Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Palas


Crée le : 30 juillet 2014 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


Le palas est une plante médicinale ancestrale impliquée depuis des siècles dans la médecine traditionnelle ayurvédique et unami, elle est un remède de bien des maladies et troubles, elle soigne l’indigestion et purifie le foie de ces toxines. Le palas ou flamme de la forêt (pour ses fleurs) est un traitement des inflammations et des gonflements, efficaces pour réduire la fièvre et les maux de gorge.



Noms communs

:

Palas, butea, palasa, arbre à laque, flamme de la forêt.

Nom latin

:

Butea monosperma.

De la famille

:

Famille des fabacées (fabaceae).

Nom anglais

:

Palash , dhak , palah , flame of the forest , bastard teak , parrot tree , keshu.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Palas propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le palas est une plante médicinale de l'Inde et employée dans leur médecine traditionnelle depuis fort longtemps, il connait des propriétés thérapeutiques comme plante astringente et dépurative, emménagogue et tonique.

Cette plante est un remède de bons nombres de troubles du système digestif, elle est indiquée dans l'inflammation du tube digestif et des indigestions, elle enraye les diarrhées et les dysenteries, efficaces dans l'entérite et d'une grande efficacité pour désintoxiquer le foie et le purifier, il élimine aussi les vers intestinaux.

On emploie le palas pour traiter les fièvres et les maux de gorge, il est aussi utilisé dans le diabète et les troubles de la menstruation, il serait bénéfique dans les calculs urinaires.

Il est la solution pour réduire les gonflements dus aux problèmes arthritiques et des blessures et plaies, les entorses également.

Haut

Principaux constituants

:

Les principes actifs du palas sont des tanins et des flavonoïdes, des glucosides et de la gomme ainsi qu'une huile essentielle.

Haut

Palas utilisation traditionnelles vertus

:

Le palas est utilisé depuis la nuit des temps dans la médecine traditionnelle ayurvédique et unami, selon leur précepte il permet d'équilibrer le Vata (principe du mouvement) et le Pitta (celui de la transformation).

Pratiquement toutes les parties de cet arbre étaient employé dans leur pharmacopée traditionnelle (encore certaines utilisations le sont toujours) pour leurs vertus microbiennes et anti bactérienne, anti fongique et hypoglycémique, anti-inflammatoire et astringent, tonique et diurétique, il est même dit qu'il serait aphrodisiaque.

Les feuilles sont un remède utilisé pour traiter et soulager des furoncles et des boutons, des ulcères de la peau. Elles ont une efficacité dans le diabète et la leucorrhée (perte blanche) et pour certaines maladies oculaires.

Les fleurs rétablissent la menstruation et sont préventives de formation de pus dans le système urogénital masculin.

Les graines sont bénéfiques contre la diarrhée et servent à calmer les démangeaisons de la teigne et de l'eczéma, elles ont la capacité de détruire les vers et asticots présents dans les plaies et blessures cutanés.

Ajouter aux graines son fruit pour un remède de base contre les inflammations les maladies des yeux, de peau et des troubles abdominaux.

Son écorce est employée dans les fractures, les troubles du foie les affections hépatiques.

Haut

Origine

:

Le palas est un arbre de taille moyenne dans les quinze mètres de hauteur, généralement il présente un tronc court il fait partie de la famille des fabacées. Ses branches sont d'aspect irrégulier et recouvert de poils, tandis que son feuillage est caduc et coriace avec des feuilles alternées et trilobées. Son inflorescence est réunie en grappe découvrant des fleurs magnifiques de teintes rouge sang à orangé et laissant la place au fruit sorte de gousse velue quelque peu aplatie et de couleur blanche.

Il est originaire de l'Inde et de la Malaisie, on le retrouve aussi au Sri Lanka, il préfère à l'état sauvage grandir dans les forêts et les clairières.

Haut

Palas : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Le palas est déconseillé aux femmes durant leurs grossesses.

Haut

Palas utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Astringente, dépurative, emménagogue, tonique, système digestif, inflammation, diarrhées, dysenteries, indigestions, entérite, toxine, foie, vers intestinaux, fièvres, maux de gorge, diabète, menstruation, calculs urinaires, gonflements, arthrite, blessures, plaies, entorses.

Haut

Palas : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le palas est un arbre aux multiples usages, il est dans grand emploi en tant que fourrage pour le bétail, de bois pour le feu et de colorant pour le textile, il est aussi d'une grande utilité pour tanner le cuir.
La pâte à bois que l'on extrait de l'arbre permet de faire du papier journal, tandis que les fibres de son écorce servent à composer des cordages. La gomme, quant à elle, est utilisée à la préparation de certains plats culinaires.

Il est un pesticide avéré et très utiliser par les populations en Inde, surtout contre la prolifération des moustiques, en empêchant l'éclosion des œufs.

De nombreux poètes hindous s'en servent dans leurs écrits poétiques, puisqu'il est tout un symbole pour ce peuple, la beauté de sa fleur est sans égale et est synonyme du feu.

Le palasa autres noms usités du palas est associé au printemps et à diverses cérémonies et rites en Inde, il est d'ailleurs classé comme arbre sacré.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Palas

Ajoutez le votre !