Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Parisette


Crée le : 19 juin 2012 par Nathalie 6 Commentaires


La parisette est une plante médicinale possédant de nombreuses capacités, elle était utilisée contre les rhumatismes. La parisette est purgative et émétique, elle soignait efficacement les bronchites et les migraines. Elle traitait également les rages de dents.



Noms communs

:

Parisette, parisette à quatre feuilles, raisin de renard, herbe à pâris, morelle à 4 feuilles, étrangle-loup.

Nom latin

:

Paris quadrifolia.

De la famille

:

Famille des liliacées (des mélanthiacées).

Nom allemand

:

Einbeere.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Parisette propriétés thérapeutiques et médicinales

:


Bien que la parisette possède de nombreuses vertus, antispasmodiques et émétiques, purgatives et vermifuges, qu'elle soit bénéfique dans les rhumatismes, les bronchites, les rages de dents, et les migraines, elle n'est plus utilisée de nos jours du fait de sa grande toxicité.

Haut

Principaux constituants

:

Le fruit renferme des saponosides, dont la paridine et la paristyphnine.
La plante contient des glucosides, des alcaloïdes, et des acides aminés.

Haut

Parisette utilisation traditionnelles vertus

:

Purgative et émétique, on utilisait jadis la parisette en cas d'empoisonnement, afin de tenter, par des selles et des vomissements, d'expulser le poison.
On l'employait aussi contre l'aliénation mentale, où parait-il, elle comptait quelques succès.

Haut

Origine

:

La parisette est une plante herbacée et vivace, haute de 230 à 40 cm, assez fréquente dans les sous-bois humides, surtout en montagne.
On la rencontre en Europe et en Asie occidentale.
Ses larges feuilles sont réunies par quatre, en croix, au sommet de la tige unique.
Le pédoncule prolongeant la tige porte la fleur solitaire, verdâtre, à huit pétales et huit étamines et fleurit d'avril à juin.
Le fruit est une baie bleu foncé couverte d'une pruine blanchâtre, contenant des graines charnues rouge vif.

Haut

Parisette : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Le fruit de la parisette est vénéneux, ainsi que le reste de la plante, elle est entièrement toxique.
Certains de ses composants irritent l'intestin et provoquent la destruction des globules rouges.
Quelques baies peuvent occasionner de graves troubles digestifs, nerveux et cardiaques.

Haut

Parisette utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Les rhumatismes, les bronchites, les rages de dents, et les migraines.

Haut

Parisette : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

On se servait de la parisette autrefois pour éliminer les renards, en effet elles étaient mélangées avec les appâts.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

6 avis, ou info sur Parisette

  1. BAILLY-MAITRE - Le 6 octobre 2014, 15:47

    Ma grand’mère se servait de cette plante pour soigner les plaies infectées: les feuilles étaient séchées à l’avance et en cas de besoin elle les trempait dans de l’eau chaude pour les assouplir et ensuite les appliquait sur la plaie. Un morceau de coton et une bande de tissu maintenait le tout en place.

    info donnée par un Jurassien qui en a fait l’expérience dans les années 50.

  2. Nathalie - Le 6 octobre 2014, 16:48

    Bonjour Bailly-maitre,

    Nous vous remercions de nous faire partager ces informations de Jurassien.

    Bonne et agréable fin de journée à vous

  3. CLAUDE Brigitte - Le 24 juin 2015, 21:59

    mes grands parents qui tenaient ce savoir de leurs ancêtres, cueuillaient la parisette,seulement en aout, surtout les feuilles, et quelques fruits et les faisaient macérer dans de l’eau de vie pure . Après quelques semaines, on peut l’utiliser pour mettre sur les plaies infectées. On pose la feuille directement sur la plaie sur laquelle on pose une compresse et on tient le tout à l’aide d’un sparadra. On laisse agir la nuit et le matin on nettoie. Le pus et les saletées responsables de douleur et infection se retrouvent sur la feuille. A renouveler matin et soir, jusqu’à guérison. Je l’utilise régulièrement pour ma famille et moi même. On peut aussi sortir une écharde dans un doigt impossible à tirer.Très utile, tout le monde en réclame.

  4. Nathalie - Le 25 juin 2015, 07:43

    Bonjour Claude Brigitte,

    Cela fait toujours plaisir de lire les remèdes de nos anciens, qui avaient un savoir inégalable et qui pouvait vous soigner avec ce que la nature met à notre disposition.

    Merci à vous de nous avoir fait partager ce traitement

    Bonne et agréable journée à vous

  5. Virginie Glardon - Le 25 mai 2016, 10:46

    Pour moi c’est pareil, mon père (qui tenait ça de mon grand-père) va en cueillir et fait sécher les feuille. Lors d’infection, pour sortir des échines, des graviers ou autre, on la trempe dans l’eau chaude pour la ramollir et on l’applique sous une gaze pour désinfecter les plaies ou faire sortir des impuretés, de panaris. Très efficace. Testé à plusieurs reprises mais notamment quand mon fils est tombé en vélo sur des gravillons, il en avait un tas sous la peau, tout est sorti. Le remède à avoir sous la main.

  6. Nathalie - Le 25 mai 2016, 14:57

    Bonjour Virginie,

    Un grand merci pour cette recette et dès plus judicieux d’en avoir dans sa pharmacopée familiale.

    Bonne et agréable journée

Un avis, une info ou un commentaire sur Parisette

Ajoutez le votre !