Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Sumac grimpant


Crée le : 3 juillet 2015 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Sumac grimpant Toxicodendron radicans

Le sumac grimpant (poison ivy) est classé dans les plantes toxiques principalement pour son contact allergisant qui provoque des réactions urticantes importantes surtout chez les personnes sensibles à ce type d’allergène. Le sumac grimpant est aussi utilisé comme plante médicinale en homéopathie uniquement pour soulager les douleurs rhumatismales et pour traiter les problèmes de peau, mais ne pas vous soigner vous-même.



Noms communs

:

Sumac grimpant, herbe à puce, bois de chien, sumac vénéneux, sumac de Virginie.

Nom latin

:

Toxicodendron radicans (anciennement rhus radicans).

De la famille

:

Famille des anacardiacées (anacardiaceae).

Nom anglais

:

Poison Ivy.

Nom allemand

:

Kletternde giftsumach.

Nom espagnol

:

Hiedra venenosa.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Quelle toxicité peut-elle avoir ?

:

Le sumac grimpant est une plante toxique par le contact, elle provoque une réaction allergique dès plus irritante et surtout ayant tendance à s’infecter.

Cette allergie est visible en règle générale sous un à deux jours, mais parfois apparaît seulement au bout de deux semaines, suivant la sensibilité de la personne et le plus souvent vient à disparaitre s’il n’y a aucune surinfection ou autre pathologie (grande sensibilité, complication) dans les sept jours.

Il est souvent dit que le premier contact ne sert uniquement qu’à sensibiliser la peau, puis les contacts suivants entrainent la réaction allergique.

Le contact peut se faire par le toucher directement avec la peau, mais aussi par le biais d’un vêtement ou d’un objet voir par des animaux.

Si le sumac est brûlé, tondu voir même un débroussaillage mécanique peut faire que l’allergène soit en suspension et pour les plus sensibles être irritant.

La dermatite qu’il provoque peut-être douloureuse, donnant un effet de chaleur et de rougeur ainsi que de gonflement de la zone touché, il est même rapporté qu’elle pouvait conduire la personne jusqu'à faire de l’anaphylaxie (allergie pouvant entraîner la mort), mais ce sont de rare cas répertorié.

Dans le cas d’un contact avec cette plante, il est conseillé en premier lieu d’immédiatement laver à l’eau froide la zone impactée sans rien d’autre juste de l’eau froide, cette solution ne peut annuler la réaction, mais la calmera en la réduisant, ensuite suivant l’ampleur de la réaction allergique consultée un médecin ou pharmacien rapidement.

Haut

Indications thérapeutiques

:

Le sumac grimpant est une plante médicinale utilisée principalement en homéopathie, ce remède est réputé pour son action sur certaines maladies de peau, mais en rhumatologie et ophtalmologie, pour la sphère ORL et de nombreuses infections et traumatismes.

Il calme les personnes agitées par sa vertu sédative, il soulage les douleurs occasionnées par l’arthrose et les courbatures, les raideurs articulaires sont aussi traitées avec le sumac grimpant.

Il est un traitement contre l’eczéma et l’herpès.

Haut

Principaux constituants

:

Le sumac grimpant renferme des principes actifs dont un alcenylphénol qui se nomme urushiol, qui est le composé allergisant.

Haut

Sumac grimpant utilisation traditionnelles vertus

:

Le sumac grimpant était considéré comme étant une plante médicinale qui a été utilisée en médecine traditionnelle amérindienne du nord.

Cette plante allergisante pouvait être un remède dans le traitement de la paralysie ainsi que sur l’arthrite. Il pouvait soigner les problèmes de peau persistant ainsi qu’une utilisation en tant que sédatif.

Haut

Description

:

Le sumac grimpant est une plante pouvant adopter différents ports suivant où elle se trouve et ce qui est auprès d’elle, elle peut se révéler rampante, dressée et buissonnante ou encore grimpante et fait partie de la famille des anacardiacées.

Il possède un rhizome souterrain qui présente des racines adventives, son feuillage est pétiolé avec des feuilles trifoliolés, entières ou crénelées.

Son inflorescence est visible de mai à juillet et dont les fleurs de teintes verdâtres ou bien virant sur le jaune qui laissent ensuite la place à un fruit en forme de drupe de couleur blanche.

Haut

Habitat

:

Le sumac grimpant est une plante originaire des états du nord d’Amérique, aujourd’hui, elle est très commune au Canada et jusqu’en Amérique du Sud ainsi qu’en Asie.

À l’état sauvage, il préfère les champs et le bord des chemins ainsi que les clairières, on peut le voir aussi, mais moins fréquent dans les forêts où il a coutume de s’accrocher à un arbre pour croître.

Haut

Sumac grimpant : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Sumac grimpant : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le sumac grimpant est souvent classé comme une mauvaise herbe dans différents pays, dû certainement à l’allergie qu’il provoque à son contact et fait qu’en règle générale, les personnes cherchent à la détruire.

Bien que son contact soit allergisant et nocif, il fut un temps ou les autochtones des pays d’Amérique du Nord, utilisait cette plante pour la fabrication de paniers et pour en extraire un colorant pour teindre les textiles.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Sumac grimpant

Ajoutez le votre !