans les plantes potagères dans certains pays, comme l'Inde et l'Asie, son fruit peut être consommé soit cuit soit cru à la manière du concombre, en occident il est encore méconnue. On en fait des potages ou des gratins, préparer de la manière culinaire chinoise et il est utiliser en confiserie également, il est aussi confit.

Pour certaine religion, il est de tradition de ne pas semer de graines en présence d'une femme, encore plus si elle est enceinte, puisqu'il est dit qu'il deviendra inconsommable ou ne grossissait pas. Pour d'autre, les jardiniers obligeait femmes et enfants à mettre ce fruit (lorsqu'il est de la taille d'une noix) dans la bouche deux ou trois fois afin d'enlever le duvet qui l'entoure pour qu'ils mûrissent bien.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Melon d’hiver

Ajoutez le votre !