Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Psoralea


Crée le : 6 octobre 2014 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


Le psoralea est une plante médicinale ayant de nombreuses vertus thérapeutiques, son emploi dans les différentes pharmacopées traditionnelles fait qu’à ce jour cette plante fait l’objet de beaucoup d’études et recherches scientifiques. Il est un remède de nombreux problèmes et maladies cutanées, il agit sur le système respiratoire et digestif ainsi que rénal.



Noms communs

:

Psoralea, psoralier, graine de babchi, babchi, vabkuchi, sugandha kantak, somaraji, bavachi, krishnaphala, bhavanchi-vittulu, karpokarishi.

Nom latin

:

Psoralea corylifolia.

De la famille

:

Famille des fabacées (légumineuses, fabaceae).

Nom anglais

:

Vakuchi, bakuchi.

Nom chinois

:

Bu gu zhi, sheng bu gu zhi, sheng po gu zhi.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Psoralea propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le psoralea est une plante médicinale intégrée dans de nombreuses pharmacopées traditionnelles, la médecine ayurvédique et médecine Siddha, ainsi que la médecine traditionnelle chinoise, il est réputé pour ses propriétés thérapeutiques diurétiques et laxatives, analgésiques et anti-inflammatoires, astringents et vermifuges, cicatrisants et stomachiques, stimulant et sudorifique et pour finir aphrodisiaque.

Il faut reconnaitre à cette plante médicinale de nombreuses vertus capables de soigner et de remédier à de nombreuses maladies et troubles de la santé et ceux depuis des siècles déjà.

Le psoralier est d'une grande utilité dans le traitement des maladies de peau, le leucoderme ou vitiligo se traduisant par des taches blanches, toutes sortes d'éruptions cutanées, des infections de la peau comme le streptocoque, les dermatites et les oedèmes, les furoncles et le psoriasis.

Il est utilisé dans certains problèmes liés au système respiratoire comme l'asthme ainsi que la toux et la bronchite.

Le babchi agit sur le système rénal en calmant la néphrite qui se définit par une inflammation rénale et pour tonifier les reins, il traite les problèmes d'incontinence également.

Il soulage des douleurs dorsales, traite et prévient de la carie dentaire, il soigne les troubles de la diarrhée et peut aussi enrayer les vomissements.

Le psoralea est aussi dit que cette plante pouvait être bénéfique dans les troubles de la sexualité.

Il est un tonique du cuir chevelu qui freine la chute des cheveux et la pelade (la perte de cheveux par plaque).

Haut

Principaux constituants

:

La totalité de la plante renferme de nombreux composés actifs, cela comprend des flavonoïdes et des coumarines avec du psoralène, de la résine et des stérols, et une huile essentielle.

Haut

Psoralea utilisation traditionnelles vertus

:

Le psoralea fait partie des plantes médicinales impliquées dans de nombreuses médecines traditionnelles, la médecine ayurvédique et la médecine traditionnelle chinoise et de la médecine Siddha (médecine du sud de l'Inde et des plus anciennes datant d'au moins dix mille ans).

Il est utilisé pour ses différentes vertus de plante vermifuge et antibactérienne, aphrodisiaque et astringent, cytotoxiques et désobstruant, sudorifiques et aphrodosiaques, diurétique et stimulant, stomachique et tonique.

Dans la médecine ayurvédique, le psoralea se caractérisant par un parfum particulier et par conséquent il est utilisé en tant qu'élément aromatique.

Il était et l'est encore préconisé pour traiter toutes sortes de bactéries et d'infections fongiques de l'organisme, de plus il stimule l'urination et la perspiration (transpiration sans sudation apparente), il traite également les troubles de la constipation.

Il est un traitement de tous les problèmes de peau, que cela soit la lèpre, le psoriasis et le leucoderme (dépigmentation de la peau se traduisant par des taches blanches), par une application renouvelée, elle finit par estomper les taches blanches.

De plus, elle calme et remédie aux morsures de reptiles venimeux et aux piqures d'insecte, voici en ce qui concerne la médecine ayurvédique.

Pour la médecine traditionnelle chinoise, le bu gu zhi (nom chinois du sporalea) est de nature très chaude et de saveur amère et piquante, il cible les organes des reines et de la rate.

Pour ce faire dans leur pharmacopée, il est utilisé pour tonifier les reins et fortifier le yang, il préserve l'essence et il réchauffe la rate et freine les diarrhées.

Cela se traduit par une tonification du système rénal ainsi que de l'organisme en générale, il est d'une grande efficacité pour aider à la guérison des fractures des os et il permet de soulager les douleurs de la carie dentaire.

Tous comme pour l'autre médecine, il est un remède des maladies de peau de toute sorte, il agit sur les mictions fréquentes et l'incontinence ainsi que l'énurésie (communément nommé, le pipi au lit) et aussi il est rapporté que dans toutes ces pharmacopées il connait un usage sur les troubles de la sexualité.

Haut

Recherche

:

Cette plante aux mille vertus fait également l'objet d'étude et de recherches pharmacologiques, principalement sur ses capacités chimioprotecteur, antimicrobien et anti-inflammatoire.

Haut

Origine

:

Le psoralea est une plante herbacée de type vivace et pouvant atteindre les quatre-vingt-dix centimètres de hauteur, il fait partie de la famille des fabacées (légumineuse). Son feuillage est elliptique avec des feuilles simples et ovales et recouvertes d'un duvet de poils fins blancs. Son inflorescence est réunie en grappe et visible d'aout en décembre avec des fleurs jaunes, bleu ou violet, ayant l'aspect d'un trèfle conduisant à un fruit en forme de cosse de teinte noire et contenant des graines.

Il prend ses origines en Asie principalement en Inde, depuis il s'est répandu dans toutes les zones tropicales et subtropicales de la planète, on le voit en Chine et en Afrique australe.

Haut

Psoralea : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est recommandé de prendre un avis avant de l'utiliser le psoralea, déconseillé durant la grossesse et l'allaitement, il est nécessaire de préciser que cette plante pouvait entrainer une sensibilité accrue de la peau et donc éviter les bains de soleil durant le traitement.

Si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Psoralea utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Diurétiques, laxatives, analgésiques, anti-inflammatoires, astringents, vermifuges, cicatrisants, stomachiques, stimulant, sudorifique, aphrodisiaque, maladies de peau, leucoderme, vitiligo, éruptions cutanées, streptocoque, dermatites, infections de la peau, oedèmes, furoncles, psoriasis, système respiratoire, asthme, toux, bronchite, système rénal, néphrite, incontinence, douleurs dorsales, carie, diarrhée, vomissements, troubles sexuels, chute des cheveux, pelade.

Haut

Psoralea : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le psoralea sert également à d'autres usages, il est utilisé en tant qu'additif alimentaire pour conserver des cornichons cuisinés comme ils le font au Japon pour exemple, on peut en extraire aussi une huile parfumée pour s'en enduire les cheveux en cosmétologie, et il est fait de la plante entière soit pour alimenter le bétail soit en tant que fumier sur la culture.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Psoralea

Ajoutez le votre !