Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Vitamine K


Crée le : 5 octobre 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Vitamine K phylloquinone

La vitamine K est liposoluble est elle surnommé la vitamine de la coagulation pour son rôle bénéfique sur les protéines rattachée à la coagulation sanguine. La vitamine K est indispensable dans le fonctionnement osseux puisqu’elle participe à la fixation du calcium tout en permettant un bon état des cartilages et des tendons. La vitamine K aurait une vertu bienfaitrice sur les états inflammatoires et la division des cellules. Cette vitamine agit sur les troubles hémorragiques du nouveau-né et sur la jaunisse obstructive.



Noms communs

:

Vitamine K.

Autres noms

:

Vitamine de la coagulation, phytonadione ou vitamine K1, ménaquinone, ménatétrénone ou vitamine K2, ménadione ou vitamine K3.

Nom allemand

:

Koagulations vitamin.

Nom chimique

:

Phylloquinone, phytoménadione.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Vitamine K propriétés thérapeutiques et médicinales

:

La vitamine K est classée dans la famille des vitamines liposolubles, elle existe sous deux appellations suivant son origine, si elle provient du milieu végétal c'est la vitamine K1 ou phytomédianone, et si elle est de milieu fermenté ou produit par l'organisme c'est la K2 ou aussi nommé ménaquinone. C'est deux vitamines font partie de la vitamine K et ont un rôle important pour l'organisme, la K1 intervient directement dans le fonctionnement de la coagulation tandis que la K2 celui de la calcification des tissus mou, mais toutes les deux se regroupent dans les grandes propriétés.

La vitamine K agit sur les modifications de quelques protéines rattachées à la coagulation sanguine, ainsi que sur le système osseux et de divers autres tissus, par sa présence elle aide à la fixation du calcium, à assouplir les artères tout en maintenant favorablement le bon état des vaisseaux sanguins. Mais également ceux des tendons et des cartilages, la découverte récente de possibles vertus concernant cette vitamine serai enclin à lui donner des actions sur le contrôle des états inflammatoires, sur la division cellulaire et leur migration.

Cette vitamine agit sur certains troubles pathophysiologiques assez importants, et par conséquent apporterait une aide précieuse dans la maladie hémorragique du nouveau-né et la jaunisse obstructive, ainsi que sur le syndrome de la malabsorption (incapacité au tube digestif à intégré la presque totalité des nutriments important pour la santé). Elle est de par ses qualités préconisée en traitement et la prévention de l'ostéoporose et des maladies cardiovasculaires.

Haut

Sources alimentaire

:

Les sources alimentaires en cette vitamine sont assez présentes au sein de notre alimentation ce qui explique que de très rares cas de carences furent déclarées. Et qui plus est bien que cela soit en faible quantité l'organisme en synthétise, mais en voici les grands groupes :

Sources végétales : les légumes avec les épinards et les brocolis, les asperges, huile de soya, chou vert frisé, feuilles de pissenlit, chou cavalier, chou gras, cresson, pourpier, bette, cresson de fontaine, scarole, choux de Bruxelles, salade frisée, chou, roquette, laitue romaine, persil frais, oignon vert, fèves de soja germées, chou rouge, poireaux, jus de carotte, chou de chine, soja, céleri-rave, lentilles germées, avocat, ormeau, petits pois, choucroute, concombre, haricots verts et huile végétale. Les fruits avec ananas, banane, orange, pomme, prune, kiwi, rhubarbe, mûre fraîche, myrtille, grenade.

Sources marines : algues, huiles de poissons, œufs de poissons, maquereau.

Sources animales : le foie de poulet, le foie gras, le lait, le fromage et les produits laitiers, les œufs, le beurre, le salami, le bœuf, bacon, foie de veau, les abats, la moelle osseuse, la cervelle.

Haut

Carence

:

Les déficiences en vitamine K sont assez rares, mais elles peuvent intervenir si il y a un troubles de l'absorption, et se déclare principalement avec des symptômes de la coagulation, durée plus longues des saignements, une augmentation des bleus est souvent rapporté, des menstruations plus abondantes et voir dans les cas les plus déficients des hémorragies internes. Des troubles osseux avec accroissement des risques de fractures et des atteintes d'ostéoporose peuvent intervenir.

Les personnes à risques sont les prématurées et les nourrissons qui ne sont pas encore capable de la synthétiser, mais aussi les patients atteints de troubles du foie, biliaires ou des intestins.

Haut

Recherche

:

L'intérêt pour les recherches concernant les vertus thérapeutiques de cette vitamine sur l'ostéoporose et les maladies cardiovasculaires est assez récentes tout au plus une dizaine d'années, il est déjà ressortie l'incidence bénéfique et la corrélation entre cette vitamine et ses nombreuses maladies.
D'ailleurs les chercheurs japonais certifie son action sur l'ostéoporose et la préconise pour cette vertu.

Haut

Origine

:

C'est en 1920, au cours de recherche sur le cholestérol, que des essais alimentaires sur une durée assez longue et faibles en lipides étant effectués sur des poulets, ont mis à jour un effet secondaires nocifs. Ces volailles souffraient d'hémorragie quasi permanente et même si ce biochimiste du nom de H. Dam, danois de son état, rajouta du cholestérol à leurs aliments, rien ne changea concernant ce problème, et c'est ainsi qu'il découvrit cette vitamine et lui donna le nom allemand de Koagulations vitamin.

Et c'est seize ans plus tard qu'il put l'isoler à partir d'une plante fourragère appelée luzerne, et c'est en 43 avec un biochimiste américain Mr E.A Doisy qu'ils partagèrent le prix Nobel de médecine pour avoir synthétisé cette vitamine et tous les travaux qu'ils ont fait.
Cette vitamine à l'aspect d'une huile de couleur jaune doré.

Haut

Vitamine K : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est vivement recommandé de prendre avis auprès d'un praticien si le patient est sous anticoagulant ou sous coagulant, la vitamine K ayant un effet sur la coagulation pourrait être fortement déconseillée. Cette vitamine peut occasionner suivant les personnes une hypersensibilité, de plus son absorption peut être diminuée pour les alcooliques.

Prise à haute dose, cette vitamine ne relève d'aucuns troubles ou effets nocif pour la santé car elle s'élimine très facilement par les urines, mais il fut rapporté de très rares états d'ictère nucléaire (stade avancé de l'encéphalopathie bilirubinémique).

Haut

Vitamine K utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Coagulation sanguine, hémorragie, système osseux, états inflammatoires, la maladie hémorragique du nouveau-né, jaunisse obstructive, syndrome de la malabsorption, ostéoporose, maladies cardiovasculaires.

Haut

Vitamine K : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

La vitamine K1 est commercialisée comme médicaments en pharmacie mais aussi en tant que complément alimentaire seul ou en supplément multivitaminée, dans les établissements spécialisés, il est prudent de savoir qu'il existe aussi une vitamine K autre que les deux mentionné plus haut, la K3 (ménadione), elle n'est employé que pour l'usage vétérinaire puisqu'il fut remarqué qu'elle était associée à une toxicité hépatique sur l'être humain.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Vitamine K

Ajoutez le votre !