Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Yi mu cao


Crée le : 10 février 2016 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Yi mu cao Leonurus japonicus

L’yi mu cao ou agripaume du Japon fait partie des plantes médicinales de la médecine ancestrale chinoise (MTC) il est classé dans les cinquante herbes fondamentales de cette pharmacopée traditionnelle et agit principalement sur les troubles lié au sang et surtout des pathologies féminines. L’yi mu cao (leonurus japonicus) soigne l’aménorrhée et la dysménorrhée ainsi que l’endométriose et il est bénéfique pour calmer l’hypertension, il soigne les blessures et les différents traumatismes dus aux chutes.



Noms communs

:

Agripaume du Japon.

Nom latin

:

Leonurus japonicus.

De la famille

:

Famille des lamiacées (labiées, lamiaceae).

Nom anglais

:

Chinese motherwort, asian motherwort herb.

Nom chinois

:

Yi mu cao, yìmǔcǎo.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Yi mu cao propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L’yi mu cao connue en France comme l’agripaume du Japon est une plante médicinale de la pharmacopée traditionnelle chinoise, il possède des propriétés thérapeutiques antibactériennes et antifongiques, diurétiques et emménagogue, hypotenseur et ophtalmique ainsi que vasodilatateur et dépuratif.

Il est préconisé principalement dans les troubles de la femme, incluant les pathologies de la menstruation, l’aménorrhée (absence de flux) et la dysménorrhée (douleur de la menstruation), bénéfique contre l’endométriose (maladie chronique chez les femmes comprenant le tissu endomètre qui tapisse généralement l’utérus et qui dans cette maladie se niche dans les trompes et provoque des kystes et lésions).

Le leonurus japonicus convient pour traiter l’hypertension, les néphrites et les douleurs abdominales.

Il soigne les blessures et les traumatismes dus aux chutes, il améliore la diurèse et utiliser contre la constipation.

Haut

Principaux constituants

:

L’yi mu cao ou agripaume du Japon renferme de nombreux principes actifs avec des alcaloïdes et des diterpènes ainsi que des flavones, de la leonurine et de la stachydrine ainsi que du sélénium et du manganèse.

Haut

Yi mu cao utilisation traditionnelles vertus

:

L’yi mu cao (Leonurus japonicus ) est une plante médicinale impliquée dans la médecine traditionnelle chinoise depuis la nuit des temps, elle fait partie des cinquante herbes fondamentales de cette médecine ancestrale dont la traduction de son nom chinois signifie herbe bénéfique pour les mères.

Dans leur pharmacopée, elle est classée comme ayant une saveur âcre et amère, de nature légèrement froide agissant sur les méridiens du cœur et du foie, de la vessie et des reins, elle est préconisée comme herbe qui régule le sang et le dynamise.

Il tonifie le sang tout en dissipant les stases de la menstruation, d’une grande efficacité lors des troubles liés à la gynécologie comme dans les flux menstruels irréguliers, les douleurs prémenstruelles ainsi qu’il agit sur la dysménorrhée et l’aménorrhée.

L’yi mu cao favorise la miction tout en réduisant les inflammations et œdèmes, il est bénéfique contre les douleurs traumatiques.

On le préconise sous forme de cataplasme pour traiter les plaies et les abcès ainsi que les éruptions cutanées associées à de fortes démangeaisons.

Sa grande valeur thérapeutique à permis depuis quelques années, son classement dans la liste des plantes médicinales de la pharmacopée de la République populaire de Chine.

Haut

Description

:

L’yi mu cao (agripaume du Japon) est une plante herbacée à fleurs de type annuelle ou bisannuelle, sa hauteur varie entre une trentaine de centimètres à un mètre vingt, il fait partie de la famille des lamiacées (labiées).

Il présente une racine pivotante à laquelle s’échappe une tige bien dressée et son feuillage est dès plus découpé et disséminé tout le long de la tige avec des feuilles d’un vert foncé.

Son inflorescence est verticille et sessile fait de fleurs tubulaires de teinte blanchâtre à rougeâtre voir même pour certaine d’un beau rouge violacé et visible de juin à septembre.

Haut

Habitat

:

L’agripaume du Japon (yi mu cao) est originaire de l’Asie, principalement la Chine et la Corée, le Japon ainsi que le Cambodge, depuis il s’est installé également dans d’autres zones de la planète, comme l’Amérique et l’Europe ainsi que l’Afrique.

Haut

Yi mu cao : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est strictement interdit de consommer l’yi mu cao durant la grossesse, il est rapporté qu’il pouvait entraîner une fausse-couche.

Si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Yi mu cao utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Antibactériennes, antifongiques, diurétiques, emménagogue, hypotenseur, ophtalmique, vasodilatateur, dépuratif, menstruation, aménorrhée, dysménorrhée, endométriose, hypertension, néphrites, douleurs abdominales, blessures, traumatismes, diurèse, constipation.

Haut

Yi mu cao : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

L’agripaume du Japon sert principalement comme plante médicinale, mais elle reste tout de même une plante décorative que l’on retrouve au milieu des massifs.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Yi mu cao

Ajoutez le votre !