Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Primevère


Crée le : 20 août 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


La primevère est une plante médicinale aux propriétés expectorantes, elle est préconisée dans les bronchites et les toux grasses chroniques. La primevère est employée en traitement thérapeutique des rhumatismes et des ecchymoses, des troubles de la digestion et des maux de tête. Ces fleurs sont utilisées pour éliminer les insomnies des enfants, les crises d’asthmes et les allergies.



Noms communs

:

Primevère, primevère officinale, coucou, fleur de coucou, primerolle, primevère jaune, fleur de printemps, herbe à la paralysie, herbe de St Paul, Clé de St Pierre, printanière.

Nom latin

:

Primula veris (P. officinalis).

De la famille

:

Famille des primulacées (primulaceae).

Nom anglais

:

Primrose.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Primevère propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Grâce à ses saponosides qui irritent les muqueuses, la racine a la capacité d'accroitre les sécrétions salivaires et bronchiques, et de fluidifier ces dernières.

Elle favorise l'expectoration et elle est recommandée dans la bronchite, la pneumonie, les toux chroniques grasses et la coqueluche, grippe.

On l'emploie parfois contre les rhumatismes, ecchymoses, troubles digestifs, maux de tête.

Les feuilles possèdent des propriétés semblables mais moins puissantes.

Les fleurs sont antispasmodiques, sédatives et anti-inflammatoires.

On les utilise contre les insomnies des enfants, l'asthme et les allergies.

Haut

Principaux constituants

:

La plante renferme des flavonoïdes, dont la gossypétine, des saponosides triterpéniques, des hétérosides phénoliques, de la vitamine C, des sels minéraux.
La racine contient une huile essentielle.

Haut

Primevère utilisation traditionnelles vertus

:

Selon une longue tradition médicale venant de l'Antiquité, les thérapeutes ont longtemps considéré la primevère comme le remède spécifique de la paralysie.
Chomel, médecin de Louis XV, nous apprend que, de sont temps, la plante était déjà désignée sous son nom populaire d'herbe à la paralysie, mais ajoute qu'elle guérissait surtout la paralysie de la langue et du bégaiement.
L'abbé Kneipp (1821-1897, il fut considéré comme étant le pape de la médecine naturel en Allemagne) préconisait la primevère contre l'arthrite.
Linné, de son coté, trouvait que les fleurs sont sédatives, calment la douleur et provoque le sommeil.
Ces propriétés calmantes et antispasmodiques furent mises à profit plus tard dans l'hystérie, l'apoplexie, les maux de tête, les vertiges, l'insomnie et les contractions nerveuses de l'estomac.
La primevère a aussi des propriétés béchiques utiles dans les rhumes persistants.
On employait la racine dans le traitement des contusions et des enflures des membres blessés.

Haut

Recherche

:

L'ESCOP recommande son utilisation pour soigner les inflammations aiguës des voies respiratoires.

Haut

Origine

:

La primevère est une plante herbacée, vivace de 10 à 30 cm de hauteur, fréquente dans les prés, les pâturages, les haies et les lisières.
On la rencontre en Europe et en Asie.
Elle est parfois cultivée pour l'ornement, mais la préférence viendrait des hybrides d'origine Asiatique à fleurs très colorées.
La primevère étale sur le sol en rosette dense ses feuilles vert clair, obtuses au sommet, à la surface typiquement gaufrée.
Du centre de la rosette sort une tige unique haute de 20 cm environ, qui se couronne dès les premiers beaux jours d'une ombelle de fleurs jaunes d'or munies de cinq taches orange à la base des pétales.
Les fleurs sont suavement odorantes, les racines dégagent au froissement un net parfum anisé.

Haut

Primevère : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Prises en excès, les racines de primevère peuvent provoquer des nausées, des vomissements et des diarrhées.
Chez certaines personnes, le contact des primevères sur la peau déclenche une dermatite particulière faîte de plaques rougeâtres avec une sensation de brulures et de démangeaisons.

Haut

Primevère utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


La bronchite, la pneumonie, les toux chroniques grasses, la coqueluche, la grippe, les rhumatismes, ecchymoses, troubles digestifs, maux de tête, les insomnies des enfants, l'asthme et les allergies.

Haut

Primevère : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Plusieurs variétés sont présentent dans la nature mais toutes n'ont pas de qualités thérapeutiques.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Primevère

Ajoutez le votre !