Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Catalpa


Crée le : 12 avril 2013 par Nathalie 2 Commentaires

Catalpa Catalpa bignonioides

Le catalpa est un arbre disposant de propriétés thérapeutiques très usitées par de nombreuses peuplades et tribus d’Indiens d’Amérique. À l’époque il servait principalement pour soigner les diverses maladies de peau, comme l’eczéma et la gale et bien d’autres encore. De nos jours il soulage les crises d’asthme et soigne la coqueluche, il est aussi un remède des hémorroïdes, grâce à la décoction de ses feuilles.



Noms communs

:

Catalpa, catalpa de caroline, catalpa boule, catalpa commun, bignone, arbre aux haricots.

Nom latin

:

Bignonia catalpa, catalpa bignonioides.

De la famille

:

Famille des bignoniacées (bignoniaceae).

Nom anglais

:

Catawba, common catalpa, indian bean-tree, southern catalpa.

Nom allemand

:

Gemeine trompetenbaum, gewöhnlicher trompetenbaum, reichfruchtender zigarrenbaum.

Nom espagnol

:

Catalpa.

Nom italien

:

Albero dei sigari, bignonia catalpa, catalpa comune.

Nom néerlandais

:

Trompetboom.

Nom japonais

:

Azusa.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Catalpa propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le catalpa est une plante médicinale amérindienne et plus précisément un arbre ayant des vertus thérapeutiques comme sédatives et antiseptiques, laxatif et vermifuge.

Son implication dans la médecine tend à disparaître de nos jours, il permet de soulager les crises d’asthme et de traiter la coqueluche.

Ses feuilles en décoction sont un excellent remède apaisant des douleurs des hémorroïdes.

Haut

Principaux constituants

:

Le catalpa renferme des tanins et des hydrates de carbone, des protéines et des glucosides, des acides et des flavonoïdes, des triterpènes et des phytostérols.

Haut

Catalpa utilisation traditionnelles vertus

:

L’utilisation du catalpa en médecine traditionnelle remonte à quelques siècles par les Indiens d’Amérique, il servait surtout dans les problèmes ou maladies cutanées, cela comprenait les affections telles que la gale et le psoriasis, la teigne et l’eczéma ainsi que les différentes sortes d’herpès.

Pour cela on mélangeait l’écorce broyée avec de l’huile de noix de coco et le tout était appliqué à même la peau.

Dans d’autres pays comme l’Inde et certaines Iles, l’emploi du catalpa était préconisé dans la dysenterie et les hémorroïdes.

Tandis que les feuilles soulageaient les articulations enflammées.

Haut

Description

:

Le catalpa est un grand arbre pouvant mesurer entre quinze à vingt mètre de hauteur de la famille des bignoniacées.

Son tronc est entièrement recouvert d’une écorce écailleuse avec un feuillage qui apporte une odeur désagréable lorsqu’on le froisse et dont les feuilles vertes rappellent par leur aspect un cœur et elles sont caduques.

Son inflorescence est disposée en panicule dressée avec des fleurs blanches et tachetées de jaune ou de violet voir de brun rouge elles apparaissent en juillet.

Le fruit arrive à maturité en septembre, il ressemble à un haricot d’où son surnom d’arbre aux haricots contenant de nombreuses graines.

Haut

Habitat

:

Il provient du sud des États-Unis et c’est propagé pour son usage ornemental dans de nombreux jardins d’Europe.

Haut

Catalpa : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est important de préciser que les racines du catalpa sont d’une grande toxicité.

Haut

Catalpa utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Sédatives, antiseptiques, laxatif, vermifuge, asthme, coqueluche, hémorroïdes.

Haut

Catalpa : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le catalpa est très connu pour son aspect décoratif, en pleine saison estivale il est un arbre bienfaisant par son ombrage, ou il fait bon faire la sieste à ses pieds.
Mise à jour le 22/08/2016

Source(s)

:


Référence
- Reference Tela Botanica (metropolitan France): Catalpa bignonioides Walter, 1788.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

2 avis, ou info sur Catalpa

  1. sauterelle sauvage - Le 22 juin 2014, 15:51

    bonjour, j’en possède un très grand dans mon jardin, vous parlez de vertus contre l’eczema, pouvez vous m’en dire plus? quelle partie de l’arbre faut-il utiliser? comment ?
    merci beaucoup par avance pour votre réponse

  2. Nathalie - Le 23 juin 2014, 08:52

    Bonjour sauterelle sauvage,

    Il est bon de vous préciser que cette vertu contre l’eczéma est un usage traditionnel ancien et qu’a ce jour aucune recherche ne vient étayer cette propriété.
    Mais si vous souhaitez en savoir plus, il suffit de mélanger l’écorce broyée du catalpa avec de l’huile de noix de coco et d’appliquer à même la peau, comme expliqué plus haut.

    Bonne et agréable journée à vous

Un avis, une info ou un commentaire sur Catalpa

Ajoutez le votre !