Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Viorne obier


Crée le : 12 novembre 2012 par Nathalie 4 Commentaires


La viorne obier est un arbuste qui cible principalement les problèmes féminins, elle est employée à cet effet depuis des siècles pour sa vertu sédative utérine et nerveux, elle est employé en décoction pour éviter les fausses couches. La viorne obier soulage des douleurs de la menstruation et des suites de l’accouchement, elle élimine les symptômes de la ménopause. Ce remède est astringent et diurétique, il apporte son aide dans les cas d’hypertension.



Noms communs

:

Viorne obier, pimbina, rose de Gueldre, boule de neige, obier, viorne aubier, aubier.

Nom latin

:

Viburnum opulus.

De la famille

:

Famille des caprifoliacées (caprifoliaceae).

Nom anglais

:

Blackhaw, blackhaw viburnum, haw doux, stag bush, noir haw.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Viorne obier propriétés thérapeutiques et médicinales

:

La viorne obier contient de nombreuses propriétés, elle est un sédatif utérin et nerveux, astringent et diurétique, sa plus grande fonction cible principalement les femmes et les désordres gynécologiques.

A cet effet, son écorce est employée pour la prévention des accidents nerveux de la grossesse et des risques de fausses couches que cela entraine, elle est d'une grande efficacité pour apaiser les douleurs des suites de l'accouchement. Elle contribue à soulager les douleurs de la menstruation, des symptômes de la ménopause et de diminuer les cas d'hypertension.

Elle est préconisée dans le traitement de la fragilité capillaire, de l'insuffisance veineuse amenant le trouble des jambes lourdes, et des troubles hémorroïdaires.

Haut

Principaux constituants

:

Les composées qui sont contenue dans la viorne obier sont des coumarines et des glycosides, des saponines tritépénoïdes, des biflavonoïdes, des tanins, de la résine.

Haut

Viorne obier utilisation traditionnelles vertus

:

Les indiens d'Amérique ou amérindiens employaient une décoction de l'écorce de la viorne obier pour soigner les problèmes et les affections gynécologiques, puisque ce remède était principalement destinées aux femmes, cela comprenait les crampes menstruelles et permettant une meilleure récupération des suites de l'accouchement, mais aussi les effets de la ménopause. De plus elle soulageait des douleurs de la menstruation, et grâce à ses qualités antispasmodiques elle éliminait les crampes du système digestif et biliaire.

Du temps de l'esclavage, les propriétaires administrait aux femmes enceintes, cette décoction afin de se prémunir des avortements que les esclaves essayaient de déclencher par la prise de graines de coton, car leur progéniture était des plus importantes pour la pérennité de nouveaux serviteurs.

Toujours à la même époque, en application, cette écorce était réduite à l'état de poudre afin de l'associer dans une crème neutre pour apaiser les crampes musculaires et les tensions, de même ses fruits sous formes de cataplasmes pour soigner les ulcères et les maladies infectieuses cutanées.

Haut

Origine

:

La viorne obier est un arbuste ou petit arbre caduques, mesurant deux à neuf mètre de haut tout au plus, de la famille des caprifoliacées et dont la durée de vie peut aller jusqu'à cent ans. Il présente une écorce brune rougeâtre d'aspect rugueux avec des feuilles simples, palmées et opposées et dont les fleurs blanchâtres ne sont visibles que d'avril à juillet et amenant un fruit qui sont des baies rouges et diffusant un parfum légèrement désagréable.

Cet arbuste est originaire du nord de l'Amérique, et il s'est répandu en Europe et une grande partie des États-Unis avec le Québec. On le trouve généralement aux bords des ruisseaux, ou dans les forêts car il à sa préférence pour les sols humides.

Haut

Viorne obier : précautions effets secondaires, contre-indications

:

En grande quantité il a été remarqué que les fruits pouvaient amenées des effets irritants de l'estomac et des intestins, par conséquent il est donc recommandé de prendre avis auprès d'un spécialiste avant toute utilisation.

Haut

Viorne obier utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Sédatif utérin, sédatif nerveux, astringent, diurétique, désordres gynécologiques, accidents nerveux de la grossesse, fausses couches, douleurs des suites de l'accouchement, douleurs de la menstruation, symptômes de la ménopause, hypertension, fragilité capillaire, insuffisance veineuse, jambes lourdes, troubles hémorroïdaires.

Haut

Viorne obier : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Dans certains pays on utilise son fruit pour la composition de confiture ou de gelée, et même de vin. Sinon il est un arbuste qui est utilisé dans la décoration des jardins.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

4 avis, ou info sur Viorne obier

  1. suzanne-varga - Le 13 avril 2013, 21:26

    bonjour je voudrais savoir si c’est vrai que l’on fabrique de la glu avec l’ecorce du viorne obier merci

  2. Nathalie - Le 15 avril 2013, 09:36

    Bonjour Suzanne,

    En effet l’écorce de la racine du viorne obier permet d’obtenir de la glu.
    Pour quel utilisation souhaitez vous le savoir ?

    Cordialement

  3. Claire - Le 26 novembre 2016, 18:33

    Pour information, le nom latin de la Viorne obier est Viburnum opulus et non Viburnum prunifolium comme indiqué dans votre article (ce nom latin est celui de la Viorne à feuilles de prunier).

  4. Nathalie - Le 27 novembre 2016, 08:15

    Bonjour Claire,

    Grand merci à vous pour avoir signalé cette erreur, rectifié.

    Bon dimanche à vous

Un avis, une info ou un commentaire sur Viorne obier

Ajoutez le votre !