Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Huile d’onagre


Crée le : 14 mai 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Onagre huile oenothera-bienni

L’huile d’onagre est une source d’oméga-6 et ses propriétés anti-inflammatoires sur l’arthrite rhumatoïde sont reconnues. L’huile d’onagre est recommandée dans le traitement médicinal de l’eczéma. Il est préconisé dans les cas de schizophrénie et les troubles de déficit de l’attention.



Noms communs

:

Onagre, herbe aux ânes, primevère du soir, huile de primerose, huile de primevère vespérale, onagre bisannuelle.

Nom latin

:

Oenothera biennis (O. muricata syn. O. pycnocarpa).

De la famille

:

Famille des onagracées ou oenathacées (onagraceae, oenathraceae).

Nom anglais

:

Broad-leaved oenothera.

Nom allemand

:

Nachtkerzenöl, nachtkerze.

Nom italien

:

Rapunzia.

Nom portugais:

Primula.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Huile d’onagre propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L'huile d'onagre provient des minuscules graines de la plante, elles sont une source d'acide gamma-linolénique et font partie de la famille des oméga-6. Cette huile est commercialisée sur une norme entre 8 % et 10 % d'acide gamma-linolénique et se présente le plus souvent sous forme de capsules de 500 mg, 1 000 mg ou 1 300 mg.

La prise d'huile d'onagre a des effets anti-inflammatoires sur l'arthrite rhumatoïde, et par conséquent elle soulage et rend une certaines souplesse aux articulations.

Elle est reconnue en traitement thérapeutique de l'eczéma dans divers pays.
Cette huile possède aussi la capacité de réduire les symptômes de la mastalgie cyclique, ce sont des douleurs mammaires qui souvent résultent des cycles menstruels.

Dans divers domaines il fut fait état qu'elle pouvait soulager voir traiter certains des troubles suivants, tels que l'inconfort des yeux secs associés au port de lentilles, pour améliorée le syndrome de Raynaud (trouble de la circulation sanguine dans les petites artères) et de la chorée de Huntington (maladie neurodégénérative).

Cette plante pouvait contribuer à réduire certains facteurs de maladies cardiovasculaires chez les personnes âgées.
Aussi pour les troubles de la ménopause, de l'ostéoporose, du syndrome de la fatigue chronique et du syndrome Gougerot-Sjögren (affection inflammatoire chronique caractérisée par une sécheresse oculaire et buccale), même constat pour la schizophrénie et le trouble de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité.

Haut

Principaux constituants

:

Les graines contiennent jusqu'à 25 % d'une huile riche en acide gras insaturés. L'acide oléique et l'acide linoleique sont classique, mais l'huile renferme également d'importante proportions (8 à 14 %) d'un acide gras très particulier, l'acide gamma-linoleique (AGL) c'est un acide gras de type oméga-6 (pour le bon fonctionnement des systèmes nerveux, cardiovasculaire, immunitaire, ainsi que dans les réactions allergiques et inflammatoires et la guérison des blessures).

Haut

Huile d’onagre utilisation traditionnelles vertus

:

Les indiens d'Amérique du nord utilisaient les feuilles d'onagre en cataplasmes résolutifs sur les abcès et appliquaient leur décoction sur les dartres (eczéma), pour soigner les contusions, les hémorroïdes et les maladies de la peau, aussi par voie orale pour soulager les troubles respiratoires et l'arthrite.

Vers la fin du XIX ieme siècles, des chercheurs Américains attirèrent l'attention du monde médical sur l'efficacité de l'extrait fluide d'onagre dans diverses affections inflammatoires du tube digestif. Ils le considéraient comme un sédatif doux de la sensibilité nerveuse, particulièrement indiqué dans la coqueluche, l'asthme et certains troubles de l'estomac.

Tandis que d'autres se servaient de ce végétal comme antiphlogistique (combattre l'inflammation) dans les maladies inflammatoires de l'intestin, du foie et des voies urinaires. Ils employaient également les fleurs en infusion contre les affections catarrhales (inflammation du larynx) aiguës des voies respiratoires.

Haut

Recherche

:

Trois études ont prouvé que l'apport d'AGL donc acide gamma-linolénique était bénéfique pour traiter les troubles arthritiques.

Selon une méta-analyse publiée en 2006, elle est reconnue pour ses effets médicinaux dans le traitement de l'eczéma en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Irlande, au Danemark, en Afrique du sud, en Australie, en Nouvelle Zélande, en Turquie, en Corée, à Hong Kong et au Pakistan. Les effets de l'huile d'onagre se faisait ressentir au bout de six à huit semaines.

Des études cliniques ont démontrées que l'huile d'onagre grâce à son apport en AGL réduisait les symptômes de femmes souffrants de mastalgie (douleur mammaire) cyclique. Ainsi qu'en associant avec de la vitamine E cela apportait un soulagement dans le syndrome prémenstruel.

Dans la neuropathie diabétique, c'est une complication du diabète qui parvient à une dégénérescence graduelle des nerfs ce qui peut être extrêmement douloureux. Il fut fait deux études sur l'huile d'onagre et sur ses propriétés thérapeutiques, pour cette maladie, et les résultats furent positifs pour un traitement d'une durée de 6 mois. Surtout en cas de Neuropathie diabétique légère, il recommande de s'en servir comme adjuvant pour une neuropathie modéré associé à une médication classique dont l'efficacité ne serait que partielle.

Haut

Origine

:

C'est une grande plante bisannuelle, haute de 0,50 à 2 mètre, originaire des grandes plaines d'Amérique du Nord, parfaitement naturalisée au bord des chemins et sur les talus des voies ferrées.
On le cultive fréquemment dans les jardins pour la beauté des fleurs. Sa tige robuste est garnie de bas en haut de feuilles allongées d'un vert grisâtre et se coiffe d'un long épi de grandes fleurs jaunes. Chez elles, tout vas par quatre, les sépales, les pétales et stigmates du pistil disposés en croix. Les fleurs éphémères exhalent une odeur suave, surtout le soir lorsqu'elles s'épanouissent.

Haut

Huile d’onagre : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Respecté les dosages indiqués, car en surdosage de légères nausées et maux d'estomac sont à signalés.

Haut

Huile d’onagre utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Arthrite rhumatoïde, anti-inflammatoires sur l'arthrite rhumatoïde, eczéma, syndrome prémenstruel, de la mastalgie (douleur mammaire) cyclique, neuropathie, diabétique, des yeux secs associés au port de lentilles, pour améliorée le syndrome de Raynaud (trouble de la circulation sanguine dans les petites artères) et de la chorée de Huntington (maladie neurodégénérative), troubles de la ménopause, de l'ostéoporose, du syndrome de la fatigue chronique et du syndrome Gougeront-Sjögren (affection inflammatoire chronique caractérisée par une sécheresse oculaire et buccale), la schizophrénie, le trouble de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité.

Haut

Huile d’onagre : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

L'onagre et surtout ses racines et ses graines était partie intégrante de l'alimentation des indiens d'Amérique.

Cette huile aux nombreuses vertus est utilisée également dans la cosmétologie, que ce soit dans des crèmes et autres produits de beauté.

Haut

En savoir plus

:


Achat vente et vendu en france

Où trouver des capsules d'onagre, où acheter des capsules d'onagre ? :

  • http://www.conua.com/huile-d-onagre


  • IMPORTANT

    :

    L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

    Avis consommateurs

    Un avis, une info ou un commentaire sur Huile d’onagre

    Ajoutez le votre !