Programme de fidélité Conua Jusqu’a 10 % de remise crédité sur votre cagnotte

Programme de fidélité Conua Jusqu'a 10 % de remise crédité sur votre cagnotte

Attention !
Les informations contenues dans ce site ne prétendent traiter aucune maladie et ne peuvent en aucun cas remplacer la visite chez votre médecin ou se substituer à une prescription médicale.

Conua MACA + Arginine, Tribulus, Zinc plus Vitamine B1 B2 B6

Conua Maca arginine zinc trtibulus avis homme femme
VITALITÉ - TONUS - ÉNERGIE

Quels sont les effets sur le corps après l’arrêt du tabac ?

Bien que tous les symptômes de sevrage finissent par s’estomper, les premiers jours suivant l’arrêt sont toujours les plus difficiles. Pendant cette période, le corps se réadapte à la vie sans nicotine et s’adapte aux substances chimiques naturelles du cerveau qui la remplacent. Dans cet article, nous explorerons les effets de l’arrêt du tabac sur le corps humain et les mesures que vous pouvez prendre pour atténuer les symptômes de sevrage.

Les changements corporels après avoir arrêté le tabac

Lorsque vous décidez d’arrêter de fumer, votre corps commence immédiatement à se soigner. Voici quelques-uns des changements que vous pouvez vous attendre à voir dans votre corps lorsqu’il retrouve une bonne santé :

Quelques minutes sans fumer

En seulement 20 minutes, votre tension artérielle et votre pouls se normaliseront. De même, votre circulation sanguine s’améliorera, le corps ne voit plus la fumée de cigarette comme un moyen de se détendre, mais plutôt comme un pur stress.

Quelques heures sans fumer

Les taux de monoxyde de carbone et d’oxygène dans votre sang se stabilisent, ce qui est essentiel dans la mesure vos organes ont besoin de beaucoup d’oxygène pour fonctionner correctement.

24 heures sans fumer

Après 24 heures sans tabac, la probabilité de souffrir d’une crise cardiaque est réduite légèrement. Cette constatation souligne à quel point la cigarette est néfaste pour la santé cardiaque.

Quelques jours sans fumer

Une fois les voies nerveuses guéries, vous commencerez à retrouver l’odorat et le goût. À ce moment-là, prenez note du goût et de l’odeur des aliments, ainsi que des fleurs ou de l’herbe. Toutes ces expériences sensorielles seront plus fortes qu’avant.

Quelques semaines à 3 mois sans fumer

Après avoir arrêté de fumer, votre circulation s’améliorera progressivement et vos poumons commenceront à fonctionner plus efficacement.

9 mois sans fumer

Grâce à la réduction de la toux et des sifflements, ainsi qu’au déblocage des sinus, vous pourrez respirer facilement et profondément. En outre, la congestion pulmonaire disparaîtra, ce qui facilitera la pratique régulière d’une activité physique.

1 an sans fumer

En cessant le tabac, le taux de déficit en oxygène du muscle cardiaque diminue de 50% par rapport aux personnes qui ne changent pas de comportement. Cela signifie que votre cœur sera en meilleure santé et se remettra plus rapidement des dommages causés par le tabac.

5 ans sans fumer

Si une personne s’est abstenue de fumer pendant cinq ans, son risque de développer un cancer de la gorge ou de la bouche chute de 50% comparé aux personnes fumeuses régulières. En outre, le risque d’accident vasculaire cérébral diminue et devient équivalent à une personne non fumeuse.

10 ans sans fumer

Les avantages à long terme de l’arrêt du tabac sont importants. Après plus de dix ans, le pourcentage de risque de développement d’un cancer du poumon revient à celui des personnes qui n’ont jamais fumé. Par conséquent, à long terme, cela vaut la peine de persévérer dans l’arrêt du tabac.

Croyez-vous en la capacité du corps à se guérir lui-même ? Plus vous serez capable de visualiser et de ressentir ce processus, mieux votre santé sera mise en valeur par l’arrêt du tabac. Cette visualisation peut vous aider à trouver la force de persévérer. Par ailleurs, Stop Cigarette vous donnera des conseils pour arrêter de fumer.

Les effets néfastes de la consommation de nicotine sur la santé

Le tabagisme produit des centaines de substances chimiques toxiques et cancérigènes. Le tabagisme a de nombreuses conséquences à long terme, comme la bronchite, le cancer et les maladies cardiovasculaires, mais ces affections mettent généralement des années à se développer. En raison de ce développement lent, les fumeurs sous-estiment souvent les risques liés à leur habitude.

Maladies cardiovasculaires

La consommation de nicotine non seulement nuit aux vaisseaux sanguins, mais favorise également le développement de la calcification vasculaire. Cette calcification diminue à son tour le taux d’oxygène dans le sang et prive les organes de nutriments vitaux. Si un fumeur n’arrête pas de fumer, il risque de souffrir de maladies telles que les accidents vasculaires cérébraux ou les troubles circulatoires. En fait, les fumeurs ont presque deux fois plus de risques d’avoir une crise cardiaque que les non-fumeurs.

Vieillissement

Le tabagisme expose le corps à des produits chimiques nocifs et accélère considérablement le processus de vieillissement. En outre, les fumeurs ont un système immunitaire plus faible et la cicatrisation des plaies est altérée. En moyenne, les fumeurs meurent prématurément : plus de la moitié d’entre eux succombent avant l’heure à des maladies liées au tabac.

Empoisonnement

La nicotine est un poison qui peut provoquer des symptômes graves chez les jeunes enfants, notamment des nausées, des sueurs, des maux de tête, de la diarrhée et des vertiges.

Diabète

Les fumeurs courent deux fois plus de risques de développer un diabète de type 2 que les non-fumeurs. En plus, le diabète augmente également les risques d’insuffisance rénale et de maladies cardiovasculaires.

Cancer

Non seulement le tabagisme augmente la probabilité de développer un cancer du poumon, mais il augmente également le potentiel de risque d’autres types de cancer, comme le cancer de la trachée, le cancer du larynx ou encore le cancer de l’œsophage. En outre, les fumeurs sont également plus susceptibles de développer un cancer du foie, un cancer du nez et de la gorge, un cancer du rein, un cancer du pancréas et un cancer du sein.

Lésions pulmonaires

Le tabagisme est extrêmement nocif pour les poumons et constitue la principale cause de cancer du poumon. En fait, le tabagisme est responsable de tous les cas de cancer du poumon. Si vous avez commencé à fumer à un jeune âge, vous êtes plus sensible aux risques pour la santé. Même les personnes qui ne fument pas mais qui sont fréquemment exposées à la fumée de cigarette mettent leur santé en danger. En effet, les polluants contenus dans la fumée de cigarette empêchent les bronches de se nettoyer, ce qui provoque l’apparition d’asthme ou de bronchopneumopathie chronique obstructive.

Dommages dentaires

Sur le plan visuel, la consommation de nicotine endommage les dents et les gencives en les faisant jaunir. Mais il y a aussi des conséquences plus graves sur la santé bucco-dentaire : les fumeurs sont plus susceptibles d’avoir des caries et des maladies des gencives, ce qui peut éventuellement conduire à la perte des dents.

Les symptômes de sevrage après l’arrêt du tabac

Après avoir arrêté la cigarette, un certain nombre de symptômes tels qu’une humeur dépressive, des insomnies, de l’irritabilité et des maux de tête ne sont pas rares. En plus, votre appétit peut augmenter et le besoin de cigarettes peut être constant. Ces symptômes de sevrage surviennent en raison du manque de nicotine que ressent votre corps après une période d’accoutumance. Dès que vous commencez à ressentir les symptômes de sevrage, cela signifie que votre corps commence à se purifier. Le corps commence à se débarrasser de toutes les toxines et de tous les résidus de cigarettes, et a désormais la possibilité de se reposer et de se régénérer. Le corps humain est une machine étonnante qui peut se régénérer rapidement. Après qu’une personne a fumé sa dernière cigarette, le processus de régénération commence immédiatement.

Le gain de poids après l’arrêt du tabac

L’arrêt du tabac peut avoir des effets positifs à long terme sur la santé, mais il s’accompagne d’un effet secondaire courant : la prise de poids. La personne moyenne qui arrête de fumer peut s’attendre à prendre plus de 2 kilogrammes au cours des 6 premiers mois de sevrage. Deux facteurs expliquent ce phénomène : le ralentissement du métabolisme et la tendance de nombreux fumeurs à remplacer les cigarettes par des aliments ou des boissons énergisantes.

Sans cigarettes et sans nicotine pour faire face aux envies et au stress quotidiens, certains ex-fumeurs se tournent vers des substituts malsains comme les collations sucrées ou les boissons énergisantes. Lorsqu’une personne arrête de fumer, son taux métabolique diminue généralement de 200 kilo calories par jour, pendant le processus de réajustement de l’organisme.

La meilleure façon d’éviter de prendre du poids après l’arrêt du tabac est de planifier à l’avance un régime alimentaire riche en nutriments et comprenant des collations saines pour les moments où l’on a envie de fumer. De plus, la pratique régulière d’un exercice physique aide non seulement à contrôler les envies de fumer, mais est également liée à l’atteinte et au maintien de tout objectif de perte de poids nécessaire.

Quelques conseils contre les symptômes de sevrage

Le sevrage tabagique est un parcours délicat, rendu plus difficile par les symptômes de sevrage. Mais les personnes qui ont à cœur d’arrêter de fumer peuvent suivre les étapes suivantes pour que le processus se déroule le mieux possible. Faites part de vos projets à votre famille et à vos amis pour les sensibiliser à la situation actuelle. De plus, établissez des liens avec d’autres personnes qui ont arrêté de fumer qui peut-être vous donneront des ressources ou des conseils utiles.

L’exercice et le sport permettent non seulement de se distraire physiquement des symptômes de sevrage, mais aussi de libérer des endorphines qui peuvent neutraliser les sentiments d’irritabilité. En cas de situation susceptible de favoriser l’usage de la cigarette, essayez d’y substituer des habitudes saines, comme boire de l’eau ou faire des exercices de relaxation. De même, la consommation de fruits ou de légumes crus avec des gommes ou des bonbons sans sucre peut contribuer à atténuer les envies et les symptômes de sevrage pendant cette période de transition.

Conclusion

Non seulement le tabagisme augmente la probabilité de développer un cancer du poumon, mais il augmente également le potentiel de risque d’autres types de cancer, comme le cancer de la trachée, le cancer du larynx ou encore le cancer de l’œsophage. En outre, les fumeurs sont également plus susceptibles de développer un cancer du foie, de la gorge, un cancer du rein, un cancer du pancréas et un cancer du sein. Le corps humain a une capacité innée à se réparer, et ce processus ne s’arrête pas avant la vieillesse. Les chances pour les jeunes de récupérer complètement des effets du tabagisme sont encore plus grandes.

N’oubliez pas que les chiffres que nous avons fournis ne sont que des moyennes. Le succès de l’abandon de la cigarette dépendra de variables telles que votre âge et le nombre de cigarettes que vous fumiez auparavant. De plus, le simple changement d’habitudes ne suffira pas. Les premiers jours après l’arrêt du tabac sont les plus pénibles, mais il s’agit ensuite d’avoir le bon état d’esprit et d’être déterminé.

Nom arabe :

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Quels sont les effets sur le corps après l’arrêt du tabac ? : précautions effets secondaires, contre-indications :

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Quels sont les effets sur le corps après l’arrêt du tabac ? : Dosage, posologie

Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

IMPORTANT :

L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs
Un avis, une info ou un commentaire sur Quels sont les effets sur le corps après l’arrêt du tabac ?
Ajoutez le votre !

Merci de laissé un commentaire.

Nous respectons votre vie privée et ne publierons pas vos données personnelles.
Merci de donner votre avis, une information ou la facon dont vous utilisez cette plante : Quels sont les effets sur le corps après l’arrêt du tabac ?

Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Parrainez vos amis et recevez 5€

Parrainez vos amis et recevez 5€