Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Véronique


Crée le : 2 mars 2015 par Nathalie 2 Commentaires

Véronique Veronica officinalis

La véronique fait partie des plantes médicinales européennes, dont l’utilisation, à quelque peu freiné due à sa capacité à entraîner des diarrhées en cas de surdosage, elle est d’une grande efficacité pour son action sur les affections respiratoires. La véronique soigne les troubles de la digestion comme l’aérophagie, mais aussi les crampes de l’estomac et facilite les digestions difficiles.



Noms communs

:

Véronique, véronique mâle, thé d’Europe, thé des ladres, manna, véronique officinale, thé du nord, véronique vraie.

Nom latin

:

Veronica officinalis.

De la famille

:

Famille des scrofulariacées (scrophulariacées, scrofulariaceae).

Nom anglais

:

Heath speedwell, common gypsyweed, common speedwell.

Nom allemand

:

Echter ehrenpreis, gebräuchlicher ehrenpreis, schild-ehrenpreis, wald-ehrenpreis.

Nom italien

:

Tè svizzero, veronica medicinale.

Nom néerlandais

:

Mannetjesereprijs.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Véronique propriétés thérapeutiques et médicinales

:

La véronique est une plante médicinale européenne dont l'utilisation est moins fréquente de nos jours dû à sa capacité en entraîner de fortes diarrhées dans les cas de surdose, elle possède des propriétés thérapeutiques toniques et fortifiantes, expectorantes et stomachiques, vulnéraires et diurétiques ainsi que dépuratif.

Elle est un remède des troubles gastro-intestinaux, élimine l'aérophagie et facilite la digestion de plus elle calme les crampes d'estomac.

On l'utilise contre les infections respiratoires comme la toux et le rhume, elle est aussi efficace pour enrayer les bronchites et apaiser les crises d'asthme.

Elle calme les migraines et agit bénéfiquement sur les otites moyennes, de plus elle est d'une grande utilité contre les fatigues nerveuses et les dermatoses.

Haut

Principaux constituants

:

Ce sont les feuilles et les sommités fleuris de la véronique qui renferme les principes actifs, cela comprend des tanins et des principes amers, des glycosides et des flavonoïdes avec l’apigénine, du scutellarine et des irridoïdes avec l’acubine.

Haut

Véronique utilisation traditionnelles vertus

:

La véronique est une plante médicinale impliquée dans la médecine traditionnelle européenne, elle connut ses heures de gloire à partir des 16e – 17e siècles, très prisées en traitement des troubles respiratoires et du système digestif.

Elle entrait dans la composition du thé suisse du codex de 1949 pour son action vulnéraire, de plus elle est inscrite dans la liste A de la pharmacopée française (liste des plantes médicinales utilisée traditionnellement).

En Allemagne par exemple, la pharmacopée traditionnelle lui donnait l’attribution de remède miracle contre la phtisie (une des formes de la tuberculose) et bien d’autres affections respiratoires et digestives.

Elle est préconisée en traitement des troubles de la digestion, elle agit en facilitant le transit, elle soulage des crampes d’estomac et de l’aérophagie.

Par ses vertus expectorantes, on l’utilise pour calmer l’asthme et traiter les rhumes et la toux, soigne les bronchites et toutes infections des poumons.

On l’employait pour aider les femmes durant l’allaitement afin d’augment la sécrétion du lait, elle était aussi un remède des affections cutanées chroniques, mais aussi pour apaiser les douleurs des rhumatismes et enrayer les fatigues nerveuses ou intellectuelles.

Haut

Origine

:

La véronique est une plante herbacée de type vivace, qui se présente rameuse et recouvert d'un fin duvet, elle mesure entre quinze à quarante centimètres et fait parti de la famille des scrofulariacées (scrophulariacées). Elle présente une tige cylindrique dont le feuillage est légèrement pétiolé avec des feuilles opposées et ovales et quelque peu dentelé. Son inflorescence est réunie en grappe axillaire avec des fleurs de teinte variant du bleu pâle ou blanc rosé visible de mai à juillet et laissant la place à un fruit de type capsule en forme de cœur.

Elle est originaire d'Europe et c'est répandu en Amérique du Nord et de nombreuses zones tempérées à froid. Elle privilégie les sols secs et acides.

Haut

Véronique : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est recommandé de ne pas faire d'utilisation abusive de la véronique, un de ses composés peut entraîner à forte dose des diarrhées importantes.

Prendre avis auprès de votre pharmacien ou herboriste pour la posologie et la durée ainsi que sur la validité de la prise de cette plante concernant le trouble de santé dont vous souffrez.

Si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Véronique utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Toniques, fortifiantes, expectorantes, stomachiques, vulnéraires, diurétiques, dépuratif, troubles gastro-intestinaux, aérophagie, digestion, crampes d'estomac, infections respiratoires, toux, rhume, bronchites, asthme, migraines, otites moyennes, fatigues nerveuses, dermatoses.

Haut

Véronique : Dosage, posologie


La véronique est utilisée en remède expectorant selon cette recette d’infusion :

Prendre deux grammes de véronique et verser de l’eau bouillante dessus laissé infuser durant une dizaine de minutes et filtrer, boire de deux à trois tasses par jour.

Si vous avez une indication de posologie que vous utilisez ou connaissez, laissez-la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

La véronique possède un goût légèrement amer, cela ne l'a pas empêché durant des siècles d'être utilisé comme breuvage en remplacement du thé, d'ou ses différents noms de thé d'Europe, thé des ladres et thé du nord.

Aux 16e et 17e siècles, cette plante fit la gloire des grandes dames en Allemagne, qui se parait de ces fleurs.

Il est rapporté dans les légendes d'autrefois que cette plante porterait le nom d'une sainte juive « Sainte Véronique » qui aurait essuyé le visage du christ avec un voile blanc, et aurait laissé un dessin sur ce voile ressemblant à cette plante, d'où son nom depuis.

Bien plus tard, il fut dit aussi que cette sainte dame aurait soigné de la lèpre un empereur romain Tiberius Claudius Nero, utilisant ce même voile.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

2 avis, ou info sur Véronique

  1. SCORDINO - Le 23 septembre 2016, 14:40

    Est-elle la manna officinalis utilisée dans l’Elixir Suédois (ou de longue vie) ?

  2. Nathalie - Le 23 septembre 2016, 16:39

    Bonjour Scordino,

    Non absolument pas.

    Pour l’élixir suédois il faut du frêne à manne (Manne en larme exsudat) dont le nom botanique est fraxinus manna.

    Bonne et agréable journée à vous

Un avis, une info ou un commentaire sur Véronique

Ajoutez le votre !