Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Noyer


Crée le : 5 juillet 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


Le noyer possède de nombreuses propriétés médicinales, il est un tonique et un vermifuge, un antiseptique et un laxatif. Le noyer est un remède important dans toutes sortes d’affections cutanées, avec l’eczéma, le psoriasis, l’impétigo, les verrues et les durillons. Cette plante combat les puces des animaux, freine la chute des cheveux, élimine les pellicules.



Noms communs

:

Noyer, noyer commun, noyer de Grenoble.

Nom latin

:

Juglans regia.

De la famille

:

Famille des juglandacées (juglandaceae).

Nom anglais

:

Walnut tree.

Nom arabe

:

Raq al guarguaa.

Haut

Noyer propriétés thérapeutiques et médicinales

:

De nos jours, le noyer ne jouit plus d'autant de crédit que par le passé.

Les feuilles, astringentes, sont parfois employées contre la diarrhée légère et les inflammations gastro-intestinales.

On les utilise également en cas de jambes lourdes et pour soigner les hémorroïdes.

On s'en sert aussi, en lotion, sur les crevasses, les gerçures, les piqures, les coups de soleil, les brulures légères et les démangeaisons.

Leur utilisation contre les pellicules est spécifique.

La beauté y trouve son compte, puisqu'il est rapporté qu'un bain de feuilles de noyer peut rendre la peau élastique et douce au toucher, tout en calmant d'éventuelles démangeaisons.

On lui prête toujours les propriétés médicinales telle que tonique, dépuratif, astringent, reconstituant, apéritif, vermifuge, antiseptique, anti-inflammatoire, hypoglycémique, fongicide, hypotenseur, digestif, laxative.

Il reste impressionnant pour soigner en externe toutes sortes d'affections cutanées, eczéma, impétigo, psoriasis, abcès froids, plaies atones, contre la bactérie de la maladie du charbon, soulage les piqûres d'insectes, combat les puces des chiens et des chats, éloigne les fourmis, soigne les pellicules et freine la chute des cheveux, les cors, les durillons, les verrues, les maladies infectieuses qui entraînaient la formation de cicatrices permanentes (syphilis, pustule maligne, etc.).

Haut

Principaux constituants

:

Les feuilles et le brou (fruit) du noyer renferment des naphtoquinones, en particulier de la juglone, et des tanins.
Les feuilles contiennent aussi des flavonoïdes, de la vitamine C et une essence aromatique. Les noix sont très riches en une huile grasse à forte teneur en acides gras polyinsaturés, principalement en acide linoléique, oléique et linolénique.
L'huile de noix rancit très rapidement.

Haut

Noyer utilisation traditionnelles vertus

:

Les feuilles de noyer possèdent des propriétés toniques, stimulantes, stomachiques et dépuratives qui les ont fait recommander dans le rachitisme, le lymphatisme, les tuberculoses pulmonaires et osseuses.
Leur action est très nette sur l'appareil digestif et le tonus musculaire.
Elles stimulent le foie et la circulation, tout en épurant le sang.

Leurs propriétés antibiotiques sont aussi reconnues depuis bien longtemps dans les campagnes, où elles servaient au traitement des malades atteint du charbon, également appelé « anthrax », transmis par un animal contaminé.
On les appréciait également dans le traitement du diabète, spécialement des diabètes gras « hépatiques ».
Elles agissent, en effet, favorablement sur les métabolismes perturbés, provoquent une nette diminution de la glycémie, réduisent la soif et les mictions trop fréquentes des diabétiques, en même temps qu'elles évitent les complications de la maladie.

Pour les soins externes, la décoction des feuilles de noyer était traditionnellement utilisée contre la leucorrhée et l'inflammation de l'utérus, certaines variétés d'eczéma, les croûtes de lait, les ulcères et les plaies variqueuses, les angines, l'irritation des paupières, les pellicules et la chute des cheveux.

Le brou de noix était, lui aussi, mis à profit, comme tonique, stomachique et dépuratif comme les feuilles, il était également vermifuge.
Antisyphilitique (qui sert à lutter contre la syphilis) puissant, il entrait, avec la salsepareille et la squine, dans la « tisane de Pollini » (tisane purgative), si célèbre en Italie.
On préparait jadis, avec le suc de brou vert épaissi avec du miel, un sirop, le «rob nucum», renommé contre les maux de gorges, les inflammations et les abcès des amygdales.
On utilisait avec succès le suc de brou vert contre la teigne et pour faire disparaitre les verrues.

L'huile de noix était jadis fort employée pour l'usage médicinal contre le ver solitaire, les coliques néphrétiques et les calculs de la vessie.
Mêlée à part égale avec de l'eau de chaux, elle apaisait et guérissait les brulures.

Haut

Recherche

:

En usage externe la Commission E allemande les préconise contre les inflammations cutanées et la transpiration excessive des mains et des pieds.

Haut

Origine

:

Le noyer est un arbre au port majestueux, sans doute originaire du sud-est de l'Europe et d'Asie occidentale, on trouve le noyer partout dans les forêts du Québec.
Il peut mesurer jusqu'à 25 mètre de hauteur.
On le cultive couramment dans tous les pays tempérés pour ses noix et l'huile que l'on en retire.
Le noyer se reconnait facilement à l'écorce lisse et claire de son tronc, et a ses grandes feuilles composés de cinq à neuf folioles allongées.
Il possède deux sortes de fleurs, les femelles axillaires et les mâles en chatons retombants, il fleurit d'avril à mai.
Son fruit est recouvert d'une écorce verte, le brou.

Haut

Noyer : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucun effet secondaire n'est reconnue a ce jour.

Haut

Noyer utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Leucorrhée, ulcères cutanés, plaies, angine chronique, troubles gastriques et intestinaux, chute de cheveux, inflammation de la bouche et de la peau, eczéma, impétigo, psoriasis, abcès froids, plaies atones, contre la bactérie de la maladie du charbon, soulage les piqûres d'insectes, combat les puces des chiens et des chats, éloigne les fourmis, soigne les pellicules et freine la chute des cheveux, les cors, les durillons, les verrues, les maladies infectieuses qui entraînaient la formation de cicatrices permanentes (syphilis, pustule maligne, etc.).

Haut

Noyer : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

D'après les traditions si une personne vous offre un sac de Noix, vous verrez tous vos souhaits se réaliser.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Noyer

Ajoutez le votre !