Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Myrte


Crée le : 9 août 2012 par Nathalie 1 Commentaire


Le myrte est une plante médicinale aux nombreuses propriétés thérapeutiques, il est un balsamique et un désinfectant. Le myrte est recommandé dans les affections des voies respiratoires telles que les bronchites et les catarrhes aigus. Il est aussi un antivirale et un expectorant, un antibactérien et un décongestionnant.



Noms communs

:

Myrte, myrte commun, myrte juif.

Nom latin

:

Myrtus communis (Linné).

De la famille

:

Famille des myrtacées (myrtaceae).

Nom anglais

:

Myrtle.

Nom arabe

:

Rihane.

Haut

Myrte propriétés thérapeutiques et médicinales

:

De nos jours, le myrte est avant tout considéré comme un balsamique et un désinfectant de tout premier ordre, dont l'extrait total est d'ailleurs spécialisé en pharmacie.

On recommande le myrte contre les affections respiratoires, dans les bronchites d'irritation des fumeurs comme dans les catarrhes aigus.

On emploie fréquemment l'huile essentielle distillée des feuilles, aux propriétés bactéricides.

Accessoirement, le myrte est aussi stomachique, ce qui n'est pas à négliger lorsque la toux perturbe l'appétit et la digestion.

En usage externe, le myrte, antiseptique et astringent, est utilisé pour soigner les blessures.

Les propriétés du myrte sont très précieuses et varié :
- Astringente,
- Antiseptique,
- Expectorante,
- Antivirale,
- Antibactérienne,
- Hépato stimulante (stimule le système hépatique),
- Décongestionnante veineuse et prostatique,
- Stimulante thyroïdienne.

Haut

Principaux constituants

:

Les feuilles renferment des tanins, des flavonoïdes et une essence aromatique contenant de l'acétate de myrtényle, de l'alphapinène, du cinéole, du myrténol et du linalol.

Haut

Myrte utilisation traditionnelles vertus

:

Connu dès l'Antiquité, le myrte est mentionné dans l'Ancien Testament et par les auteurs grecs et arabes.
Pline le recommandait pour stimuler les organes digestifs et comme astringent énergique contre la diarrhée, la leucorrhée, les hémorragies et les chutes du vagin et du rectum, ce qui se conçoit fort bien étant donné la grande richesse en tanin des fruits et des feuilles.
On préparait, d'après Dioscoride, avec ses rameaux chargés de fruits, un vin appelé «myrtadum».
Plus tard, sous le nom d'eau d'Ange, on prépara, avec les fleurs et les feuilles, une eau distillée fort renommée pour les soins de beauté.
Très utilisé jusqu'au 18ième siècle, il est maintenant un peu oublié.

Haut

Origine

:

Le myrte est un arbrisseau de 1 à 3 mètre de hauteur, très commun dans le maquis touffu et dense.
On le rencontre sur tout le pourtour Méditerranée.
Ses nombreux rameaux sont couverts de petites feuilles vert clair, pointues, coriaces et comme vernissées.
Elles dégagent au froissement un extraordinaire parfum d'encens.
Au printemps, de jolies fleurs blanches en rehaussent l'aspect, leurs nombreuses étamines jaillissant en leur centre comme des feux d'artifice miniatures.
Les fruits du myrte, petites boules noir-bleuté semblables à des myrtilles allongées, persistent longtemps sur les rameaux (mûres en septembre, mais elles peuvent rester sur la plante une bonne partie de l'hiver).

Haut

Myrte : précautions effets secondaires, contre-indications

:

L'emploi abusif de cette plante provoque des céphalées et des nausées.

Haut

Myrte utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Coryzas, bronchites chroniques, insuffisance respiratoire chronique (essoufflement), leucorrhées et les hémorroïdes, bronchites, sinusites, mucoviscidose, angines, laryngites - insomnies - psoriasis, acnés, peaux dévitalisées, rides, petites insuffisances hépatiques, hépatites, hémorroïdes, varices, jambes lourdes, hypothyroïdie, catarrhe, infections microbiennes des voies urinaires, rhume, toux, sinusite, contusion, haleine, diarrhée.

Haut

Myrte : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Arbre sacré des Perses, il était chez les Grecs le symbole de la jeunesse et de l'amour, dédié à Aphrodite, puis à Vénus par les Romains.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis ou info sur Myrte

  1. Permingeat Bruno - Le 29 septembre 2016, 14:35

    Plante recherché dans le midi et en corse
    se prépare surtout en liqueur et en vins aromatisées

Un avis, une info ou un commentaire sur Myrte

Ajoutez le votre !