Nutraceutique complements alimentaires et produits naturels

Conua nutraceutique complements alimentaires et produits naturels

Attention !
Les informations contenues dans ce site ne prétendent traiter aucune maladie et ne peuvent en aucun cas remplacer la visite chez votre médecin ou se substituer à une prescription médicale.

MACA + Arginine, Tribulus, Zinc plus Vitamine B1 B2 B6

Conua Maca arginine zinc trtibulus avis homme femme
VITALITÉ - TONUS - ÉNERGIE

Ipéca  5/5 (1)

Ipéca :
Nutraceutique

Les vertus homéopathiques de l’ipéca, le préconise dans les congestions pulmonaires et dans les bronchites. Il est réputé en tant que sirop pectoral connu sous le nom de «sirop d’ipécacuanha composé», classé dans l’ancienne pharmacopée. Il est associé dans des pommades rubéfiantes, et traite les dysenteries amibiennes.

Noms communs :

Ipéca, Ipecacuana, racine brésilienne, Ipecacuanha du Matto Grosso.

Nom latin :

Cephaelis ipecacuanha ou C. acuminata (uragoga i.).

De la famille :

Famille des Rubiacées.

Nom anglais :

Ipecacuanha.

Nom allemand :

Brechwurzel.

Nom arabe :

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Ipéca propriétés thérapeutiques et médicinales :

On emploie l’ipéca, comme émétique (vomitif), à haute dose dans les embarras gastriques, les empoisonnements et les overdoses de stupéfiants, dans l’heure suivant l’ingestion.
L’effet émétique est dû à la céphéline.

A dose modérée, l’ipéca est un expectorant et un décongestif, à employer dans les cas de congestion pulmonaire, de bronchite, d’hémoptysie (expectoration de sang) ou de coqueluche.

Il soigne également les dysenteries amibiennes.
L’émétine est expectorante et amoebicide (elle tue les amibes).

L’ipéca entre dans le « sirop d’ipécacuanha composé », appelée généralement sirop pectoral de Desessartz, et avec la poudre d’opium, il donne la « poudre de Dover », remèdes très populaires dans l’ancienne pharmacopée.

Certains médecins utilisaient aussi les propriétés rubéfiantes de l’ipéca dans des pommades telles que le liniment de Hannay », composé d’ipéca pulvérisé mêlé de l’axonge (graisse de mouton) et à l’huile d’olive.

Principaux constituants :

Les parties souterraines renferment des alcaloïdes isoquinoléiques, dont lémétine, la céphéline et la psychotrine, ainsi que des hydrates de carbone, des tanins, et des hétérosides, dont l’ipécoside.

Ipéca utilisation traditionnelles vertus :

Les effets vomitifs de l’ipéca étaient connus des Brésiliens de tout temps.
La plante découverte par Christophe Colomb fut par la suite introduite dans la pharmacopée européenne, en 1672, par un médecin qui rapporta des racines d’Amérique du sud et les fit vendre par un pharmacien sous les noms de Béconquille, et Mine d’or et, surtout les Racines d’or pour traiter la dysenterie.
Helvétius, célèbre médecin de l’époque, vérifia expérimentalement les propriétés de l’ipéca, et Louis XIV acheta le secret par l’intermédiaire de la Chaise, son confesseur.
Le XVII siècle employa beaucoup les propriétés vomitives de la nouvelle drogue.

Origine :

L’ipéca est sous-arbrisseau d’une hauteur de 20 à 40 cm, croissant dans les forêts denses du brésil.
On le cultive en Amérique du sud et en Asie, mais sa culture est délicate.
Le long rhizome porte des racines tortueuses entourées de curieux renflements séparées par de profonds étranglements de couleur grise, et de saveur acre et nauséabonde.
Ses feuilles sont opposées, elliptiques et aiguës et vert clair.
Ses petites fleurs blanches, réunies en groupe compact au sommet de la tige, donnent des fruits charnus de couleur sombre.

Ipéca : précautions effets secondaires, contre-indications :

L’utilisation mal adaptée de l’ipéca peut entraîner des troubles intestinaux et cardio-vasculaires graves.
La céphéline (composée de cette plante) est mortelle à la dose de 30 mg pour un adulte de corpulence moyenne.

Ipéca utiliser pour, et les bienfaits sur la santé :

Les embarras gastriques, les empoisonnements et les overdoses de stupéfiants, congestion pulmonaire, de bronchite, d’hémoptysie (expectoration de sang) ou de coqueluche, les dysenteries amibiennes, toux, nausées, diarrhée, fièvre.

Ipéca : Dosage, posologie

Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Divers :

Le sirop de cette plante a été retiré de la vente en France. Il est toutefois disponible sans ordonnance au Canada.

IMPORTANT :

L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

S'il vous plaît, donnez votre avis

0

Avis consommateurs
Un avis, une info ou un commentaire sur Ipéca
Ajoutez le votre !

Merci de laissé un commentaire.

Nous respectons votre vie privée et ne publierons pas vos données personnelles.
Merci de donner votre avis, une information ou la facon dont vous utilisez cette plante : Ipéca

Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

– 20% Nutraceutique complements alimentaites et produits naturels

- 20% Conua Nutraceutique complements alimentaites et produits naturels