Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Hellébore blanc


Crée le : 16 août 2013 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


L’hellébore blanc (fausse gentiane) est une plante médicinale d’une grande toxicité, seul son usage en homéopathie est utilisé, sous forme d’onguent ou de pommade elle apporte un grand soulagement face aux névralgies, les crampes musculaires et aux rhumatismes. La veratrum album est un remède de puis l’Antiquité des crises d’asthme et de la coqueluche, de par ces propriétés thérapeutiques elle traite les troubles de la digestion, avec les vomissements et les diarrhées.



Noms communs

:

Hellébore blanc, ellébore blanc, fausse gentiane, varaire, vérâtre blanc, véraire, vérine.

Nom latin

:

Veratrum album.

De la famille

:

Famille des ranunculacées (renonculacées, ranunculaceae).

Nom anglais

:

False-hellebore, giant false-helleborine, white false-hellebore, white hellebore.

Nom allemand

:

Gewöhnlicher germer, weiße nieswurz, weiße nieswurzel, weißer germer.

Nom italien

:

Veratro bianco, veratro comune.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Hellébore blanc propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L'hellébore blanc est une plante médicinale qui pourtant reste une plante d'une grande toxicité, son emploi est essentiellement en homéopathie, elle porte des propriétés thérapeutiques antispasmodiques et analgésiques, vasodilatatrices et hypotensives. En usage externe on la retrouve à l'état d'onguent ou de pommade, pour soulager les rhumatismes et les névralgies, les crampes musculaires.

Elle apaise les crises d'asthme et la coqueluche, il est dit qu'en tant que remède homéopathique elle pouvait soigner diverses pathologies concernant les troubles de la digestion, les vomissements et les diarrhées occasionner par la tourista ou celle cholériforme. Elle traite les intoxications alimentaires (poissons, coquillage) et les gastro-entérites.

Elle est un remède des troubles de la menstruation, elle en soulage les douleurs et régule le flux les dysménorrhées. Elle serait bénéfique dans l'hypertension artérielle et chez les patients atteints de spasmophilies.

Haut

Principaux constituants

:

L'hellébore blanc contient de nombreux alcaloïdes stéroïdiques et des glucosides, différents acides et de la résine.

Haut

Hellébore blanc utilisation traditionnelles vertus

:

Bien que l'hellébore blanc soit d'une grande toxicité, elle était réputée à l'époque de l'Antiquité de pouvoir soigner et calmer les crises de folies, mais elle avait aussi des propriétés pour apaiser les crises d'asthme et traiter la coqueluche.

Il fut fait mention de l'existence à cette époque lointaine de poison fait à partir de cette herbacée que l'on enduisait sur les flèches meurtrières.

Haut

Origine

:

L'hellébore blanc est une plante herbacée bulbeuse et vivace elle peut atteindre volontiers les uns mètre cinquante et fait partie de la famille des ranunculacées (renonculacées). Son rhizome est d'une grande épaisseur et ses racines nombreuses sont d'un blanc éclatant à l'intérieur, il s'en échappe une tige droite cylindrique portant un feuillage engainant avec des feuilles alternées et plissées. Son inflorescence est en épis avec des fleurs jaune-vert et amenant à un fruit une capsule munie de trois pointes.

Elle est originaire des massifs de basse et moyennes montagnes de l'Europe centrale et on la retrouve en Asie et en Europe méridionale. Très connue pour être une plante vénéneuse, elle peut pousser jusqu'à deux mille mètres d'altitude, en Suisse, en France et en Italie.

Haut

Hellébore blanc : précautions effets secondaires, contre-indications

:

L'hellébore blanc est une plante d'une grande toxicité pour l'homme et l'animal, son ingestion mal proportionnée peut entraîner la mort soyez particulièrement vigilant lors de vos promenades dans la nature.

Haut

Hellébore blanc utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Antispasmodiques, analgésiques, vasodilatatrices, hypotensives, rhumatismes, névralgies, crampes musculaires, asthme, troubles de la digestion, vomissements, diarrhées, intoxications alimentaires, gastro-entérites, troubles de la menstruation, dysménorrhées, hypertension artérielle, spasmophilies.

Haut

Hellébore blanc : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Dans la mythologie grecque, il est dit que l'hellébore blanc malgré sa grande toxicité permettait d'apaiser les personnes atteintes de folie, puisque le médecin (magicien) AntiCyrus, put guérir le célèbre Hercule (Héraclès) de sa folie, en effet il avait tué dans un accès de démence (sort infligé par Héra), sa femme et ses enfants les prenant pour des ennemis.

Parmi les rituels magiques et sorcelleries, la poudre de cette plante sert lors des exorcismes, ainsi que pour les cérémonies dédiées à Mars.

Cette plante d'une grande toxicité trouva aussi dans le milieu médical vétérinaire un emploi en tant qu'insecticide.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Hellébore blanc

Ajoutez le votre !