Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Renouée des oiseaux


Crée le : 3 novembre 2014 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Renouée des oiseaux polygonum aviculare

La renouée des oiseaux (Polygonum aviculare) est une plante médicinale impliquée dans la médecine traditionnelle européenne et asiatique, elle connait une grande réputation dans le traitement des diarrhées et des hémorragies diverses, de type saignement de nez, crachat sanguin et tant d’autres. La renouée des oiseaux connait une grande efficacité pour améliorer la cicatrisation des plaies et des blessures.



Noms communs

:

Renouée des oiseaux, aviculaire, trainasse, herbe à cochon, achée, centinode, crépinette, herbe aux panaris, herbe de saint innocent, tirasse, tire-goret.

Nom latin

:

Polygonum aviculare.

De la famille

:

Famille des polygonacées (polygonaceae).

Nom anglais

:

Birdgrass, common knot-grass, common knotgrass, doorweed, knotgrass, knotweed, matgrass, prostrate knotweed.

Nom allemand

:

Gewöhnlicher vogelknöterich, vogel-knöterich.

Nom espagnol

:

Centinodia, cien-nudos, corregüela de los caminos, lengua de pájaro.

Nom italien

:

Bistorta centinodia, correggiola, poligono centinodia.

Nom néerlandais

:

Varkensgras.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Renouée des oiseaux propriétés thérapeutiques et médicinales

:

La renouée des oiseaux (herbe de saint innocent) fait partit des plantes médicinales européennes, elle connait des propriétés thérapeutiques astringentes et diurétiques ainsi que vermifuges, antidiabétiques et dépuratives ainsi que cicatrisantes.

Elle excelle dans la cicatrisation des blessures et des plaies en usage externe, et convient à de nombreuses maladies de peau.

Elle est un remède des diarrhées et de la dysenterie, de l'entérite et de l'entérocolite, elle a une action sur les hémorroïdes et les saignements de nez, les varices et la couperose, de même que la phlébite, les crachements sanguins et certaines hémorragies surtout celle due à l'ulcère de l'estomac ainsi que les règles abondantes.

La renouée est aussi efficace contre les rhumatismes et la goutte, très bénéfique dans l'arthrose des doigts, elle permet aussi de traiter les angines et le mal de gorge, la toux et la bronchite ainsi que la pharyngite.

Haut

Principaux constituants

:

La renouée des oiseaux renferme de nombreux principes actifs, on y recense de l'acide silicique et des substances amères, des tanins et du mucilage, de la résine et une huile essentielle, de la vitamine C et des flavonoïdes.

Haut

Renouée des oiseaux utilisation traditionnelles vertus

:

La renouée des oiseaux est une plante médicinale impliquée dans la médecine traditionnelle européenne et asiatique, son utilisation remonte à plus de deux mille ans.

En cette lointaine époque, elle était préconisée contre la tuberculose qui sévissait, mais aussi contre la toux et les bronchites, ainsi que des inflammations de la gorge.

Pline (italien, naturaliste et écrivain) et Dioscoride (grec, botaniste et médecin), ces deux anciens du premier siècle recommandaient cette plante en traitement des hémorragies (saignement du nez et hémorroïdes) et des diarrhées, ceux qui de nos jours sont toujours d'actualité.

Elle fut également utilisée pour soigner les rhumatismes et la goutte, les inflammations cutanées, les petites blessures, elle agissait bénéfiquement sur les inflammations urinaires et les règles irrégulières.

Haut

Origine

:

La renouée des oiseaux est une plante herbacée de type annuelle, elle présente des racines rameuses qui sont pivotantes et munies de nombreuses radicelles, elle peut mesurer entre trente et soixante centimètres et elle fait partie de la famille des polygonacées. Elle possède de nombreuses tiges qui sont soit dressées, soit rampantes et noueuses, son feuillage est muni de courts pétioles avec des feuilles alternées et ovales. Son inflorescence est réunie à l'aisselle des feuilles avec des fleurs blanches, rosées voir rougeâtres, elles sont visibles de mai à novembre et laissent la place à un fruit une sorte de capsule persistante.

Elle est originaire de l'Eurasie, très commune en Europe et en Asie surtout en Chine et au Japon, elle affectionne principalement les terrains vagues, les champs et les chemins.

Haut

Renouée des oiseaux : précautions effets secondaires, contre-indications

:

La renouée des oiseaux comprend une grande richesse en tanins qui est bénéfique pour la santé, mais qui est aussi en grande quantité néfaste pour l'organisme, alors bien suivre la posologie et surtout prendre un avis auprès de votre praticien ou pharmacien avant son emploi, elle ne peut-être consommé avec un traitement anticoagulant.

Si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Renouée des oiseaux utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Astringentes, diurétiques, vermifuges, antidiabétiques, dépuratives, cicatrisantes, blessures, plaies, maladies de peau, diarrhées, dysenterie, entérite, entérocolite, hémorroïdes, saignements de nez, varices, couperose, phlébite, crachements sanguins, hémorragies, règles abondantes, rhumatismes, goutte, arthrose des doigts, angines, mal de gorge, toux, bronchite, pharyngite.

Haut

Renouée des oiseaux : Dosage, posologie


La décoction de la renouée des oiseaux soigne de nombreux troubles.

Il suffit de prendre 50 grammes de la plante et de les faire bouillir 10 minutes dans un litre d'eau, de laisser infuser 10 minutes et d'en consommer trois à quatre tasses par jour, pas plus, cela traite la diarrhée et améliore la circulation sanguine dans les varices et la couperose.

Pour la cicatrisation de plaies, piler les feuilles fraîches et les poser sur la zone en cataplasme, cela accélère la guérison.

Si vous avez une indication de posologie que vous utilisez ou connaissez, laissez-la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

La renouée des oiseaux doit son appellation au fait que les oiseaux raffolent de ces graines, elle est une plante considérée comme envahissante, puisqu'elle pousse communément en grande quantité dans tous les lieux incultes, terrain vague bord des chemins ce qui la classe auprès des jardiniers comme une mauvaise herbe.

Les fermiers et agriculteurs s'en servent pour nourrir les cochons, c'est pour cette raison qu'elle prit tant de surnoms associés à ces animaux (herbe à cochon et tire-goret), de plus elle fut préconisée pour le bétail en traitement de certaines maladies dont ils souffraient, les cochons certes, mais aussi les chevaux ainsi que les vaches.

En Asie, principalement la Chine et le Japon, il était extrait un colorant de teinte bleue presque identique à l'indigo de la renouée, ils s'en servaient pour colorer le textile.

Dans les légendes et coutumes d'autrefois, les populations du Tarn en France avaient pour habitude lorsqu'il souffrait de rhumatisme d'attacher autour du membre douloureux une tige de renouée et d'aller ensuite uriner sur une touffe d'estragon.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Renouée des oiseaux

Ajoutez le votre !