Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Baobab africain


Crée le : 1 février 2013 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Baobab africain adansonia digitata

Le baobab africain est un arbre millénaire qui connut en son temps de multiples usages médicinaux, de nos jours seule son huile extraite de ces graines est employées thérapeutiquement. Le baobab africain apaise et cicatrise les brûlures cutanées et les coups de soleil. Le baobab africain nourrit et régénère les gerçures et les crevasses, cette huile est très efficace contre les peaux sèches.



Noms communs

:

Baobab africain, baobab, arbre bouteille, arbre à palabre, pain de singe, calebassier du Sénégal, arbre de mille ans.

Nom latin

:

Adansonia digitata.

De la famille

:

Famille des bombacées (bombaceae).

Nom anglais

:

Baobab, cream of tartar tree, monkey-bread tree, lemonade tree.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Baobab africain propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le baobab africain fait partie des plantes médicinales africaines, de nos jours, seule l’huile extraite des graines du baobab connait une utilisation thérapeutique.

Elle est émolliente et adoucissante, nourrissante et régénérant, apaisante et cicatrisante.

Elle soulage des brûlures et des coups de soleil, elle aide à la cicatrisation, elle prévient du vieillissement cutané et des vergetures, elle soigne les gerçures et les crevasses, très bénéfiques contre les peaux sèches.

Elle est aussi employée sur la chevelure, contre les cheveux secs cassants et mous, et contre les pointes abimées.

Haut

Principaux constituants

:

Les graines du baobab africain contiennent des acides gras, avec des omégas 6 et 9, des acides palmitiques.

Haut

Baobab africain utilisation traditionnelles vertus

:

Dans la médecine traditionnelle africaine, le fruit, les feuilles et l’écorce ont connu de nombreux usages, la décoction obtenue de ses différents éléments était employées comme antidiarrhéique, astringent et fébrifuge, anti-inflammatoire et tonique, antirhumatismal et antiasthmatique.

C’est un remède contre le paludisme et l’agalactie (absence de lait après l’accouchement), les diarrhées et la dysenterie, cette décoction traite bénéfiquement la rougeole et la variole.

Haut

Description

:

Le baobab africain est un arbre caudex (particularité à stocker de l’eau) d’où son surnom d’arbre-bouteille, il est massif avec près d’une trentaine de mètres de haut pour une douzaine de mètres de diamètre, il est de la famille des bombacées.

Son écorce est fibreuse et spongieuse de teinte grise, son aspect est lisse, son feuillage est démuni de stipules et ses feuilles sont caduques, elles sont présentes trois mois par an seulement.

Il a de jolies fleurs blanches qui pendent au bout d’un long pédicule, la floraison est nocturne et la pollinisation est faîtes essentiellement par les chauves-souris et les grands papillons de nuit.

Le fruit de forme oblongue contient des graines recouvertes de pulpe déshydratée. La croissance de cet arbre est très lente et sa longévité peut atteindre facilement les deux mille ans.

Haut

Habitat

:

Bien sûr il est d’origine africaine surtout la partie ouest de ce continent, mais on le trouve aussi à Madagascar et aux Comores.

Haut

Baobab africain : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il n'est indiqué, aucuns effets secondaires.

Haut

Baobab africain utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Émolliente, adoucissante, nourrissante, régénérant, apaisante, cicatrisante, brûlures, coups de soleil, vieillissement cutané, vergetures, gerçures, crevasses, peaux sèches, cheveux secs, cheveux cassants, cheveux mous, pointes abîmées.

Haut

Baobab africain : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le baobab africain est un arbre emblématique au Sénégal, pour les populations locales, il est millénaire et connait de nombreux usages, il est utilisé sur le plan alimentaire, son fruit est comestible, même les singes en raffolent, ce qui lui as valu le surnom de pain de singe.
Les graines se mangent grillées, elles ont même une utilité en remplacement du café, les enfants adorent les graines qu’ils comparent à un bonbon acidulé.

La pulpe extraite du fruit combiné avec de l’eau est une boisson rafraîchissante, les jeunes pousses et les racines sont consommé de la même manière que les asperges et ces feuilles cuites dans de l’eau sont riches en protéines et minéraux, la poudre de feuilles nommée lalo est associée dans la préparation de leur couscous.

Il est aussi grâce à aux feuilles du Baobab africain, un fourrage pour le bétail lors des périodes sèches, son fruit séché est transformé en une sorte de maracas, ces graines peuvent servirent à la production de savons et d’engrais et sa sève entre dans la confection du papier, avec son écorce on fabrique des cordes et des cordages.

Dans le domaine des traditions et légendes, le baobab n’est pas en reste, il est vénéré pour certaines parties qui amènerait la fertilité, boire une infusion de son écorce rendrait fort et la décoction des graines protège des crocodiles et que ses fleurs sont habitées par les esprits.
Mise à jour le 01/08/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Baobab africain

Ajoutez le votre !