Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Rue


Crée le : 14 novembre 2014 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Rue ruta graveolens

La rue ou rue des jardins est une plante médicinale dont l’utilisation se fait essentiellement sous remède homéopathique, elle est une plante calmante des diverses douleurs. La rue ou rue officinale soigne les abcès et soulege des douleurs des varices, elle est efficace pour aider dans la digestion difficile et rend l’appétit tout en remédiant aux coliques.



Noms communs

:

Rue, rue des jardins, rue fétide, herbe de grâce, rue puante, herbe à la belle-fille, rue des murailles, rue à odeur forte, péganion, rue domestique, rue officinale, rue des jardiniers.

Nom latin

:

Ruta graveolens.

De la famille

:

Famille des rutacées (rutaceae).

Nom anglais

:

Common rue, herb of grace.

Nom allemand

:

Weinraute.

Nom espagnol

:

Ruda.

Nom italien

:

Ruta.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Rue propriétés thérapeutiques et médicinales

:

La rue ou rue officinale fait partie des plantes médicinales européennes, mais dont l'utilisation est principalement en remède homéopathique, elle connait des propriétés thérapeutiques emménagogues et vermifuges, calmante et apéritive, antispasmodique et diurétique, répulsif et antiparasitaire.

Elle est principalement utilisée pour calmer tous types de douleurs surtout celle des muscles, elle soulage des douleurs qui découlent de tendinite et des entorses, des articulations et du dos, ainsi que la fatigue oculaire.

Cette plante connait une efficacité pour faciliter la digestion, redonner l'appétit, enrayer les digestions difficiles, enrayer les coliques et éliminer les vers parasitaires intestinaux.

Elle est appliquée sur les abcès et les varices, de plus sa vertu emménagogue lui permet d'améliorer la venue de la menstruation, pour les femmes aménorrhées (absence de règles).

Haut

Principaux constituants

:

Ce sont les parties aériennes de la rue qui renferme les composés actifs, il s’agit d’une huile essentielle, de coumarine avec des furanocoumarines et furanoquinolones, du glucoside avec de la rutine, des flavonoïdes et des alcaloïdes.

Haut

Rue utilisation traditionnelles vertus

:

Depuis la Grèce antique, la rue est une plante médicinale ayant une grande utilité, elle permettait de traiter les affections oculaires, de soigner la toux et de se protéger de la peste et du typhus.

Plus tard à l'époque gréco-romaine en temps que plante abortive, puisqu'elle possède la faculté de déclencher les spasmes utérins, mais le souci est qu'elle pouvait tuer aussi la mère.

Au Moyen-âge, elle fit partie du non moins célèbre vinaigre des quatre voleurs qui était préconisé contre la peste, elle était associée avec la sauge, la menthe, le romarin et l'absinthe, la lavande et le camphre la cannelle et le clou de girofle.

Elle fut inscrite dans la liste du fameux Capitulare de villis vel curtis imperii (Capitullaire De Villis) en tant que plantes potagères recommandées dans tous jardins et monastères du temps de Charlemagne.

Sainte Hildegarde (religieuse médecin bénédictine) au douzième siècle, la préconisait pour apaiser les bouillonnements excessifs sanguins chez les hommes (les colères intempestives et incontrôlables) et elle en donnait aux dames pour adoucir leur matrice (calmer les envies sexuelles des femmes).

Puis vers le 18e siècle, la poudre de cette plante fut associée à la composition du diaphoenix (un remède à base de diverses plantes pour sa vertu purgative et en lavement) et prit place dans la pharmacopée maritime occidentale.

Depuis, due à sa toxicité à fortes doses, elle n'est pratiquement plus usitée en Europe, mais reste tout de même très appréciée ailleurs dans d'autres pays.

Haut

Origine

:

La rue est une plante sous-arbrisseau de type vivace à tige ligneuse dont la hauteur peut varier autour de la cinquantaine de centimètres à un mètre, elle fait partie de la famille des rutacées. Elle présente beaucoup de branches avec un feuillage persistant dont les feuilles sont composées, ovales et glauques ayant une prédisposition à être charnu. Son inflorescence est réunie en corymbe terminale avec des fleurs d'une teinte jaune verdâtre visible de mai à aout et qui conduit à un fruit en forme de capsule.

Elle est originaire de l'Europe méridionale et on la trouve surtout dans le midi et tous lieux ensoleillés et arides, mais aussi dans l'Europe du Sud-est avec l'Ukraine et l'Albanie, la Bulgarie, mais aussi sur d'autres contient comme l'Afrique et l'Amérique.

Haut

Rue : précautions effets secondaires, contre-indications

:

La rue est une plante qui peut occasionner des réactions allergiques à son simple contact et il est bien préciser qu'il est important de suivre les recommandations de posologie à fortes doses, elle devient toxique pour la santé, déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes.
Si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Rue utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Emménagogues, vermifuges, calmante, apéritive, antispasmodique, diurétique, répulsif, antiparasitaire, douleurs, douleurs musculaires, tendinite, entorses, articulations, dos, fatigue oculaire, digestion, appétit, digestions difficiles, coliques, parasitaires intestinaux, abcès, varices, menstruation.

Haut

Rue : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

La rue est depuis bien longtemps utilisée comme plante aromatique, en Amérique du Sud par exemple, elle est cultivée pour cela, ces feuilles servent dans les assaisonnements de sauces en tout genre particulièrement des plats de viande, mais cela était fait avec modération due à sa saveur amère, mais aussi pour sa toxicité.

Dans l'Italie du Nord cette plante permet de parfumer des alcools comme l'eau-de-vie que l'on nomme là-bas la grappa alla ruta, ailleurs c'est dans l'hydromel que l'on retrouve cette plante ou des vins à base d'herbes.
Dans d'autres pays comme l'Éthiopie, il est mis une brindille de la rue dans le café.

Mais son usage ne s'arrête pas à ses vertus médicinales et à ses propriétés aromatiques on en extrait une huile essentielle qui est employée en parfumerie.

Et depuis des siècles, il connait une utilisation en tant que plante répulsive, principalement des puces et pucerons et de tout un tas d'autres insectes, mais aussi des serpents, les vipères et elle éloigne également les chats.

Dans les traditions et coutumes d'autrefois, par exemple au Moyen-âge, elle servit lors de rites religieux.
D'autres histoires racontent qu'il fallait frotter le sol de sa maison avec ce sous-arbrisseau pour chasser les sorcières, de même pour protéger une personne hors de la maison, il suffisait de placer une feuille dans sa boutonnière pour en éloigner le mauvais œil et les sortilèges néfastes.

Il y a fort longtemps en pays ardéchois les charretiers en mettaient dans leur poche afin de faire fuir le regard de ces sorcières, du côté de la Gironde, il était de notoriété que d'avoir une feuille dans sa poche conduisait au succès d'une entreprise, ou d'amener de l'argent ou bien d'avoir un travail.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Rue

Ajoutez le votre !