Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Micocoulier


Crée le : 18 juin 2014 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


Le micocoulier dont le nom botanique est celtis australis est une plante médicinale qui eut une importance il y a bien longtemps pour ses vertus astringentes efficaces dans le traitement des diarrhées et des entérites pour les jeunes enfants. Sous forme de décoction en gargarisme, le micocoulier du Midi est un remède de la glossite forme d’inflammation de la langue et des pharyngites.



Noms communs

:

Micocoulier, micocoulier de Provence, micocoulier austral, fabrecoulier, micocoulier du Midi.

Nom latin

:

Celtis australis.

De la famille

:

Famille des cannabacées anciennement ulmacées (cannabaceae, ulmaceae).

Nom anglais

:

European hackberry, nettle tree, southern nettle-tree.

Nom allemand

:

Europäischer zürgelbaum, südlicher zürgelbaum.

Nom espagnol

:

Almez, latonero, lidón.

Nom italien

:

Albero del rosario, bagolaro comune, celtide, spaccasassi.

Nom néerlandais

:

Netelboom.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Micocoulier propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le micocoulier (micocoulier du Midi) est une plante médicinale ayant des propriétés thérapeutiques astringentes et antidiarrhéiques ainsi que stomachique, mais son utilisation n'est plus guère usitée de nos jours.

Il était un remède des diarrhées et des entérites pour les jeunes enfants, pour cela, il suffisait de le prendre sous forme de décoction à raison de quatre tasses par jour.

Il fut aussi un traitement de la glossite (inflammation de la langue) et de la pharyngite, en décoction également, mais seulement en gargarisme.

Haut

Principaux constituants

:

C'est dans ces feuilles et son fruit que l'on retrouve ses principes actifs, comme des tanins et des mucilages.

Haut

Micocoulier utilisation traditionnelles vertus

:

Le micocoulier connut autrefois une importance dans la médecine traditionnelle, pour ses capacités astringentes.

Il était un remède des diarrhées et des entérites, des glossites, ainsi que pour soigner les pharyngites.

Haut

Origine

:

Le micocoulier (Celtis australis) est un arbre pouvant atteindre les vingt-cinq mètres de hauteur suivant le climat et le sol et dont le diamètre peut faire les uns mètre, il fait partie de la famille des cannabacées (anciennement ulmacées). Il présente un tronc droit et régulier muni de branche pointant vers les hauteurs, son feuillage est caduc et pétiolé avec des feuilles alternées, oblongues et lancéolées. Son inflorescence est réunie à la base des feuilles ou en solitaire avec des petites fleurs jaune verdâtre, hermaphrodites et axillaires et conduisant à un fruit, sorte de drupe charnue arrondie de teinte blanche jaunâtre et qui a maturité vire aux noires.

Il est originaire d'Europe du Sud et de l'Asie mineure, très commune dans les pays du pourtour méditerranéen allant jusqu'à la Bulgarie, il préfère les milieux boisés comme les bois et surtout, on le retrouve dans les zones tempérées à tropicale.

Haut

Micocoulier : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Son utilisation en médecine est tombée dans l'oubli, il n'est donc rapporté à ce jour aucune contre-indication ou effet néfastes.

Haut

Micocoulier utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Astringentes, antidiarrhéiques, stomachique, diarrhées, entérites, glossite, pharyngite.

Haut

Micocoulier : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le micocoulier est un arbre employé depuis des siècles au milieu agricole, il a la particularité de produire des branches fourchues munies de trois fourches et dont l'utilité naturelle fut de servir à la fabrication de fourche, principalement dans le Gard en France, de nos jours encore quelques artisans le produisent. Il permet aussi à la production de cravache et de fouet, dû à la flexibilité de son bois pour le tresser, pour la fabrication de canne et de stick.

Il est aussi un arbre ornemental surtout sur le pourtour méditerranéen, son fruit (micocoule) est comestible et servait autrefois pour aromatiser certains alcools.

Son feuillage fut utilisé comme fourrage tandis que de la racine, on en sortait un colorant jaune qui était usité en tant que teinture.

Parmi les légendes courant sur cette plante, une surtout de provenance celtique rapportait que les femmes offraient une mèche de cheveux et la posaient sur les branches de cet arbre pour qu'une corneille ou une tourterelle les informe des incartades ou des bravoures de leurs maris ou de leur fils.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Micocoulier

Ajoutez le votre !